In brief

Le vignoble de Saint-Malo

19-06-2020

Des études très précises révèlent l’ancienneté de la culture de la vigne autour de Saint-Malo, dans l’arrière-pays malouin, dénommé Clos-Poulet. A bien y regarder, la région connait moins de pluies qu’à Bordeaux et plus de soleil qu’en Champagne. Saint Malo (ou Maclou) était d’ailleurs aussi vigneron comme le rapporte la chronique lorsqu’il va « cultiver une vigne qu'il avait trouvée en ce pays ; il bêchait au pied des ceps, il coupait toutes les branches qui auraient pu nuire ».
Du XIe au XIIIe siècles, l’exploitation appartient comme souvent à des monastères, notamment suite à des donations. Exploitation pour le vin, perception de dîmes ; les intérêts alimentaires, spirituels et économiques de la possession de vignes se confondent. Ensuite, les possessions des seigneuries font état de vignes et de « preczouers » (pressoirs). On connaît l’existence de vignes tout autour de la Rance : à Dinan, Saint-Méloir des Ondes, Lancieux, Ploubalay, Créhen et à Saint-Suliac, très réputé, donnant des « pipes de vin breton du creu de Sainct Sulia. »
Le vignoble de la Rance, le plus septentrional de Bretagne, n’est plus mentionné au-delà du XVIIIe siècle. La concurrence des vins parisiens, poitevins et même bordelais en est la cause.

A Saint-Suliac, le mont Garrot domine du haut de ses 73 mètres toute la vallée de la Rance. Il est réputé abriter, pliée en sept, la dépouille de Gargantua. Depuis 2003, des passionnés - l'association des Vignerons de Garo - font renaître le vignoble, une parcelle exposée plein sud de 1 000 pieds de chenin (et de rondo, un hybride peu local).

A quelques kilomètres au nord, à Saint-Jouan-des-Guérets, Édouard Cazals vient de créer, en 2019, la parcelle des Longues-Vignes (nom connu depuis 1600), deux hectares plantés de 9 000 pieds de chardonnay, pinot noir et grolleau. Les premières vendanges sont prévues pour l'automne 2021 !

Enfin, un peu plus à l’est, un projet associatif de plantation de chardonnay a vu le jour à Mont-Dol, au-dessus de la baie du Mont-Saint-Michel.

Un vignoble, c’est une dynamique géohistorique : l’histoire peut faire défaut, mais la géographie reste !

Site par Neteor