Le Prix de l’Œnotouriste de l’Année 2017

Article from 13-02-2018

Le Prix de l’Œnotouriste de l’Année est décerné pour sa 9e édition à Guy Labeyrie. Ce 14 février, Guy Labeyrie fêtera peut-être la saint Valentin, mais il fêtera très certainement la saint Trifon Zarezan. C’est en effet en Bulgarie le saint patron des viticulteurs et des vignerons. Ce jour est l’occasion dans tous les vignobles de festivités et de rituels traditionnels avec parade et danses, bénédiction des ceps, désignation d’un roi de la vigne…

Installé depuis 2008 en Bulgarie et définitivement depuis 2013, près de Plovdiv, dans la capitale du vin bulgare, Brestovitsa, Guy Labeyrie, ancien bordelais, ne se contente pas de produire des vins et de faire connaître les cépages emblématiques comme le mavrud, le rubin ou le dimyat.
Il a créé Vitis Tour en 2011, une agence oenotouristique, et a lancé quelques événements originaux, comme des dégustations pirates sur la Mer Noire, et ce qu’on pourrait appeler un wine halloween autour de Dracula.
En 2017 il organise plus de 4 000 visites de caves bulgares et plus de 1 500 pique-niques vignerons à la française. 60% des wine lovers sont des francophones.
Pour Guy Labeyrie, l’oenotourisme va au-delà de dégustations originales et d’expériences gastronomiques : il offre la découverte de paysages et d’architectures, l’opportunité de rencontres, le partage de faits historiques et d’anecdotes comme l’influence française à Varna, la perle de la Mer Noire, ou la traversée du communisme par le vin. Le vin se pare de toutes ses dimensions d’oenotourisme culturel. Ça tombe bien ; Plovdiv sera la capitale européenne de la Culture en 2019 !

Le titre d'Œnotouriste de l'Année a été créé par le magazine Winetourisminfrance.com en 2009.

Il distingue l'homme ou la femme qui, durant l'année, a fait la preuve d'une belle âme d'œnotouriste à la française sur les routes connues ou méconnues des vins et des vignobles, et a mis en valeur les riches aspects des patrimoines viticulturels.

Le trophée, réalisé par Eric Chalvin (inventeur du Château B), sera remis à Guy Labeyrie le dimanche 18 février à 11 h 30 à Vinisud.
Le récipiendaire participera à la table-ronde « Patrimoines, histoire, art et traditions viticoles, Quel avenir pour l'œnotourisme culturel autour de la Méditerranée ? » qui aura lieu le mardi 20 février à 11 h
Salle de conférences, Espace Mediterranean Wine Tourism, Hall B3, Vinisud.

Les précédents Prix de l’Œnotouriste de l’Année sont :

En 2009, Lincoln Siliakus qui a parcouru au printemps 2009 la route de Chablis à Sablet sur un authentique Solex.
En 2010, Claude Gilois et Ricardo Uztarroz, auteurs de « Tour du monde épicurien des vins insolites ».
En 2011, Yves Paquier, citoyen suisse, dégustateur, cheville ouvrière du Concours des Sept Ceps, et ambassadeur actif et engagé de la Route des Vins du Mont-Blanc.
En 2012, l’Association « Côté Châteaux », association de trois Châteaux œnotouristiques de Loire-Atlantique : Goulaine, la Cassemichère, l’Oiselinière.
En 2013, Aleth Girardin, créatrice du Bailliage de Pommard et initiatrice des Automnales de Pommard.
En 2014, Caroline Daeschler (Mots et Vins) et Youri Lebault (Bourgogne Gold Tour).
En 2015, Viviane Coursières, pour l’association Iter Vitis France en charge du label « Itinéraire Culturel Européen » attribué par le Conseil de l'Europe.
En 2016, Hélène Cadeau, chargée du développement de la filière œnotourisme en Hérault.

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor