Oenoventouxrisme

Article from 13-05-2015

Certains domaines, certaines caves coopératives, conçoivent "l'oenotourisme" comme une nouvelle obligation.

Ils réaménagent, avec plus ou moins d'investissement, un caveau de dégustation, copient vaguement des animations banales, s'inscrivent sans plus d'imagination ou de motivation dans les événements locaux ou "syndicaux".

D'autres ont fait le choix de considérer que dans la création de leur marque, de l'univers qu'ils proposent à l'imagination et aux expériences des amateurs, il entre aujourd'hui, à parts égales, leurs vins, leur énergie créatrice et leurs activités oenotouristiques.

Il n'y a pas là forcément un gros travail de réflexion stratégique, mais certainement le goût pour l'excellence, l'amour du terroir et le besoin de partager son authenticité.

La Cave TerraVentoux vient de lancer cette semaine TerraBike, son activité de balades et circuits en vélos électriques. Au pays d'un des hauts-lieux de la petite reine et d’une réserve de biosphère, il y a évidemment cohérence.

De plus, bien loin d'être un gadget, le vélo électrique permet de plus grands parcours, une meilleure attention portée aux paysages, non détournée par l’effort du pédalage, un accès à des chemins écartés… C'est le moyen idéal pour une longue promenade immersive dans les vignes.

Encore faut-il - ce qui est le cas - que les points de vue soient étudiés pour offrir de beaux panoramas, les circuits tracés de manière à illustrer l'histoire locale, les détours conçus pour mettre au jour les petits patrimoines ruraux.

On découvre ainsi, et on en redemande, la polyculture du Comtat Venaissin, le pastoralisme renaissant, les puits et les fontaines ainsi que les saveurs du Ventoux : le safran, la truffe d’été (la maïenque), les salades sauvages, les fromages…

Nouveauté aussi, les terres du Château Bonadona , en alliance avec la famille qui en est propriétaire depuis 18 générations, sont désormais identifiées pour produire des cuvées particulières, en rouge et bientôt en blanc, sous la houlette de l’œnologue Richard Oms, déjà responsable de la haute tenue des autres gammes de la cave. 

Le dynamisme de cette cave, dirigée par Ingrid Nueil, et dont Gabriel Valverde est le responsable Oenotourisme se confirme donc année après année (voir nos articles antérieurs ici : www.winetourisminfrance.com) !

 

En quittant la cave, et Villes-sur-Auzon, en reprenant la route vers la Vallée du Rhône, nous croiserons une autre cave. De grands calicots annoncent des actions de promotion sur les vins avec buffet campagnard gratuit.

Aujourd'hui, décidément, il y a de tout dans l'oenotourisme.

 


www.terraventoux.fr

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor