Les 20 ans de l'AOC Marcillac

Article from 28-11-2010

En Aveyron, l’AOC Marcillac célèbre 20 ans de reconquête de son vignoble.

Planté par les moines qui ont fondé Conques, lieu emblématique du passage de Saint Jacques de Compostelle, le cépage Fer Servadou appelé aussi Mansois a su renaître ces vingt dernières années jusqu’à représenter aujourd’hui 200 hectares de cette appellation AOC.

Les vignerons de Marcillac, qu’ils soient indépendants ou en coopérative ont fédéré leurs énergies pour faire mieux connaître une appellation ancestrale en pleine renaissance. Ici, l’oenotourisme est une institution liée aux pèlerinages passant par Conques.

M. Kasper Ibfelt, directeur de la coopérative des vignerons à Valady reflète bien le dynamisme et la volonté d’ouverture du vignoble de Marcillac à de nouveaux consommateurs.

"C’est un cépage très capricieux, produisant des vins fruités et une des appellations du Sud-Ouest qui progresse», résume le responsable d’origine danoise et passé par Bordeaux. Avec ses 38 adhérents et 550 595 bouteilles vendues, la coopérative représente 60% de la production locale.

Mais il reste de la place pour les producteurs indépendants.

Philippe Teullier, président de l’AOC Marcillac, propriétaire du domaine du Cros, constate cette dynamique : « les coteaux sont replantés petit à petit ; en 20 ans, on a doublé la superficie de ce vignoble situé entre 350 et 500 mètres d’altitude. Aujourd’hui, avec 55 adhérents, nous cherchons à jouer sur la qualité, 1000 ans d’Histoire ayant trié le cépage. »

A la recherche de vieux cépages

Au musée de Salles-la-Source, on comprend mieux la difficulté des conditions de travail pour les vignerons qui ont monté les terrasses et fait transiter les raisins à dos d’hommes, compte tenu du relief très vallonné sur les coteaux de l’appellation.

La reconquête ne fait que commencer. Alain Falguières, caviste et vigneron récemment installé à Saint Laurent dans des caves à vin naturelles, a débuté un travail de recherche autour de vieux cépages; mauzac, Saint-Côme ou roussellou, prunelard, fel...

Compte tenu de sa configuration très spécialisée sur la filière agroalimentaire, l’Aveyron, premier département ovin de France, premier département du grand sud pour la production de lait et de viande, deuxième marché national bovin, voit confirmer de nouveaux débouchés avec la renaissance du vignoble AOC Marcillac, années après années.

Des précurseurs vignerons comme Jean-Luc Matha, du Domaine du Vieux Porche ont déjà commencé à distribuer leurs vins au-delà des ventes au caveau, avec une représentation de certaines références sur quelques tables gastronomiques au Canada, au Japon, aux USA ou en Angleterre.

Il y a de la place pour tous puisque des domaines poussent la spécialisation du terroir vers une conversion en agriculture biologique depuis 2009.

C’est le cas au Domaine des Costes Rouges, tenu par Claudine et Eric Vinas. Le couple de vignerons résume à leur façon ce vin qui a suivi le développement des pèlerinages de Conques : « Fait d’un seul cépage, c'est un vin gouleyant, un vin de partage qui se boit entre amis, autour d'un bon plat, histoire de passer un moment simple et chaleureux. Le marcillac est un vin qui ressemble aux gens d'ici. »

Cette reconquête soutenue collectivement par les vignerons et les acteurs de la filière agricole n’en est qu’à ses débuts, et le prix d’achat des vignes reste encore abordable ici.

Par contre, le sol et le terroir se méritent et l’inclinaison des coteaux ne supporte pas l’improvisation en terme de vinification.

Frédéric NICOLAS

 

Photos de haut en bas :

- La splendide abbatiale de Conques, classée au patrimoine mondial de l'humanité (UNESCO), où les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle buvaient déjà du Marcillac.

- Vue dans les vignes sur le vignoble de Marcillac pendant les vendanges, une configuration très inclinée de la vigne.

- Une équipe de vignerons défendant l'AOC Marcillac dans le plus grand Taste-vin du monde, à Bruejouls, lors des 20 ans de l'AOC

 

 

Agence Grizzly Press texte et photos

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor