Oenotourisme, le discours de Giscours

Article from 01-12-2010

Marc Verpaalen, Directeur réceptif et communication événementielle de Château Giscours, a lu avec attention l'interview de Per Karlsson de BKWine, et nous a dit ne pouvoir "rester sans réponse".

Voici sa réaction.

 

"Visiter une propriété viticole

En vous adressant à une propriété viticole pour réserver une visite vous pouvez agir comme si vous alliez réserver une table au restaurant : on va chez Flunch ou au Lion d'Or ? On se fait plaisir dans un restaurant étoilé ou est-ce que ce soir on se fait un kebab ?

Vous pouvez aller dîner tout simplement pour manger ou pour passer un bon moment avec un patron qui anime la salle.

Vous pouvez aller dîner pour déguster des produits hors du commun préparés par un grand chef ou manger un snack en discutant avec un employé bien sympathique. La prestation gastronomique n'est pas la même, le tarif et la communication autour non plus.

Au château Giscours ou au château du Tertre vous ne devez effectivement pas vous attendre à ce que ce soit notre oenologue ou notre directeur technique qui vous accueille le weekend pour une visite des chais.

Mais quand vous allez visiter le musée du Louvre vous n'êtes tout de même pas accueilli par Monsieur le Conservateur et de surcroît gratuitement ?

Et c'est tant mieux que ne soit pas le technicien hautement qualifié qui reçoit, car accueillir est un métier et pas un passe temps.

Transmettre des informations à une palette de touristes dont le niveau de connaissance et la provenance sont éclectiques n'est pas forcément donné à un ingénieur ou à un oenologue.

Donc pour ces postes là nous cherchons à embaucher des guides (un autre challenge..) qui sont passionnés par le vin ou l'histoire ou passionnés d'apprendre sur le sujet, qui savent qu'accueillir des japonais n'est pas pareil qu'accueillir des français.

C'est du personnel qualifié qui est présent le weekend, des jours fériés. Très rares sont les oenotouristes qui ne comprennent pas que le guide n'est pas une réponse à tout, encore plus rares sont les visiteurs qui sont étonnés de devoir payer la visite-dégustation (7€ pp).

Notre métier principal est de produire du vin, deux grands crus appellation Margaux.

Cependant nous répondons de façon la plus professionnelle et passionnée possible à une demande croissante d'oenotouristes qui souhaitent découvrir nos propriétés.

Le couteau coupe des deux cotés car nous cherchons à faire de nos visiteurs des ambassadeurs des vins de Bordeaux et plus particulièrement de nos crus : notre prestation, qui se veut un échange plus qu'une prestation formatée, se doit d'être de qualité et à la hauteur du prestige de nos vins.

En résumé, un oenotourisme qui existe pour transmettre la passion de la viticulture."

 

Château Giscours, 3ème Cru Classé de Margaux, offre aussi un cadre oenotouristique et événementiel reconnu notamment par un Grand Prix International Best Of Wine Tourism en 2007

Château du Tertre est un 5ème Cru Classé de Margaux

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor