Rencontres éclairées

Article from 23-07-2012

Le monde du vin - et du tourisme du vin - aujourd’hui, pullule de fêtes.

C’est tant mieux.

Et tant pis, s’il y a une légère répétition de balades familiales ou gourmandes, de rencontres musicales et théâtrales, de vinocamps fuligineux, de colloques pointus d’experts, et « d’events » chébrans tout marketing…

Mais peu de moments finalement se veulent être vraiment une rencontre de fond entre professionnels, experts et amateurs passionnés, peu d'échanges où s’entrelacent allègrement conseils techniques, aperçus d’agriculture lunaire, plongées historiques, traités philosophiques express, visions métaphysiques… bref, ces brins multiples de la guirlande éternelle de la civilisation du vin.

Coïncidence, trois de ces événements brillamment marqués au coin du dialogue du vin et de la culture se déroulent au Château du Clos de Vougeot
Trois témoignages du fort engagement de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin (représentée avec une ténacité amusée et un humour persévérant par Vincent Barbier) dans ces valeurs qui nous sont chères.

Nous reparlerons en temps utile de l’incontournable Livres en Vignes (5ème édition s’il vous plaît), mais il faut aussi mentionner les Rencontres du Clos de Vougeot organisées par la Chaire UNESCO, et... le dernier en date mais non le moindre, les Journées Internationales des Amateurs Eclairés de Vin.

Celles-ci ont été mises en œuvre par l’Association VITAE (Vins de terroir & Amateurs Eclairés).

Derrière toute association se tiennent, on le sait - à l’épreuve de la fatigue, des essouflements économiques et du découragement humain - des hommes ; nommons ici Patrick Arnaud et Cyrille Tota.

Se sont donc déroulées les 6 et 7 juillet derniers, à Vougeot, mais aussi à Volnay, les deux journées d'un événement qui a su recueillir l’appui de 29 sponsors, ce qui constitue une gageure par les temps qui courent.

Deux parties bien distinctes ont ravi le public d'amateurs éclairés :

- une journée conférences, débats et tables-rondes avec un vrai Comité Scientifique, ouverte à toutes les régions viticoles et à tous les sujets de débats : les participants travaillaient cette année autour du climat, des modes de culture, des patrimoines vitivinicoles, de l’achat des vins, de la santé par le vin, des Climats de Bourgogne…

- une deuxième journée, à Volnay, pour le 1er Challenge International des Clubs Oenophiles organisé très intelligemment avec des épreuves de commentaires de dégustation, une chasse au trésor, des quizz, et une épreuve olfactive au cœur de la cave… aux arômes.

Un dîner de Paulée avait lieu à l’issue de la première journée, qui aurait été à même de pulvériser la moindre tentative de collet-monté si elle s’était manifestée… De belles tables de lots complétaient le moteur de motivation des équipes participantes.

Les actes de ces rencontres seront publiées prochainement. La prochaine édition aura lieu en 2013, à nouveau en Bourgogne, de manière à se roder, avant de partir pour d’autres vignobles (qui trépignent d’impatience…).

 

On ne peut citer tout le monde… - ils sont là : www.association-vitae.com - mais voici un florilège de citations assez significatives de leurs auteurs :

« Le vin est de la matière en marche vers l’esprit » (citation de Jean Orizet)

« Le vin est ce qu’il est et non ce qu’on souhaite qu’il soit" (Hubert de Montille)

En matière de vin « la femme veut savoir, l'homme fait semblant de savoir » Bernard Burtschy

« La vigne est une liane géniale » Jocelyne Pérard

« Au dessus de 15€, on veut boire du vin, et pas du marketing" Jacques Berthomeau

« Le Clos de Tart, les bonnes années, a tendance à se laisser boire 100 ans après » Jacky Rigaux

« Quand on boit, on peut choisir sa mort. Si vous voulez mourir avec un cœur sain, buvez du vin."
Jean-Pierre Rifler

Vougeot, c’est « la plus ancienne cuverie moderne du monde » Aubert de Vilaine

« On ne déguste pas dans le palais des autres » Philippe Faure-Brac

« J’espère que l’amateur de demain sera un buveur, et non un dégustateur » Louis-Michel Ligier-Belair

« Je distingue les vins qui sont jugés par les dégustateurs, de ceux qui jugent les dégustateurs" Jean-Michel Deiss

« La vraie cause du talent des vignerons, ce sont les amateurs éclairés » Jean-Robert Pitte

« Le vin sait beaucoup mieux que moi s’il doit faire sa malo » Nicolas Joly

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor