Hospices de Beaune Mode d'emploi

Article from 01-11-2007

Depuis le mois de juillet, des dégustations portant sur les cuvées des années précédentes ont été organisées à Amsterdam, Genève, Hong Kong, Londres, Los Angeles, New York, Paris et Sydney.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Julie Carpentier au + 33 (0)1 40 76 83 88 ou par e-mail. Peu avant la vente, à Beaune, vous aurez la possibilité de déguster les vins primeurs de l’année, mis en vente au cours de la 147ème vente des vins des Hospices de Beaune.

Dégustation pour les acheteurs traditionnels, professionnels de l’industrie viti-vinicole : Vendredi 16 novembre 2007. Entrée de 8h30 à 10h et de 14h à 17h, dans les caves au-dessous de la nouvelle cuverie des Hospices, avenue des Stades, Beaune.

Dégustation pour les acheteurs particuliers ou les clubs d’amateurs de vin: Samedi 17 novembre 2007. Entrée de 8h30 à 9h30 et de 14h à 16h dans les caves de l’Hôtel-Dieu de Beaune. Les tickets peuvent être achetés à l’entrée au prix de 15 euros.

Qu'est-ce qu'on achète ?

Une pièce de vin primeur, c'est à dire un tonneau de 288 bouteilles, de la vendange 2006.

Vous choisissez d'acheter un vin d'une cuvée (ou plusieurs vins de plusieurs cuvées). Chaque cuvée (il y en a 41 - 29 de vin rouge, 12 de vin blanc) correspond à une parcelle différente du vignoble des Hospices (qui couvre en tout 61 hectares). Chaque cuvée est divisée par tranches. Chaque tranche réunit diverses pièces qui sont identiques (même taille, même description).

Par exemple : La cuvée Philippe le Bon de Meursault-Genevrières Premier Cru comprend 2 tranches de 3 et 4 pièces. Attention : seule la première pièce de chaque tranche est mise en vente individuellement. Les autres pièces de chaque tranche sont mises en vente de manière globale.

Et après l'achat , que fait-on de cette pièce ?

Elle est confiée à un « négociant-éleveur » qui en suit l'évolution, et choisit le moment pour la mise en bouteilles (entre 12 et 24 mois après la vente). Christies peut vous conseiller pour le choix d'un négociant-éleveur, et un devis éventuel.

Vous décidez, lors de la mise en bouteille, du format des bouteilles. La mise en bouteille correspond à un nombre de 24 caisses de 12 bouteilles, ou 144 magnums, ou 72 jéroboams... Vous pouvez aussi décider que votre nom (ou le nom de votre choix) apparaisse sur l'étiquette. En volume, l'ensemble correspond à une-demi palette. Vous décidez d'en prendre possession chez le négociant-éleveur, ou de le faire expédier à l'adresse de votre choix.


Quel est le budget ?

Des budgets indicatifs, des fourchettes, sont fournis pour chacune des cuvées.
De 1.500 - 2.500 € pour la Cuvée Les Duresses Lebelin (monthélie Premier Cru) à 30.000 - 40.000 € pour la Cuvée Dames de Flandres (bâtard-montrachet Grand Cru).

Le prix final par bouteille se calcule de la manière suivante.

Pour un prix d'adjudication (prix marteau) de 4.000 euros H.T. (qui pourrait être le prix d'une cuvée Billardet de pommard),

on ajoute 6% de frais acheteur (H.T.), soit 240 euros H.T.,
plus le prix du fût (480 euros H.T. pour un fût neuf),
et le prix forfaitaire de l'élevage ; 1.500 euros H.T.

Le prix final de la pièce - incluant l'élevage et la mise en bouteille se monte donc à 6.220 euros H.T. (7.439 euros T.T.C)

Soit, pour 288 bouteilles, 21,60 H.T. par bouteille (25,83 euros T.T.C.).

 

Catalogue de la vente ICI

Lire également : Christie's Live

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor