L’année culturelle du vin

Article from 05-11-2013

Nul besoin d’attendre la Cité des Civilisations du Vin à Bordeaux, le vin culturel commence à diversifier ses activités et les pistes de découverte sous les angles de l’histoire, de la géographie, de l’archéologie…

Si les formations universitaires ne sont pas vraiment ouvertes au public, il existe des Universités pour tous qui s’y intéressent comme celle de Bourgogne. Elle propose par exemple, sur la présente année universitaire, des conférences sur les vignes gallo-romaines à Gevrey-Chambertin, ou les vignes et les vins du Dijonnais

L’Université de la Vigne et du Vin de Lézignan-Corbières a dans ses objectifs un volet culturel. L’Université sur Lie du Muscadet propose quant à elle des conférences passionnantes qui dépassent le cadre du vin pour aller étudier le terroir.

La Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin » organise à Dijon, chaque année, des conférences « Territoires et cultures du vin », dont l’entrée est gratuite. 

Pour 2013-2014, ce sont des sujets aussi divers que « La Chine et le vin : la ruée vers l’or rouge », « Le vignoble de la Côte-d'Or et ses climats : un modèle d'exception », « Le vignoble de Banyuls : un terroir traditionnel ? », « A la découverte des vins grecs aujourd’hui », « Qualité des vins et critiques vinicoles dans le monde », « Les cépages : un patrimoine « viticulturel », « Le goût du vin : évolution des années 1980 à nos jours ». 

A distance, et en numérique, Canal Académie, la chaîne internet de l’Institut de France a une vraie bibliothèque de conférences et d’émissions avec des membres de l’Institut ; “Le vin, une affaire de goût et de civilisation”, “Le French paradox et les vins”, “Le vin et la condition humaine”, “Le vin dans les dictionnaires : un voyage… enivrant !”.

Par ailleurs, l’un de ses membres éminents, le géographe Jean-Robert Pitte organisera une nouvelle journée de symposium parisien en début d’année prochaine.

Côté cinéma, Oenovideo, qui, malgré ses 20 années d’existence, reste encore malheureusement peu connu du grand public permet chaque année durant 4 journées de printemps de se frotter aux expressions cinématographiques internationales.

Des dédicaces sont bien sûr organisées par les auteurs et maisons d’édition. Ainsi, Georges Ferré, auteur de L’Âme du Vin, ne ménage pas son énergie pour animer des conférences qu’il annonce sur sa page facebook ou son site.

Certains festivals mettent un point d’honneur à accueillir spécifiquement des « écrivains du vin » pour des dédicaces et des débats : ainsi des Journées Nationales du Livre et du Vin à Saumur, et de Livres en Vignes au Clos de Vougeot.

Cep Divin, le Centre d’Etudes Pluridisciplinaires Des Imaginaires du Vin créé par Amancio Tenaguillo y Cortázar, organise, principalement en Gironde, des journées thématiques et une dégustation littéraire® trimestrielle en moyenne.

Très prochainement, le Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal, connu pour organiser une fête romaine des vendanges chaque automne, les Vinalia, propose également des conférences-dégustations.

Le 15 novembre, et le 28 mars, il s’agira d’un panorama des vins élaborés en terre cuite, avec un rappel sur l'usage de la céramique pour l'élaboration, la conservation et le commerce du vin de l'Antiquité jusqu'à nos jours, suivi d’une présentation de différents producteurs et de leurs pratiques (Philippe Viret, Le Clos d'un Jour, Laurent Bannwarth, La Voie Blanche...).

Le 22 novembre, il s’agira de se familiariser avec le vin sur le territoire de Vienne (la Vitis Allobrogica et le vinum picatum) avec une conférence « archéoenologique ».

(Renseignements www.musees-gallo-romains.com)

 

Ce programme national n'est pas exhaustif, mais il est déjà bien riche !

 

 

Lire aussi : L'oenotourisme culturel

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor