Saints et Vins : Saint-Côme, à boire ou à cultiver

Article from 25-09-2007

Chaque mois, nous nous intéressons avec Marc Heimermann à un saint du calendrier dans sa relation au vin.

Ce mois-ci, Saint-Côme, fêté le 26 septembre - à boire comme vin ou à cultiver comme cépage

« Servez Saint Côme et Saint Damien, vous vous porterez toujours bien. »

Saint Côme et Saint Damien, deux saints frères sont fêtés soit le 26, soit le 27 septembre.

En tous les cas, à Gigondas, dans le Vaucluse, une messe des vendanges a été instaurée en 1965 dans la vieille chapelle romane de Saint Côme et Saint Damien par l’abbé Henri Michel.
Elle a lieu le dimanche le plus proche de la fête de ces deux saints patrons de la commune.

Au cours de la messe, le prêtre bénit les grappes apportées par les vignerons et prononce une allocution dédiée au divin jus de la vigne et ses pratiques d’après les évangiles.

Au pied des dentelles de Montmirail, des vignes font vivre une quarantaine de vignerons. Leurs vins capiteux et sombres sont d’une garde exceptionnelle et qui peuvent se comparer à leurs voisins de l’autre rive, les Châteauneuf-du-Pape.

Deux caves ont retenu notre attention: celle du Domaine du Grapillon d’Or et bien sûr le Château de Saint-Cosme.

 

Le Saint Côme c’est aussi un cépage originaire de l’Aveyron. On dit que l’étymologie le rattache à la localité de Saint Côme d’Olt située dans la vallée du Lot non loin d’Espalion. C’est un cépage à forte acidité et donnant des vins fort alcoolisés. Mais sa diffusion reste de nos jours très restreinte.

 

 

Marc Heimermann mène avec son site SantoVino un projet important richement illustré et en grande partie consacré aux saints et à leurs relations avec le vin.

 

A lire également ; Saint-Joseph, Saint-Marc, Saint-Pascal et Saint-Tropez, Saint-Jean-Baptiste

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor