Anthony Hanson (Christie's) : Interview

Article from 01-11-2007

Le millésime a été sauvé par le beau temps, après un été peu commun ?

La saison 2007 avait très bien commencé dans les vignes de Bourgogne. Le soleil et de hautes températures en avril avaient encouragé une croissance rapide. Le mois suivant, chaud et sec, provoqua la floraison précoce des vignes, autour du 20 mai. Ceci a toujours un impact très positif sur la qualité, le millésime étant prêt à être vendangé à un moment optimal, sans craindre le mauvais temps de l’automne. Les mois de juin, juillet et août furent plus frais et pluvieux qu’à l’habitude, et manquèrent de soleil. Ceci créa l’inquiétude, et la vigilance fut de mise dans les vignobles, pour éviter que le mildiou ne recouvre et endommage ceps et raisins.

Les progrès de la viticulture aux Hospices de Beaune

Chacun des 22 vignerons du domaine des Hospices de Beaune cultive approximativement 2.5 hectares de vignes, en étant responsable d’une ou plusieurs Cuvées. Ces dernières années, sous la responsabilité du Régisseur Roland Masse, les vignerons se sont progressivement tournés vers la viticulture organique. Les produits synthétiques sont en train d’être remplacés par des produits naturels (pulvérisations de soufre et sulfate de cuivre). Le labourage est préféré aux désherbants, et les traitements anti-pourriture sont réduits, voire éliminés. La vigne prend du temps pour s’adapter à ces nouvelles méthodes de culture et pour construire ses propres défenses, mais d’excellents résultats sont aujourd’hui perceptibles, tant pour le millésime que pour l’environnement. Comme lors des années précédentes, le rendement des vignobles a fait l’objet d’un contrôle soigneux. En 2007, cela s’est traduit par la combinaison de plusieurs éléments : taille, ébourgeonnement, éclaircissage, vendange verte et élimination des raisins imparfaits.

Le caractère du millésime

À l’heure où j’écris ces lignes, les vins sont en train de fermenter. Il est cependant certain que le millésime 2007 du Domaine des Hospices de Beaune témoignera d’une variété de style et de qualité plus grande qu’en 2005, par exemple. Certains blancs, vendangés relativement tôt, sont concentrés en fruit, minéraux et frais. Ceux vendangés dix jours plus tard ont gagné en sucre, tout en gardant leur vivacité. Des rouges, on ne peut attendre la structure tannique mature et la longueur de bouche d’un millésime issu d’un été caniculaire. Cela dit, de nombreux vins du millésime 2007 sont, d’après leur jus et les dégustations à la cuverie, délicieusement fruités. Les raisins rouges qui garnirent les cuves avaient belle allure, avec davantage de baies entières, de telle sorte qu’il fut possible de faire plus de pigeage cette année qu’en 2006. Certaines Cuvées peu connues sont extraordinairement prometteuses. D’autres, plus classique, sont fruitées, denses en longueur de bouche, avec des tanins doux et agréables.

Des quantités réduites

En 2007, le Domaine des Hospices de Beaune propose en vente une quantité de pièces réduite, soit 607, contre 680 l’année dernière, et ceci pour deux principales raisons. Le tri très sérieux pendant les vendanges et à la cuverie d’une part, et d’autre part le rigoureux passage au crible des vignobles, le but étant d’optimiser la qualité des vins. Pour chaque Cuvée, seul le produit des vignes le plus fin, aromatique, menant à la plus dense teneur en fruit, a été sélectionné. Trois Cuvées de Savigny-lès-Beaune, comme plusieurs autres, ont été améliorées grâce à cette rigueur.
Aux côtés de la traditionnelle et classique Cuvée Docteur Peste, sept pièces d’un nouveau vin seront présentées à la vente : Corton Clos du Roi, Cuvée Baronne Du Baÿ. Ce dernier illustrera le terroir de l’une des collines de Corton les plus célèbres, typées et d’une grande longévité. La vente présentera au total 30 Cuvées de vin rouge et 12 Cuvées de vin blanc. Par ailleurs, comme l’année dernière, certaines Cuvées, au lieu d’être proposées en fûts neufs, seront logées en fûts d’un vin :
- Pouilly-Fuissé Cuvée Françoise Poisard
- Pernand-Vergelesses Premier Cru Cuvée Rameau-
Lamarosse
- Monthélie Premier Cru Les Duresses Cuvée Lebelin
- Beaune Premier Cru Cuvée Hugues et Louis Bétault
- Beaune-Grèves Premier Cru Cuvée Pierre Floquet
- Pommard Cuvée Suzanne Chaudron

607 opportunités de se faire plaisir ?

Cette année, tout acheteur, quel que soit son statut, pourra acquérir une seule ou plusieurs pièces, et ce à n’importe quel moment de la vente. Réservez vos places le plus tôt possible si vous souhaitez assister à la vente. Vous pouvez aussi nous donner des instructions avant la vente, afin que nous exécutions vos enchères écrites, ou vous enregistrer sur Christie’s Live pour enchérir en direct pendant la vente, depuis votre ordinateur personnel, où que vous soyez dans le monde. Nous vous souhaitons de superbes acquisitions lors de cette 147ème vente des Vins des Hospices de Beaune !

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor