Gentillesse du vin

Article from 31-12-2009

"Le Chemin des Vignes" que nous fait emprunter Claude Chapuis en Bourgogne est pavé de réelles valeurs humaines.

Rien d'étonnant, puisque le vin en est porteur - et sans doute faut-il compter parmi ses six cent composants la gentillesse, dont le Monde du 26 décembre signale le retour en grâce et en force.

Claude Chapuis, chronique après chronique, puisque le livre recueille celles qu'il donne et diffuse sur Radio Parabole à Dijon, place le vin au coeur de liens "fondés sur d'autres bases que le commerce".

Il souligne par exemple l'importance, dans le monde viticole, des services mutuels et de l'entraide, et précise ainsi le rôle des sociétés de Saint-Vincent.

D'ailleurs, pour les vignerons, "c'est l'amour de la vigne et l'amour-propre plus que l'attrait du gain, qui restent le moteur de leur action", et l'auteur se plait à décrire ceux qui ont perdu beaucoup d'argent dans les vignes, comme Voltaire et surtout Lamartine, chroniquement déficitaire, qui payait "son vin avec son encre"...

Car le vin n'est pas qu'un produit de commerce. Pas partout, du moins. L'auteur distingue deux conceptions différentes.

Dans l'histoire catholique du vin, celui-ci est un produit artistique et cultuel symbolisant le sang du Christ - toutes notions récalcitrantes à l'idée de "progrès". Dans l'optique protestante, c'est une source de revenus. D'un côté, le vin est investi par l'histoire et la poésie. De l'autre, l'accent est mis sur le commerce, et les "améliorations" techniques propres à maximiser les gains.

Si l'on se doute que l'auteur "prêche pour sa paroisse", on peut néanmoins lire à cette lumière les différents vignobles du monde...


Pour l'oenotourisme (puisque l'ouvrage, paru en 2006, est "Meilleur livre de tourisme œnologique" 2009 des Gourmand World Cookbook Awards pour la France), Claude Chapuis est, sur 130 pages, un généreux donneur d'idées.

L'auteur s'enflamme pour la beauté des paysages, en toute saison, de la Côte et des Hautes Côtes, et les couleurs mêmes de la terre "du jaune au brun-rouge".
On est ainsi heureusement loin de Stendhal ("rien au monde n'est plus laid que cette fameuse Côte-d'Or") ou d'un bulletin du syndicat d'initiative de la Côte d'Or en 1912 : "On peut aller de Gevrey à Nuits par la route nationale et l'on passe alors devant quelques uns des plus fameux crus de France... Mais pour le touriste épris de beautés naturelles, ce trajet est sans intérêt".

Claude Chapuis signale le chemin des Cabottes de Pernand-Vergelesses, s'interroge sur l'oubli de cépages comme le pinot-beurot tant prisé ailleurs, organise des promenades dans les vignes des moines cisterciens (Vougeot bien sûr, mais aussi Pézerollles à Pommard) celles des ducs capétiens (Clos du Roi à Aloxe-Corton) ou des évêques (Clos du Chapitre à Chenôve), conseille l'écoute des oiseaux différents selon les saisons (alouettes des vignes, coucous, rossignols..) et s'attarde sur les travaux de la vigne (vous savez, quand, par exemple, "on bouèche avec le fessou").

Tourisme oenologique, oui, mais surtout (re)découverte des patrimoines vitivinicoles.
Point positif pour notre nouveau siècle : notre préoccupation contemporaine pour l'environnement est l'expression de notre conscience patrimoniale. Celle d'un passé à conserver, d'un capital à transmettre "dans un état aussi bon sinon meilleur" à nos enfants. Et dans ce rôle là, Claude Chapuis compte sur les femmes "qui savent que le vin, beaucoup plus qu'une boisson alcoolique, est l'expression d'un terroir, d'une culture et d'une tradition".

L'ouvrage se place sous le patronage (avec de bonnes idées de lecture) de Pierre Poupon, Gaston Roupnel, Jean des Vignes Rouges et Henri Vincenot pour lequel le vin, "c'est plus que du vin, c'est de l'amitié". Encore une valeur humaine, non ?

Vineyard Trails, la traduction anglaise, a été proclamée "meilleur livre de tourisme œnologique de l'année 2009" des Gourmand World Cookbook Awards pour la France.
L'ouvrage est désormais en compétition pour décrocher le Best in the World, qui sera remis le jeudi 11 février 2010 en ouverture du Paris Cookbook Festival.

 

Le Chemin des Vignes
Tout ce qu'on ne vous a pas encore dit sur les vins de Bourgogne
Claude Chapuis
Collection Patrimoine
Editions de Bourgogne

Claude Chapuis est l'auteur d'autres ouvrages sur la Bourgogne (notamment Corton) et le vin (comme "L'esprit du Vin : Les 50 plus belles histoires du vin").

Les jeunes Editions de Bourgogne, comme leur nom l'indique, se consacrent à cette région (y compris par la BD best-seller de Jean-Louis Thouard et Bernard Lecomte; "La Bourgogne, quelle histoire !")

Share it on VIADEO Share it on VIADEO

Site par Neteor