Brèves

La route de l'absinthe

23-02-2013

Plante médicinale aux multiples vertus, l’absinthe fut de tout temps consommée en infusion ou macérée dans le vin. A la fin du XVIIIe siècle, en Suisse, à Boveresse, dans le Val-de-Travers, l'absinthe, mélangée avec d'autres plantes devient une boisson distillée. Elle est produite en masse à Pontarlier, dans le Haut-Doubs au 19e siècle.
La production atteint vers 1900 quelques 15 millions de litres, et on connait la fortune de la Fée verte par son succès dans les milieux artistiques et littéraires.
L’abus en est tel que des lois viennent interdire sa fabrication et sa consommation ; en 1910 en Suisse, en 1915 en France. C’est évidemment le début d’une production et d’une consommation clandestine… qui durera jusqu’à ce qu’elle soit à nouveau autorisée par l'Union Européenne en 1988 (à condition que les producteurs limitent la présence d’une molécule dangereuse pour le système nerveux, le thuyone).

Aujourd’hui, la Route de l’Absinthe, de part et d'autre de la frontière franco-suisse, rassemble distilleries, champs de culture, séchoirs à absinthe (photo), sites de contrebande, musées…

A Pontarlier, la Fête de l’Absinthe se déroulera au mois de juillet, à l’occasion de sa cueillette et un événement plus culturel, les Absinthiades (13ème édition cette année) se déroulera les 5 et 6 octobre.

Côté Suisse, la 16ème Fête de l’Absinthe de Boveresse se déroulera le 15 juin.

www.routedelabsinthe.com

Site par Neteor