Brèves

L'oenotourisme tonnelier

26-08-2013

La tonnellerie, art ancestral et mystérieux, et technique tout à fait cruciale pour l’élevage des vins, continue ses incursions dans l’oenotourisme (*).

L’Art du Tonneau

Installé à Meursault, Frédéric Gillet et sa société l’Art du Tonneau proposent des animations qui vont de la simple découverte de la tonnellerie à la réalisation d’un tonnelet ou d’un tonneau (228 litres), en passant par l’apprentissage du choix des bois, de l’assemblage, de la chauffe… sans oublier l’influence des bois sur l’élevage des vins.

Frédéric Gillet accueille dans le Château de la Velle - un édifice du 12ème siècle au cœur de Meursault - des groupes de 10 à 60 personnes, mais peut aussi organiser des animations locales (sur toute la France) grâce à un stand couvert.

Les prestations peuvent être réalisées en plusieurs langues dont bien sûr l’anglais.

http://art-du-tonneau.fr

La Tonnellerie Nadalié

En Bordelais, la Tonnellerie Nadalié est ouverte au public du lundi au vendredi et de 9 heures à 12 heures, sur rendez-vous, avec des packages pour les groupes.

Elle se complète de deux vignobles (en bio) – le Château Beau Rivage et le Clos la Bohème ; d’un restaurant (Le 1902) et d’une Wine Boutique.

www.nadalie.fr

Foudre de nuit

Insolite et humoristique, le tonneau est à l’ordre du jour, ou plutôt de la nuit, avec le foudre du Château Vieux Lartigue (à Saint-Sulpice-de-Faleyrens, en Gironde).

Aménagé en chambre de 20 m², ce foudre de 750 hectolitres offre tout le confort moderne… Une création originale de Frédéric-Charles Chassagne.

À partir de 109€ la nuitée (petit déjeuner inclus et une bouteille du Chateau Claouset offerte)

www.coup2foudres.com

 

(*) Voir notre article Un oenotourisme de la tonnellerie ? (2009)

Site par Neteor