Brèves

La rentrée du vin, livres inutiles et originaux

29-08-2013

Il existe beaucoup à dire, écrire, expliquer, montrer, comprendre à propos des mondes du vin.

Livres en Vignes (Prix Clos de Vougeot) en septembre, les Journées Nationales du Livre et du Vin à Saumur en avril, le Prix de l’OIV (Organisation Internationale du Vin – Catégorie Histoire-Littérature), le Salon du Livre Gourmand de Périgueux, le Wine Books Gourmand Awards, la Biennale Internationale du Livre du Vin de Bordeaux (en 2014) se penchent sur les ouvrages qui foulent, creusent, investiguent les riches terroirs de cet univers.

On peut s’étonner, alors qu’il reste tant de terrae incognitae, que tant d’ouvrages arpentent les mêmes sentiers battus .

Histoire de ne pas nous faire que des ami(e)s, créons la catégorie des livres du vin inutiles.

Rangeons-y le 194ème livre décomplexé pour les nuls, "Le vin pour ceux qui n’y connaissent rien" de Miss Glouglou, Ophélie Neiman, ou le 195ème : "Le vin pour tous, Le comprendre, le choisir, l'apprécier" de Myriam Huet.

Ajoutons-y "Vigne, vignobles & vins de France" de Roger-Paul Dubrion qui, indûment sous-titré Voyages œnologiques, ne nous transporte guère…

Faisons de même avec les nièmes superficialités des accouplements Vin et Roman policier (n’est pas Alaux-Balen qui veut), ou Vin et BD (n’est pas Davodeau qui veut, et de loin) comme "Les fondus du vin de Bourgogne" qui rejoignent Château Bordeaux...

Et apprêtons-nous à classer sous cette rubrique, d’ici la fin de l’année, plusieurs opus "nouveaux et indispensables" sur les accords mets et vins…

On aura par contre plaisir à recommander plusieurs sorties utiles, originales et intéressantes :

- le très érudit mais fouillé et historiquement irréprochable "Florilège de discours savants sur le vin" de Azélina Jaboulet-Vercherre (Prix de l’OIV) ;

- la sympathique redécouverte de Colette sous l’angle poétique du vin ("Colette, la passion du vin" par Bernard Lonjon) ;

- l’histoire jamais vraiment écrite jusqu’alors de "La bouteille de vin", de Jean Robert Pitte ;

- l’approche « par le buveur » de la consommation du vin (et des autres boissons) du trépidant "Crus et cuites, Histoire du buveur" de Didier Nourrisson ;

- le travail passionnant de François Morel sur un monument vivant de l’histoire du vin, l’ampélographe Pierre Galet ;

- et – oui, elle manquait à l’appel - une encyclopédie "Le vin de Bourgogne" anecdotique et aiguisée, réjouissante et un peu Vieille France signée Bazin (Jean François, ex-président du Conseil régional de Bourgogne).

Bonnes lectures !

 

André Deyrieux

Site par Neteor