Newsletter

Brèves

L’Abreuvoir ? Adjugé !

01-11-2014

On connait des bars à vins qui exposent des œuvres d’art. Ici, ce sont d’authentiques commissaires-priseurs qui ont créé un bar à vins : L’Abreuvoir.

Avec FauveParis, ouvert en avril, Lucie-Éléonore Riveron et Cédric Melado ont l’ambition de libérer les enchères, de « les rendre enfin accessibles à un public de curieux qui n’osent pas toujours s’y aventurer », et de faire du lieu de vente un endroit de convivialité et de partage. Leurs catalogues de vente, pardon… leurs magalogues valent aussi le détour.

Avec L’Abreuvoir, animé par le sommelier et historien de l’art médiéval Thomas Ameline, FauveParis se prolonge d’un cadre artiste mais immédiatement accueillant, d’une ambiance esthète mais totalement décomplexée pour aborder de plain-pied des cuvées originales, vite internationales, et des flacons troublants : vin orange d’Emilie-Romagne, Franc de pied de Bourgueil, Bouzeron De Villaine…

Côté grignotage, Claire Lancner annonce des assiettes gourmandes (soupe de légumes, terrine du jour...) qui se font suivre de cafés et de thés de très haute qualité.

Les lieux (Paris, 11ème) sont à proximité de la place des Vosges et de Bastille. L’entrée de la galerie est au 38 rue Amelot, celle de l’Abreuvoir au 49 rue Saint-Sabin (non, c'est l'inverse).
Le lieu peut être privatisé.

www.fauveparis.com

Site par Neteor