Newsletter

Brèves

Patrimoine extraordinaire du vin ordinaire

18-12-2015

Sur le port de Rouen subsiste un chai-relais - entre port maritime, port fluvial sur la Seine, gare et gare routière - construit en 1950 par la Chambre de commerce pour le transit des vins d’Afrique du Nord apportés par les pinardiers, les navires-citernes.

Sa capacité considérable de 100.000 hl en fait le plus grand chai à vin jamais construit en Europe. Toute son architecture en croix - oeuvre de Pierre-Maurice Lefebvre - et ses installations, notamment 250 cuves, sont magnifiques.

C’est un véritable patrimoine du « vin ordinaire », certes témoignage d’une époque révolue, mais qui a bien des histoires à raconter en matière d’architecture, d’ingénierie moderne, de logistique du stockage et du transport du vin.
Et il reste aujourd’hui - fermé depuis 1981 - un immense lieu spectaculaire photogénique et cinégénique.

La Ville de Paris va lancer, en début d’année 2016, un appel à projets ouvrant toutes les possibilités à l’imagination des investisseurs. La réhabilitation du bâtiment est estimée entre 10 à 15 millions d’euros. Sa destruction n’est, elle, pas envisagée : elle constituerait le massacre d’un patrimoine extraordinaire, et coûterait de 3 à 4 millions d’euros.

Le chai à vins a fait l’objet d’un dossier très approfondi à lire ici : http://www.thomas-boivin.fr/2009/01/25/dossier-chai-relais-de-rouen-ou-chai-a-vins

(photo Thomas Boivin)

Site par Neteor