Brèves

100 points

10-07-2006

Le système de notation de Robert Parker va de 50 à 100 points.

Le vin est jugé ainsi.

De 96 à 100 points, extraordinaire. Un caractère profond et complexe qui reflète la nature des vins de son type. Les vins de ce calibre valent les efforts faits pour les trouver, les acheter, les boire.
Recoivent la note de 100 « un dixième de un pour cent des vins que je goûte » (dixit Robert Parker).
C'est par exemple, les côte-rotie de Guigal 1999 (Landonne, Mouline, Turque) ou le Petrus 2000.

De 90 à 95 points, formidable. C'est un vin qui sort de l'ordinaire avec une complexité et un caractère exceptionnels.

De 80 à 89 points, entre « à peine au-dessus de la moyenne » et « très bon ». Il montre des degrés divers de finesse, d'arôme, de caractère sans défault notable.

De 70 à 79 points, moyen, inoffensif. Pas grand chose à dire. Il est solidement fait.

De 60 à 69, en-dessous de la moyenne. Le vin a des déficiences notables : excès d'acidité ou de tanin, absence d'arôme, défauts...

De 50 à 59, inacceptable.

Chaque vin a un score de départ de 50 points. La couleur et l'apparence sont notés sur 5 points. L'arôme, le bouquet, sur 15. Le goût, la longueur en bouche... sur 20 points. Le niveau de qualité générale, le potentiel de vieillissement peuvent valoir jusqu'à 10 points de plus.

Site par Neteor