Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206     

Erwin Dazelle

30-04-2012

De culture bayonnaise, peintre, sculpteur, et créateur de vitraux, cet artiste, qui n’a pas 40 ans, a découvert le vin en 2005 et de nombreuses créations font exploser les couleurs des vins et des vendanges, dans un style pop-(terro)art !

Il exerce aussi ses activités aux Etats-Unis et en 2010, il est même élu « artiste de l'année » par la Paso Robles Wine Country Alliance (c’est la première fois qu’est distingué un artiste étranger).

Depuis décembre de la même année, il a sa galerie à Saint-Germain-des-Prés : c’est donc tout simple de le rencontrer.
Galerie Erwin Dazelle - 5 rue Lobineau - 75006 Paris - 01 43 54 86 89
www.dazelle.com

La Cuvée Foire de Paris des blogueurs

30-04-2012

Comme chaque année, la Compagnie des Courtiers-Jurés Experts Piqueurs de Vins de Paris organise le Concours des Vins de la Foire de Paris réservé aux exposants !

Et, nouveauté cette année, la Compagnie a associé les blogueurs pour le Prix de la Sélection des Blogueurs !

Ils ont distingué dans cette sélection, avec la participation notamment de David Cobbold (www.les5duvin.com) et de Catherine Champeaux (http://unefemmedesvins.typepad.com) la cuvée Trocken Beeren Auslese (Sélection de grains nobles) Bouvier 2006 - Hafner Old Vienna (Vinglace Cherki)

La liste des médaillés de l'ensemble du Concours est ICI.

Durant toute la Foire de Paris, jusqu'au 8 mai, la Compagnie tient un stand offrant conseils et expertises au public et donne des conférences-dégustations. Lieu : n° F121, dans le Pavillon 5.2 (en étage) : Vins et Gastronomie

Un 27 mai dans les coteaux d’Aix…

27-04-2012

Un beau soleil, des cigales, des vignerons chaleureux, un verre de rosé bien frais, une mini-ferme, un marché provençal…

Tout ceci réuni en un endroit, Rognes, en une fête, la 28ème fête des vins des coteaux d’Aix.

Quel plus beau programme pour un dimanche de mai que de déambuler dans les rues du village de Rognes tout en dégustant les nombreux et si particuliers vins des coteaux d’Aix, en goutant les spécialités du coin, le miel, le fromage, la charcuterie qui se marient si bien avec le vin. L’appétit ainsi ouvert, vous pourrez vous restaurer à l’ombre des platanes et déguster des petits plats de saison préparés par notre traiteur ou par l’un des restaurants du village.

Cette 28ème fête des coteaux d’Aix ravira les grands comme les petits qui pourront admirer la mini-ferme avec ses poussins, lapereaux et cheval nain. Le bon vin, support essentiel de la fête, surtout lorsqu’il en est le héros, ne sera pas seul à faire chanter et danser dans les rues de Rognes en ce 27 mai. La java mobile déambulera au milieu des stands et assurera une ambiance festive et conviviale.

Autant dire que toutes les conditions seront réunies pour que cette Fête des Vins de Rognes s’impose comme l’une des grandes manifestations de la région, à la fois agricole et populaire.

Bas-Armagnac on the funk-rock

27-04-2012

Les accords musiques et vins en sont encore à leurs balbutiements, et l’ouvrage de référence en la matière reste à écrire, évidemment en toute subjectivité.
Le problème ne se pose pas avec le groupe de funk-rock The Inspector Cluzo qui affiche aux quatre coins de la planète son goût pour le terroir gascon, le rugby, le canard et le bas-armagnac… En l’occurrence celui du Domaine de La Tuilerie, où officie la seule femme productrice d'Armagnac, Colette Remazeilles.

Ecoutons-les en parler : « l'Armagnac est un alcool rare qui, comparé aux très commerciaux whiskies et autre Cognac, représente certaines valeurs de partage entre amis, d'échange et de moments de plaisir autours de la table ».
Ou plutôt : « l'Armagnac és ung alcool thcé né tro ben pas hee tché, counparat aous Wiskies au aoûts Cognacs représente las granes balous dé partaye éntre amics d échantye é de momens de plasé aoutourn dé la taoule ».

Pour la musique, c’est par exemple ici : www.lesinrocks.com
Tâchez d’être au moins deux mousquetaires et bonne soirée !

Château B chez Lavinia

26-04-2012

Les fameux écrins de bouchons Château B, destinés à garder et à mettre en valeur les grands bouchons, sont en vente depuis cette semaine chez Lavinia.

Largement dans les temps pour la Fête des Pères !

De plus, début juin, un Ecrin de bouchon de champagne devrait être réalisé pour la Reine Elisabeth II, en l’honneur de son Jubilé, et de sa belle initiative - il y a un an - de plantation de 16.000 ceps de Chardonnay à Windsor !

L’Echo des Bistrots

25-04-2012

Il est réconfortant de voir paraître dans une collection nommée « Petite Philosophie du Voyage », un opuscule sur les Bistrots, placés ainsi parmi d’autres destinations plus fréquentées telles les steppes, les cimes et les dunes.

Dites Takla Makan, Manaslu ou Chegaga, l’écho vous répondra Ty Korn, l’Auberge sarthoise ou le Cargo sentimental…

D’autant que les mille saynètes de ce texte, dans les vapeurs de la nostalgie, les volutes de la chaleur humaine et les étincelles de la fantaisie et de l’excentricité, sortent de la plume de Pierrick Bourgault, qu’on a vu notamment photographe des Zinzins du Zinc, et dont la discipline sportive se confirme être l’encyclopédie terrain et amoureuse des cafés, pubs, tavernes et autres buvettes.

Sans attendre une autre tournée, on qualifiera ces invitations au voyage de civilisatrices, tant il est vrai qu’un « café qui ferme, c’est un théâtre qui brûle » - et on profitera de sa générosité en bonnes adresses.

L’Echo des Bistrots, chez Transboréal - www.transboreal.fr – 8€ - 90 p.

Site par Neteor