Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206     

Les bâtisseurs de mémoire

26-04-2016

Les bâtisseurs de mémoire : au cœur de l’histoire des entreprises

Depuis plus de vingt ans, l’agence Les bâtisseurs de mémoire s’est spécialisée dans la valorisation du patrimoine des marques et des entreprises. Elle met en avant l’ADN des marques à partir de leur histoire, leur patrimoine, leur savoir-faire et leur produit, et effectue différentes missions : études patrimoniales, conception d’espaces marque, réalisation de musées et d’expositions, élaboration de films et de livres….

L’agence met son expertise au service des maisons de vins et de spiritueux sur une multitude de territoires (de la Barbade pour Mount Gay Rum à la Vallée de la Loire pour Cointreau), preuve d’une véritable connaissance du secteur et de sa multidisciplinarité.

Son approche globale l’a amené à réaliser la Cité du champagne Collet-Cogevi, à Aÿ, constituée d’un musée des métiers, d’un espace de marque (la Villa Collet dans le style Art Déco), et d’un lieu retraçant l’histoire de la coopérative. Cette Cité, ouverte au public, a été créée au pied des coteaux aménagés et au-dessus de ses caves prestigieuses.
Leur approche patrimoniale permet aux entreprises de disposer d’une réelle vision de leur marque et de leur histoire, et de développer, avec celle-ci, de nouvelles stratégies de communication.

Site web : http://www.lesbdm.com

Un anartiste dans le vin

25-04-2016

Spliff Gâchette ou Docteur Gâchett. Un nom entre Pif Gadget et le Docteur Gachet. Une rage à la Siné et la vraie gentillesse des rebelles.

Street-artiste et pochoiriste, il vit et travaille à Marseille, avec dans ses techniques, les bombes (de peinture) et le pochoir, le graffiti, les textes courts qui frappent, le détournement de slogans, de BD et de films...
Mais Docteur Gâchett attaque d'autres supports, des cartons vides, des cibles, des couvercles de peinture, des boîtes à cigares (série nommée « TotalmenteaMano »).

Docteur Gâchett aime aussi le vin et son monde. Il a participé avec succès aux « Vendanges d'artistes » de Cairanne qui offre des bennes à vendanges aux expressions artistiques. Sa benne noire « Je suis Cairanne » accueillait ainsi sur le rocher des Doms les participants au Ban des Vendanges d'Avignon en 2015.

Aujourd'hui mué en Ampélograff, il réalise des planchettes de bois au pochoir, des ampelograffitis, avec des phrases choc comme « Le Palette me donne des couleurs » ou « Vive l’eau de Tavel ». Plus facile à placer dans son salon qu'une benne...

C’est sûr, maintenant, il faudra compter avec le « Guide Gâchett des vins ».

https://www.facebook.com/Dr.Gachett
https://www.facebook.com/LAmp%C3%A9lograff-247740772236965/?fref=ts

Illustration de Pierre Galet

20-04-2016

Supagro Montpellier a rendu un hommage émouvant à Pierre Galet, 95 ans, père de l’ampélographie moderne. Le conservatoire de cépages portera désormais son nom, et une stèle – en granit vert - a été créée par le sculpteur indien Aleks Koruthu qui le rejoindra bientôt.

Sa forme et les gravures qui y figurent ne doivent rien au hasard.

La stèle est en forme de feuille de vigne, la pointe en bas, et arbore sur l’une de ses faces un choix de feuilles de cépages très différentes : le Cabernet-Sauvignon, le Chardonnay, le Gewürztraminer, le Chasselas cioutat, la Vitis cordifolia, la Vitis piasezkii et la Rupestris du Lot. Au centre figure une feuille comportant les symboles de longueur et d’angles, propres à la méthode quantitative d’identification et de reconnaissance des cépages de l’ampélométrie de Pierre Galet.

Sur l’autre face, est représentée un cépage qui a une histoire particulière, le Néhéleschol, réputé pour être le plus ancien cépage.

Symbole de richesse, c’est lui qui constitue la grappe prodigieusement grosse et longue de Chanaan, que les envoyés de Moïse en mission dans la Terre Promise ramènent en la portant sur un bâton et sur leus épaules. Sujet largement utilisé par les artistes au fil des siècles.

Une devise latine – E fructu arbor cognoscitur (on reconnait l’arbre à ses fruits) – complète cette face, hommage aux nombreux ouvrages publiés tout au long de sa carrière et jusqu’à très récemment par Pierre Galet.

Vins et distillation en Lorraine

05-04-2016

La Lorraine recèle des vignobles dont l’éclipse fut aussi durable que leur splendeur fut forte, et qui est revenue sur la scène du vin grâce aux efforts de quelques vignerons.

On en lira les subtilités de terroirs et l’histoire mouvementée dans cet ouvrage de Bertrand Munier, spécialiste de la Lorraine. Il manquait à notre géographie vitivinicole. Nous voilà dans un panorama détaillé des vignerons (souvent aussi distillateurs) des côtes de Meuse, des côtes de Toul, de la Moselle, mais aussi des Vosges.

Au cours de cette promenade, on découvre les confréries - dont les Compagnons de la Capucine ; les routes des vins ; le Müller-Thurgau, le Pinot Gris et l’Auxerrois, et bien d’autres cépages autochtones. On y apprend bien des originalités comme le Gris de Toul, la lirette, la lisquette, les vins des Vosges (vin bleu et Gris fruité) à base d’hybrides. On y lit les mythes locaux, les petits patrimoines ruraux, les histoires comme celle de la mirabelle, ou de la famille Cordier, au cœur du négoce lorrain et des grands châteaux de Bordeaux. S’y ajoutent des recettes qui permettent de mettre en évidence chefs et accords mets-et-vins.
L’envie nous vient aussi de goûter les « vins » (entre guillemets puisqu’on ne peut utiliser le mot vin que pour du raisin) de fruits (groseilles, framboises, mûres…), de fleurs (sureau, pissenlit…) et de rhubarbe.

En bref, une belle ouverture sur un vignoble qui depuis quelques temps déjà, sans avoir renié ses traditions et ses patrimoines, sans les avoir non plus complètement valorisés, a retrouvé sa place dans l’avenir du vin.

Vins et distillation en Lorraine
Bertrand Munier - 30 €
Editions du Quotidien

Les Editions du Quotidien consacrent de nombreuses publications à l’histoire, à l’art de vivre et aux patrimoines de la Lorraine.
www.lelivrechezvous.fr

Nous avions rendu compte du renouveau de la Moselle en 2014 : www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/1761_oenotourisme_jeune_en_moselle.htm 

La Marie-Thérèse, patrimoine viticole

05-04-2016

La Marie-Thérèse, construite en 1855 à Toulouse, est une de ces barques de patron qui naviguaient sur la partie languedocienne du Canal du Midi, et assuraient le transport du vin en demi-muids (fûts de 625 litres).

Après plusieurs vies (et morts), la voici maintenant propriété du château de Ventenac en Minervois, bien décidé à valoriser cet épisode passionnant du patrimoine viticole.

La barque de patron (ou barque de canal, ou sapine parce qu'en bois) est dès le XVIIème siècle une adaptation à la navigation sur le Canal du Midi des bateaux maritimes languedociens. Elle est entièrement pontée, le chargement et le déchargement se faisant par une trappe étroite ménagée en son centre. Son fret principal est le vin.

Au moment de la construction de la Marie-Thérèse, le Canal du Midi assure le transport de 110 millions de tonnes de marchandises et de 100 000 passagers...

www.chateaudeventenacminervois.com

Photo : Jean-Pierre Janier

J'irai déguster chez vous

01-04-2016

Un nouveau rendez-vous sur Paris : « J’irai déguster chez vous » est lancé par les vignerons de Castillon Côtes de Bordeaux.

25 vignerons proposeront des dégustations « à la maison » les 15 et 16 avril, en faisant découvrir leurs vins directement au domicile des amateurs qui auront préalablement réservé leur duo sur le site www.jiraidegusterchezvous.com.

Un évènement inédit !

(Sinon, les 9 & 10 avril, « Le Printemps des Vins de Blaye » se déroule dans la Citadelle de Blaye)

Site par Neteor