Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205     

Oenotourisme en Segway

17-07-2010

Les moyens de transport et de déplacement utilisés pour l'oenotourisme sont légion : de la Traction Avant à la montgolfière, du vélo au quad, de la 2CV à la péniche, du 4x4 au cheval... Voici encore du nouveau.

A proximité de Grignan, à Valaurie en Drôme provençale, le Domaine Rozel propose des visites-dégustation en...gyropode Segway. Réservation indispensable au 04 75 98 57 23.

Apéro géant gaulois

17-07-2010

Les équipes d'Archeodunum ont mis au jour quelque 6.000 restes d'amphores - soit environ 21 tonnes de ces vases - remontant à l'époque gauloise (entre 200 à 80 avant notre ère) à l'emplacement de la caserne Niel à Toulouse - 20.000 m² qui font l'objet de fouilles préventives.

En l'absence de trace d'habitat et de maison, les archéologues estiment que le site était un lieu de rassemblements politico-religieux où se consommait massivement du vin pour des festins, des sacrifices ou des rites de libation.

Les amphores - d'une contenance de 20 à 25 litres - étaient acheminés depuis l'Italie, la Grèce ou l'Afrique du Nord, jusqu'au port d'Agde, puis par voie terrestre jusqu'à Toulouse.

Lire également Quand les Gaulois sabraient l'amphore, Un paquet de Gauloises IV, Le Triumvir, ancêtre des Coteaux du Lyonnais.

Oenotourisme avec esprit

14-07-2010

La Fédération française des spiritueux (FFS) lance le site www.spiritourisme.com, qui regroupe plus de soixante sites de producteurs de spiritueux, qui du Calvados à l’Armagnac en passant par le rhum de l’Outre mer, accueillent chaque année plus d’un million de personnes.
Le nouveau site présente les entreprises artisanales ou industrielles qui ouvrent leurs portes au public mais aussi par exemple les musées situés à proximité, les horaires d’ouverture...

Un Réseau Accueil Vigneron pour le Lot

12-07-2010

Une nouvelle charte oenotouristique ! 49 vignerons du Lot ont lancé le 1er juillet le Réseau Accueil Vigneron. Ils s’engagent à accueillir dans un cadre privilégié, à partager leur passion de la viticulture et à proposer leurs vins à la dégustation.

Une carte touristique des vignobles du Lot avec l’ensemble du Réseau Accueil Vigneron est disponible sur le site www.tourisme-lot.com. Chaque propriété est signalée par un panonceau à son entrée.

Un Institut pour les savoir-faire traditionnels

12-07-2010

"Le patrimoine culturel ne se trouve pas seulement dans les monuments et les galeries. Il est inscrit dans le territoire, les ouvrages et les paysages façonnés par l'homme", déclare au journal Le Monde Pietro Laureano (photo). Il est le président du futur Institut International des savoirs traditionnels soutenu par l'UNESCO qui verra le jour près de Florence dans trois ou quatre ans

Inventorier, conserver, diffuser les savoir-faire anciens, c'est l'objectif de l'ITKI (International Traditional Knowledge Institute), des tâches loin d'un esprit muséal, mais orientées vers la transmission active de ces patrimoines avec l'idée que "ce que les anciens faisaient, nous pouvons le faire", et ce dans les domaines de l'habitat, de l'urbanisme, de l'agriculture, de l'utilisation de l'eau, de l'artisanat...

Nombre d'entre eux concernent bien sûr la viticulture, ou la vinification ; irriguation, murets et terrasses, installations troglodytes...

"Le modèle économique actuel est fondé sur la destruction des recettes de la planète. L'innovation technologique, contrôlée par de grands groupes, devient un adversaire de l'homme. Notre démarche est l'exact contraire. Les innovations, anciennes ou à venir, doivent être au service d'un monde durable."

Cette initiative est bien dans l'esprit de ce que Winetourisminfrance appelle de ses voeux : un inventaire des patrimoines vitivinicoles, matériels et immatériels, parfois déjà perdus, ou menacés de disparition.

Cet appel est aujourd'hui relayé par les élus de l'ANEV (Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin) qui vont adresser un rapport en ce sens au Ministre de la Culture.

L'oenotourisme sur la scène

07-07-2010

Une consultante en oenotourisme (Ludivine Desfrennes, de Terroir de Bacchus), un vigneron (le Domaine Debray à Beaune) et une troupe de théâtre (le Théâtre de l'Adret) réalisent en Bourgogne un produit oenotouristique particulier.

Il s'agit d'un buffet théâtre qui associe spectacle et repas autour du thème du vin. In Vino Veritas aura lieu en juillet et en août. Renseignements et réservation : 03 80 22 62 58

Site par Neteor