Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205     

Oenotourisme dans les Vins Insolites

21-09-2015

Pierrick Bourgault ne passe pas toute sa vie dans les bistrots. Il voyage aussi, et en vingt ans, il en a rencontré, des vins qui sortent de l’ordinaire.

Aussi, après l’Echo des Bistrots, Paris Bars-Déco ou 200 bars-concerts à Paris, il publie aux jeunes éditions JonGlez une petite encyclopédie ébouriffante des vins insolites du monde entier.

Il les a classé selon sept thèmes : Climats inhabituels (en France, on trouve, par exemple, Irouléguy) ; Terroirs hors-pistes (Montmartre) ; Cépages étonnants (le Pure Carménère d’Henri Duporge, égaré en terres bordelaises d’assemblage) ; Travail de la Vigne (les Vendanges de la Saint-Sylvestre du Pacherenc du Vic-Bihl) ; Vinifications atypiques (le vin végétarien de Frédéric Brochet, du domaine Ampelidae) ; Couleurs singulières (le Champagne rosé) ; Elevages extraordinaires (le Maury en bonbonnes de verre) ; Contenants étonnants (Le Faîte des producteurs Plaimont avec son étiquette en… bois).

Nous ne donnons que des exemples français (et il y a déjà de quoi organiser un vrai circuit oenotouristique !), mais c’est toute la planète qui est convoquée, pour illustrer l'extension du domaine du vin, et faire de cet ouvrage un livre à la fois beau, étonnant et instructif, comme on les aime pour les fêtes de fin d’année. Enfin… inutile d’attendre jusque là, il est en librairie dès cette semaine.

De quoi accompagner dans notre bibliothèque Le voyage insolite de l’amateur de vin de François Morel et Le Livre des vins rares et disparus de Robert de Goulaine,

Vins Insolites - Editions JonGlez - 29,90 €
www.jonglez.fr

L’Aire-N7 et Winetourisminfrance.com

16-09-2015

L’Association AIRE-N7 a été créée pour valoriser les territoires des anciennes routes de vacances, de Paris à Menton. Elle met à la disposition des élus un outil original destiné à la promotion de toutes les richesses de leurs terroirs.

Sur le plan international, elle œuvre au projet European Green Way et anime l’International Legendary Roads Union, reconnue et soutenue par l’UNESCO. Le prochain congrès inter régional de l'European Green Way se tiendra au printemps 2016.

André Deyrieux, créateur du magazine Winetourisminfrance.com, vient d’intégrer le Haut Conseil d’Orientation de l’association.

Il rejoint ainsi Jacques Puisais, fondateur de l’Institut Français du Goût, Jean-Robert Pitte, membre de l’Institut et initiateur du repas gastronomique français, Patrick Galant, premier directeur de l’Université du Vin, et Michel Hermet, président de l’Union de la Sommellerie Française, pour défendre la civilisation du vin !

http://aire-n7.com

Les Vignes Réboussières

16-09-2015

Entre Alès, Nîmes et Montpellier, dans le Piémont Cévenol, c’est une balade vigneronne plutôt décalée qui se déroulera le 25 octobre (on le sait l’oenotourisme n’a pas de saison).

Son nom, « Les Vignes Réboussières », en raconte l’histoire.

En effet, en occitan, « réboussier » signifie, comme l’écrivait le nîmois Jean Paulhan « celui qui est «toujours prêt à prendre le parti du contraire, le parti du refus, parce qu’il est viscéralement attaché à son libre choix et à son libre arbitre. » Jean Paulhan (écrivain nîmois). Le gars contrariant, quoi…

Seront donc en scène ce jour-là, en rebelle terre cévenole, une dizaine de vignerons atypiques (et une trentaine de vins en IGP Cévennes), le graffeur Supocaos (type stret art), une fanfare rurale (Les Fanfarons de Lasalle), des food-trucks (dont un consacré aux macarons)…

Cette vraie balade artistique et festive de 3,5 km., se déroulera au milieu des vignes et des bois situés autour du Mas des Cabrettes à Saint Nazaire des Gardies.

Le tout pour un prix léger (12 euros). Réservation obligatoire : www.vinsdescevennes.com

Page Facebook : https://www.facebook.com/vignes.reboussieres

Vin patrimoine en Côte Chalonnaise

16-09-2015

Le château de Bissy sur Fley était celui de Pontus de Tyard, magnifique humaniste du XVIème siècle, astronome, évêque et poète, illustre personnage de la côte chalonnaise.

L'association "Renaissance du château Pontus de Tyard" de Claude Jouve oeuvre pour valoriser ce patrimoine, notamment par un passionnant colloque annuel.

Contribution à la sauvegarde de la biodiversité viticole, elle a replanté en 2012 le clos de vignes du château - en chardonnays (notez le S) et cinquante anciens cépages. C'est le seul conservatoire de cépages anciens de Bourgogne.

Claude Jouve peut aujourd'hui lancer un vin unique, le vin rêvé de Pontus de Tyard. Il sera commercialisé dès les Journées du Patrimoine (une sortie originale pour fêter cet événement des 19 et 20 septembre) à la cave de Genouilly où il est vinifié, ainsi que dans les autres caves coopératives de la côte Chalonnaise ; Bissey sous Cruchaud et Buxy-St Gengoux.

Toute l'année, des "Parcours du Patrimoine" permettent des visites libres de l'environnement et de la vigne du château.

http://www.pontus-de-tyard.com/

Lire aussi
http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/1553_dans_les_vignes_de_pontus_de_tyard.htm

Des stratégies territoriales pour l'oenotourisme

11-09-2015

La réflexion des territoires en matière d’oenotourisme est passée en quelques années d’une approche produit (routes des vins, événements de promotion, produits présentés par les offices de tourisme), à une approche réseau (groupement d’acteurs, labellisation, dont typiquement le label Vignobles & Découvertes).

Elle prend aujourd'hui le virage d'une approche au confluent du marketing territorial et du tourisme culturel.

Il s’agit en effet d’une part, de donner une identité, un positionnement, une claire visibilité à un territoire de vignes, d’autre part, de répondre aux attentes des oenotouristes en matière de story-telling, d’expérience, et de souvenir objet de narration.

La stratégie oenotouristique d’un territoire repose donc d’abord sur la connaissance et l’exploitation d’un héritage viticulturel propre à définir un positionnement avec un message clair, et à élaborer des récits authentiques, attractifs et passionnants.

L’actu de l’archéologie du vin en Gaule

08-09-2015

Pressoirs, outres, amphores, dolia... le musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal (à Vienne dans l’Isère) organise une journée scientifique sur les thématiques de la vigne et du vin en Gaule.

Archéologues du DRASSM, de l’Inrap, chercheurs confirmés, étudiants… aborderont les problématiques liées à la culture de la vigne, à la production de vin et à sa commercialisation à l’époque romaine.

Ce sera à partir de 9 h 30 le samedi 26 septembre 2015, veille des Vinalia, fête du vin et de la cuisine antiques.

(Journée avec le patronage de la Chaire UNESCO «Culture et traditions du Vin de l’Université de Bourgogne» organisée par Christophe Caillaud (Musée de Saint Romain-en-Gal – Vienne) et David Pelletier, Inrap Rhône-Alpes – Auvergne)

www.musees-gallo-romains.com

Site par Neteor