Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204     

Vendange des Chefs à Beaumes-de-Venise

14-09-2016

Quoi de mieux pour lancer la récolte 2016 que de s’entourer de chefs ? Les artisans-vignerons de Rhonéa, dont certains ont déjà commencé à ramasser leurs premières grappes de Muscat Petit Grain, préparent pour 150 privilégiés un rendez-vous gastronomique de premier ordre : La vendange des Chefs

Elle aura lieu à Beaumes-de-Venise, dans les Dentelles de Montmirail, le 18 septembre.

Rendez-vous le matin à la Cave pour une balade ludique dans le vignoble, puis dégustation de magnifiques cuvées accompagnées d’un déjeuner champêtre orchestré par les chefs des Disciples d’Escoffier. Pour les fromages, ils seront rejoints par Claudine Vigier et les desserts vont se marier à la perfection aux Muscats de Beaumes de Venise.

Quelques places disponibles : oenotourisme@rhonea.fr

L’ONU du tourisme promeut l’oenotourisme culturel

14-09-2016

Il existe bien des formes d’oenotourisme. L’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) vient de placer sous les projecteurs l’oenotourisme culturel. L’organisation, du 7 au 9 septembre, de sa première conférence sur ce sujet en Géorgie, l’un des berceaux de la civilisation du vin, le laissait augurer.

La conférence a mis l’accent sur un point crucial : l’oenotourisme fait partie intégrante du tourisme culturel. Pour répondre aux évolutions de la demande touristique il doit valoriser les facettes culturelles de la vigne et du vin, leurs liens à la culture locale, leur expression dans les patrimoines matériels et immatériels des territoires.

La déclaration finale insiste sur le fait que l’oenotourisme « est intimement lié à l’identité d’une destination » et aux racines historiques et culturelles de son art de vivre.

Le chantier de l’oenotourisme est donc immense : tout ce qu’a à montrer notre civilisation du vin au travers de nos vignobles reste largement invisible, tout ce qu’elle a à dire reste largement tue.

Lien ici

Oenotourisme en auto rétro

05-09-2016

En Citroën Traction, Peugeot 203, Renault Dauphine… on part pour une balade oenotouristique autour de Saumur avec l’atelier de dégustations du Domaine du Closel, et les caves troglos de la Maison Louis de Grenelle à douze mètres de profondeur. Nuit à l’hôtel Saint Pierre**** avec petit-déjeuner.

Séjour 2 jours/1 nuit à partir de 390 €/pers. base de 2 pers.

Rétro Émotion - www.retroemotion.fr

 

Ban oenoculturel pour Châteauneuf-du-Pape

05-09-2016

Ce sera un moment particulièrement oenoculturel que le ban des vendanges 2016 (le 9 septembre) de ce « vin royal, impérial, pontifical » (Frédéric Mistral) qui fête cette année les 80 ans de son AOC.

Le Chapitre de l’Echansonnerie des Papes accueillera ainsi en son sein des représentants du Mucem : Châteauneuf-du-Pape en est en effet partenaire pour la galerie de la Méditerranée.

De plus, le nouvel ouvrage de l’historien Jean-Claude Portés, consacré à la construction juridique et sociale de l’AOC Châteauneuf-du-Pape sera présenté à cette occasion. L’ouvrage a été édité grâce au soutien de la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence : pour la banque coopérative, l’histoire viticole et les savoir-faire vignerons font pleinement partie du patrimoine culturel.

Devenir spéléoenologue

05-09-2016

Aller sous le terroir pour mieux déguster et vivre une expérience sensorielle rare, c’est ce que propose Escale Ardèche associée à neuf vignerons ardéchois : Cellier des Gorges de l’Ardèche, Mas du Libian, Domaine Le Chapitre, Cellier du Moulas, Domaine de Couron, Domaine Saladin, Domaine des Accoles, Domaine la Pierre-Laine, Domaine de Notre-Dame de Cousignac.

La prestation est proposée aux groupes (minimum dix personnes).

Ceci se passe dans la grotte de Saint-Marcel d’Ardèche et l’environnement sous-terrain permet une autre découverte des arômes et saveurs des vins.

C’est aussi dans cette grotte qu’est menée une expérience de conservation et de vieillissement de quelques milliers de bouteilles de vin dans des conditions idéales : 14°, 86 % d’humidité, obscurité totale…

Les prochaines dates de spéléoenologie sont fixées au jeudi 8 septembre et au dimanche 18 Septembre.

http://www.escale-ardeche.com/speleoenologie

04 75 52 54 98

L’oenoculturel en colloque

15-08-2016

Le label « Itinéraire Culturel Européen » est attribué par le Conseil de l'Europe à des parcours ou ensembles culturels reconnus comme importants au titre du patrimoine. Ils sont le lien entre hauts lieux culturels et tourisme.
En 1987, le premier itinéraire labellisé fut, logiquement, celui des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, et en 2009, a été labellisé « Iter Vitis, les Chemins de la Vigne ».

Ce programme de coopération européenne est en France particulièrement actif : il vient d’accueillir la Route des vins d’Alsace, soutient des événements tels l’exposition itinérante « Les vins des pontifes d’Avignon », a reçu en la personne de sa chargée des relations extérieures Viviane Coursières le Prix de l’Oenotouriste de l’Année, et organise en septembre à Cahors un très important symposium sur « Le paysage culturel viticole, son intégration dans la dynamique touristique ».

Très important, incontournable, parce qu’il place les réflexions autour du tourisme viticole sur ses bases paysagères, patrimoniales et oenoculturelles dans une optique de développement économique durable. Autant dire qu’il s’adresse aux entreprises et opérateurs du secteur viticole, comme à ceux du tourisme, de la culture et du développement territorial.

Tout le programme figure sur le site internet www.itervitis.fr. Il détaille les interventions des universitaires (Jacques Maby, Olivier Jacquet, Roxane Favier, Eric Rouvellac, Sihem Dekhili…) et des professionnels (Marie-Ange Lasmenes, Paul Fabre, Carole Vainqueur, Joël Rochard, Pierre Frustier, Alexandrine Bourgoin, Jérémy Arnaud, Pierre Lagache, Guillaume Lagnel, Claudia Mad’moiZèle, André Deyrieux…)

Les 15 et 16 septembre 2016 (au moment des Journées Européennes du Patrimoine) - Tarif : 120€ /personne

www.itervitis.fr

Site par Neteor