Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206     

Un cépage, un terroir, des hommes

01-06-2014

Enfin une commune qui ne se lance pas dans un Nième salon des vins mais décide de faire découvrir le côté nature et culture de la force vineuse. Une commune d’autant plus méritante qu’elle aurait pu surfer sur la vague rosée de la Provence…

Le Lavandou organise en effet les Premières Rencontres Internationales « Un cépage, un terroir, des hommes » parrainées par le chef étoilé Edouard Loubet.

Ouvertes à tous, professionnels comme grand public, elles offriront des rencontres privilégiées, une vinothèque de dégustation publique, une exposition artistique et ludique de Rémy Bousquet, un concert, des conférences…

De passionnantes tables-rondes - « Les cépages en France, l’avenir prometteur des cépages rares et mal-aimés », «Les terroirs, un patrimoine qui magnifie les cépages adaptés», « Des hommes qui vivent et créent de la richesse en respectant les cépages et les terroirs » - associeront vignerons et professionnels réputés.

Pour les dîners accords mets/vins, avec chefs et vignerons, il ne faudra pas oublier de réserver…

Organisez votre grand week-end de belles rencontres, du 27 au 30 juin !

www.ot-lelavandou.fr

Voyage Au Centre De La Bulle

26-05-2014

La Maison Ackerman à Saumur ouvre les portes de ses caves - les plus hautes de la région - pour accueillir « Voyage Au Centre de la Bulle », une exposition qui mêle l’Art expérientiel et immersif, le vin et les troglodytes.

Deux artistes plasticiens, Alex Taaz et Yorga, investissent les caves pour créer une œuvre monumentale féérique.

De mai 2014 à avril 2015 - Visite guidée ou audioguidée 4 € - Visite libre 3 € - Visite accessible aux personnes à mobilité réduite.

www.ackerman.fr

L’oenotourisme en tables en Ardèche

23-05-2014

Quatre tables d’interprétation du patrimoine viticole sont désormais en place dans le sud de l’Ardèche ; à Villeneuve de Berg, Balazuc, Chassagnes, Les Vans, Bourg-Saint-Andéol.

Cette initiative heureuse (avec la participation de l'Agence Cultures et Territoires) complète la charte d'accueil au caveau "Accueil Vigneron" et la signalétique du vignoble mise en place en 2012. Elle vise à rappeler l’offre oenotouristique et à offrir une meilleure découverte des paysages viticoles, préalable indispensable à l’expérience sensorielle de la dégustation.

On y lira une partie générale sur le vignoble ardéchois et ses signes de qualité, les spécificités du vignoble local, une lecture schématisée du paysage viticole, un zoom sur une spécificité de ce territoire. Les tables sont rédigées en français, anglais et néerlandais.

www.lesvinsdardeche.com

 

Assises de l’oenotourisme en Pays de Thau

23-05-2014

La 4ème édition des Assises de l’oenotourisme et du terroir en Pays de Thau se déroulera le 5 juin à Mireval (Centre Léo Malet). Le Pays de Thau est la première destination héraultaise labellisée Vignobles & Découvertes.

La matinée sera consacrée au bilan des nombreuses actions réalisées en 2013 et au programme 2014-2015.

L’après-midi sera consacrée à un Café des Patrimoines qui mettra l’accent sur les patrimoines viti-vinicoles du territoire. Ils sont en effet les composantes-clés d’un oenotourisme à haute valeur ajoutée, exprimant l’authenticité du terroir.
Porteurs d’histoires originales, ils sont à même de susciter l’intérêt du visiteur, d’enrichir l’expérience oenotouristique qui lui est offerte et de marquer sa mémoire.

Trois types de patrimoines exemplaires seront présentés : la géologie et les terroirs viticoles avec Jean-Claude Bousquet ; le patrimoine architectural viticole et les coopératives, avec Jean-Michel Sauget, spécialiste de l’Inventaire du Patrimoine Culturel de la Région ; le patrimoine ampélographique, avec Blaise Genna du Conservatoire de l’INRA à Vassal.
Pierre Verdier, Président d’Iter Vitis France, présentera cet itinéraire culturel européen dont est membre le Pays de Thau.

Inscriptions : 04 67 46 47 96 ou s.galan@thau-agglo.fr - www.thau-agglo.fr

Oenotourisme en Food Trucks

23-05-2014

Lundi 9 Juin (lundi de Pentecôte), le Domaine du Mas Rouge a invité tous les Food Trucks de Montpellier à sortir de la ville pour présenter leur concept dans ses vignes.

Les trucks proposeront des Burgers, Bagels, Woks, Fajitas, Sandwichs… au cours d’une journée familiale et conviviale avec pétanque et vins du domaine.

Précision : la mer est à 3 minutes du Mas Rouge !

Entre 11 heures et 15 heures, au Domaine du Mas Rouge, Les Aresquiers, Vic-la-Gardiole, entre Sète et Montpellier
www.domainedumasrouge.com

Pourquoi l’oenotourisme ne se vend-il pas ?

22-05-2014

C’est simple. Il peine à générer des imaginaires touristiques.

Et sans imaginaires, le produit oenotouristique n’est pas armé pour se battre dans le contexte hyper-concurrentiel du tourisme mondial actuel.

Pour le dire familièrement, l’oenotourisme, tourisme pourtant éminemment culturel, fait rarement rêver.

L’oenotourisme français n’a pas pris à bras le corps cette problématique de création d’imaginaires, et il est à craindre que l’univers désirant de nombre de touristes possibles ne voie dans l’oenotourisme que des routes des vins mal indiquées, des fêtes de Bacchus en papier crépon, des caveaux désuets, et des accueils sans goût ni grâce…

L’oenotourisme français ne s’essaye que rarement à valoriser les immenses et prestigieuses ressources contextuelles de ses vignobles : archéologie, histoire, géologie, géographie, paysages viticoles, architectures, créations artistiques et littéraires, personnalités hors normes…

Il semble qu’il faille aller chercher en Afrique du Sud, en Grèce, en Argentine, au Portugal, en Allemagne ou en Italie… la valorisation de l’héroïsme de l’histoire viticole, l’évocation des puissances paysagères, la profusion du luxe authentique des hébergements, la mise en perspective vertigineuse des siècles de viticulture, l’ennoblissement des travaux de la vigne, la célébration de la richesse prodigieuse des cépages…

Nous sommes peut-être contaminés par l’hygiénisme ambiant… bricoleurs racornis du rêve, prohibitionnistes larvés de l’art de vivre, contempteurs honteux de l’heroic fantasy vineuse, abstèmes sournois de la civilisation du vin…

A once-in-a-lifetime experience

Je me trompe ? J’exagère sans doute, les choses changent… Mais, montrez-moi alors beaucoup de propositions oenotouristiques dont le nom me percute, qui me racontent des histoires envoûtantes, et me proposent des expériences qui vont changer ma vie…

André Deyrieux

Site par Neteor