Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206     

L’Université de la Vigne au Vin dans la nature

08-10-2016

Le monde du vin manque encore de lieux et de moments réellement transdiscipinaires où universitaires et gens du marketing, professionnels et artistes, écrivains et acteurs touristiques échangent et s’enrichissent mutuellement.

Heureusement, l’Université de la Vigne au Vin est - chaque année - l’un de ces événements qui explore les multiples racines et dimensions de la vigne et du vin, grâce à une dense journée de réflexion qui réunit intervenants et participants de tous horizons professionnels.

Pour sa onzième édition, le 10 novembre, le thème abordé sera « Soif de nature : communication et avenir du vin ? »
Interrogations et réponses se succèderont autour de la « nature », sujet de malentendus (Valérie Péan, INRA) et objet de consommation (Pascale Hébel, CREDOC). On visitera un paysage viticole à la fois naturel et artificiel (Jacques Maby, Université d'Avignon), entre nature et culture (Azélina Jaboulet-Vercherre, écrivain et historienne) et entre « nature et Nature » (Alan Roch, Institut des Etudes Occitanes de l’Aude). André Deyrieux (Winetourisminfrance.com), proposera de répondre à la question « Comment donner la parole à la nature et au paysage de vignes ? » tandis que Claude Cruells (Carttoon) montrera « la nature dans l’œil d’un photographe ».

Une vaste table-ronde « Jusqu’où le vin est-il naturel ? » réunira Hervé Hannin (Directeur de l’Institut des Hautes Etudes de la Vigne et du Vin, Montpellier Sup Agro), Emmanuel Cazes (Domaine Cazes, membre de la commission nationale scientifique et technique, nommé par l’INAO relativement aux vins « nature »), Jean-Louis Escudier (ingénieur de recherche, relativement aux vignes naturellement résistantes) et Michel Remondat (Vitisphere).
Le grand témoin de la journée sera Eric Andrieu, député européen.

Les dégustations auront pour thème les IGP, des vins qui ont choisi le paysage comme identité tandis que la librairie de la Maison du Banquet et des générations proposera une sélection d‘ouvrages.

Cerise sur le gâteau, l’entrée est libre

Ferrals-les-Corbières, le 10 novembre 2016 de 8 h 30 à 17 h 30
http://universitevignevin.fr

Lecture aux pays des vendanges

29-09-2016

Amancio Tenaguillo y Cortazar – président de Cepdivin - propose dans le cadre des rencontres et lectures « Complètement livres ! » des lectures « Au pays des vendanges ».

Vues à travers le regard de l’enfance dans le vignoble d’Yvorne pour Charles Ferdinand Ramuz, poète et écrivain suisse, elles sont affaires d’adultes dans les terres chaudes de l’Alto Douro pour Miguel Torga, romancier, poète et conteur portugais. Quant à Jean-Jacques Rousseau, elles lui permettent dans Julie ou La Nouvelle Héloïse d’exprimer sa conception d’un société idéale…

Rencontre animée par Francis Lippa, philosophe, vice-président de la Société de philosophie de Bordeaux. Lectures de textes par les étudiants de l’Ecole Supérieure de Théâtre de Bordeaux Aquitaine. A La Cité du Vin, Salon de lecture, mardi 18 octobre 2016, 14h30

www.cepdivin.org

Vendange des Chefs à Beaumes-de-Venise

14-09-2016

Quoi de mieux pour lancer la récolte 2016 que de s’entourer de chefs ? Les artisans-vignerons de Rhonéa, dont certains ont déjà commencé à ramasser leurs premières grappes de Muscat Petit Grain, préparent pour 150 privilégiés un rendez-vous gastronomique de premier ordre : La vendange des Chefs

Elle aura lieu à Beaumes-de-Venise, dans les Dentelles de Montmirail, le 18 septembre.

Rendez-vous le matin à la Cave pour une balade ludique dans le vignoble, puis dégustation de magnifiques cuvées accompagnées d’un déjeuner champêtre orchestré par les chefs des Disciples d’Escoffier. Pour les fromages, ils seront rejoints par Claudine Vigier et les desserts vont se marier à la perfection aux Muscats de Beaumes de Venise.

Quelques places disponibles : oenotourisme@rhonea.fr

L’ONU du tourisme promeut l’oenotourisme culturel

14-09-2016

Il existe bien des formes d’oenotourisme. L’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) vient de placer sous les projecteurs l’oenotourisme culturel. L’organisation, du 7 au 9 septembre, de sa première conférence sur ce sujet en Géorgie, l’un des berceaux de la civilisation du vin, le laissait augurer.

La conférence a mis l’accent sur un point crucial : l’oenotourisme fait partie intégrante du tourisme culturel. Pour répondre aux évolutions de la demande touristique il doit valoriser les facettes culturelles de la vigne et du vin, leurs liens à la culture locale, leur expression dans les patrimoines matériels et immatériels des territoires.

La déclaration finale insiste sur le fait que l’oenotourisme « est intimement lié à l’identité d’une destination » et aux racines historiques et culturelles de son art de vivre.

Le chantier de l’oenotourisme est donc immense : tout ce qu’a à montrer notre civilisation du vin au travers de nos vignobles reste largement invisible, tout ce qu’elle a à dire reste largement tue.

Lien ici

Oenotourisme en auto rétro

05-09-2016

En Citroën Traction, Peugeot 203, Renault Dauphine… on part pour une balade oenotouristique autour de Saumur avec l’atelier de dégustations du Domaine du Closel, et les caves troglos de la Maison Louis de Grenelle à douze mètres de profondeur. Nuit à l’hôtel Saint Pierre**** avec petit-déjeuner.

Séjour 2 jours/1 nuit à partir de 390 €/pers. base de 2 pers.

Rétro Émotion - www.retroemotion.fr

 

Ban oenoculturel pour Châteauneuf-du-Pape

05-09-2016

Ce sera un moment particulièrement oenoculturel que le ban des vendanges 2016 (le 9 septembre) de ce « vin royal, impérial, pontifical » (Frédéric Mistral) qui fête cette année les 80 ans de son AOC.

Le Chapitre de l’Echansonnerie des Papes accueillera ainsi en son sein des représentants du Mucem : Châteauneuf-du-Pape en est en effet partenaire pour la galerie de la Méditerranée.

De plus, le nouvel ouvrage de l’historien Jean-Claude Portés, consacré à la construction juridique et sociale de l’AOC Châteauneuf-du-Pape sera présenté à cette occasion. L’ouvrage a été édité grâce au soutien de la Fondation Crédit Agricole Alpes Provence : pour la banque coopérative, l’histoire viticole et les savoir-faire vignerons font pleinement partie du patrimoine culturel.

Site par Neteor