Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206   207   208   209     

L'Oeno Music Festival, le vin à grand spectacle

05-02-2014

C’est du lourd : UB40, Renan Luce, la Rue Ketanou et Les Ogres de Barback…

Pour fêter ses 10 ans, la société de production de spectacles Pyrprod lance à Dijon un événement annuel, grand public et familial; un festival, qui va associer musiques actuelles et… vin !

L'Oeno Music Festival se veut en effet refléter l'identité régionale, et un village du vin bourguignon avec vignerons jeunes ou confirmés, si possible en bio, sera à lui seul un événement. Ateliers, rencontres, expositions et dégustations sont au programme.

Ce sera au Zénith de Dijon du 11 au 13 juillet. Trois scènes, 30 concerts, 25 artistes, 25 000 spectateurs attendus. A suivre sur la page facebook : https://www.facebook.com/oenomusicfestival

(Vous êtes vigneron bourguignon et intéressé ? Il est encore temps de le faire savoir à communication@pyrprod.fr)

Bourse d’excellence de la Chaire Unesco

05-02-2014

Dans le cadre de sa politique d’attractivité internationale, l’Université de Bourgogne attribue chaque année une bourse d’excellence destinée à financer une année académique de Master 2 à l’Université de Bourgogne pour un étudiant étranger souhaitant travailler sur les thématiques portées par la Chaire Unesco « Culture et Traditions du Vin » (toutes disciplines confondues).

Le montant de la bourse est de 10 000 €. Toutes les informations sont sur : http://chaireunesco-vinetculture.u-bourgogne.fr/fr/chaire-unesco/actualite/32-appels-a-communications.html

Winetourisminfrance.com est membre du réseau international de la Chaire UNESCO "Culture et Traditions du Vin".

Du vin de Bordeaux... allemand

04-02-2014

Depuis la naissance de la ligue hanséatique et le XIII ème siècle, la ville de Lübeck a une spécialité oenologique.

C'est un vin de Bordeaux (Margaux, Saint-Julien, Pauillac…) acheminé par bateau dans ce port d’Allemagne du nord, vieilli dans des barriques de chêne et embouteillé dans des caves spécialisées. Il paraît qu'à l'époque de la richesse hanséatique, les barriques de Lübeck étaient de meilleure qualité que les bordelaises.

Son nom ? Le « Rotspon », qui en vieil allemand signifie bois rouge.

Il est largement disponible à des prix entre 5 et 20 euros. Ses caractéristiques organoleptiques sont spécifiques, et son succès ne se dément pas avec les siècles.
Selon le site web de la ville de Lübeck, «d'après ce qui se dit, il se boirait mieux que le vrai vin de Bordeaux ». Thomas Mann en vante les mérites dans son roman Buddenbrooks, et le Rotspon constitue une récompense des régatiers de la semaine de Travemünde.

Aujourd’hui, certains embouteilleurs - de Lübeck, mais aussi de Hamburg, Bremen et Münster - cherchent à obtenir de l’Union Européenne une protection de ce nom. Les règles ancestrales ne sont pas toujours respectées par tous et, par exemple, d’autres vins que ceux de Bordeaux sont utilisés…

Oenotourisme sur smartphone

04-02-2014

C’est la jeune société de Marie Daigneaux - Vina Domitia - qui va présenter à Vinisud l'application mobile GeoVina pour partir – avec son smartphone ou sa tablette - à la découverte des vignobles du Languedoc-Roussillon.

Un peu partout les acteurs du tourisme et du vin (Comité Régionaux ou Départementaux du Tourisme, Interprofessions de la filière vitivinicole, Vignerons Indépendants…) ont lancé leurs applications mobiles.

Citons "Bienvenue en Champagne" ; pour le vignoble aquitain, "Bordeaux Aquitaine Wine Trip" ; pour la Vallée de la Loire "Vins de Loire", "Loir-et-Cher Tour" et "Click'n Visit – Vins du Centre Loire" ; pour la Bourgogne "Vins et Tourisme en Bourgogne" et "Routes des Vins du Beaujolais". Les initiatives privées comme celles de Blaye Côtes de Bordeaux sont plus rares.

Ces applications permettent de disposer, souvent en plusieurs langues, de données (textes, photos et vidéos) sur les appellations, les domaines viticoles et les adresses touristiques, d’accéder à des itinéraires ou à des séjours clés en main ou de connaître les événements vineux…
Aucune application ne dispose de fonctions de vente, mais, avant le voyage, elles permettent de préparer son voyage et une fois sur place de se repérer et de trouver son chemin grâce à la géolocalisation.

Mais en tant qu’applications « institutionnelles », il leur est difficile de proposer des choix, des coups de cœur, des sélections… une possibilité plus largement ouverte aux initiatives privées comme celle de Vina Domitia.

Valorisation oenotouristique de la biodiversité

30-01-2014

De plus en plus nombreux sont les domaines viticoles engagés pour la protection de l’environnement et la biodiversité.
La richesse écologique de leur terroir, et les actions qu’ils mènent, peuvent être valorisés auprès d’une clientèle d’oenotouristes sensibles au respect de la nature.

Le bureau d’études bordelais PVG (Protection Valorisation Gestion de l’Environnement) met en œuvre des missions clés en main, et élabore des outils utiles - données, inventaires, cartographies… - pour définir des actions concrètes de protection de l’environnement.

Les domaines viti-vinicoles peuvent ainsi mieux faire connaître les espèces floristiques et faunistiques qui font de leurs vignes un espace d’exception. Ils disposent en outre d'outils de communication, et peuvent aussi créer au profit de leurs clients des expériences très originales par rapport à la concurrence.

www.pvgenvironnement.fr

On taille ?

30-01-2014

Samedi 8 février à 10h30, le Musée de la vigne et du vin d'Anjou (Saint-Lambert-du-Lattay) nous convie à une initiation gourmande à la taille.
Les vignerons bénévoles nous emmènent au clos Linkebeek, la parcelle de vignes du musée, et nous expliquent les différentes méthodes de taille. Il sera possible de passer à la pratique et de s’exercer sur les vignes du musée.
Pour ceux qui le souhaitent, la matinée se poursuivra en toute convivialité avec des grillades sur sarments pour un déjeuner au coeur des vignes !

Tarifs : atelier 5,20€ / grillades 4€ - Réservation conseillée auprès du musée au 02 41 78 42 75

www.musee-vigne-vin-anjou.fr

Site par Neteor