Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205     

Le vin sort de l'eau

21-10-2013

Après une première expérience en 2012, le club d’œnologie Les Papilles, de Clerlande, a immergé environ 500 bouteilles de producteurs principalement auvergnats, en avril dernier, dans le lac de Guéry (près de Clermont-Ferrand).

Une partie devait vieillir là pendant six mois, l’autre partie devant attendre 12 autres mois.
Le 26 octobre, la première partie sera sortie des eaux ; et une dégustation comparative entre les vins immergés et les bouteilles restées en cave aura lieu (à 11h00) à l’école de Clerlande.

Les bouteilles seront vendues au profit de l’association Acte Auvergne (Aide aux enfants en traitement contre le cancer) lors du salon des Vins de Clerlande les 16 et 17 novembre prochains sous forme de coffret contenant une bouteille immergée et une autre non ; histoire de comparer !

Un Prix pour l’oenotourisme de Saumur

17-10-2013

Le Prix René Renou 2013 a été remis à Saumur Agglo, la Communauté d’Agglomération Saumur Loire Développement pour deux événements oenotouristiques d’importance.

Associant tous deux les vignerons saumurois, il s’agit de Festivini, festival du vin se déroulant durant 8 jours en septembre ; et des Grandes Tablées du Saumur Champigny, une table monumentale, première manifestation à avoir reçu, en septembre dernier, le label « Grande Tablée » attribué par le ministre de l'Agriculture.

Pour Philippe Porché, président des Côtes de Saumur pour l'organisation de Festivini, « cette reconnaissance fait plaisir. Après quatre ans, nous avons réussi à faire de Festivini un événement majeur et cette distinction va nous permettre d'aller encore plus de l'avant ».

Pour Patrick Vadé, président des vignerons de Saumur Champigny organisateurs des Grandes Tablées, c'est la satisfaction pour les bénévoles : « Nous sommes plus de 200 vignerons et bénévoles chaque année à travailler pendant deux jours. Chacun devrait être fier de cette reconnaissance ».

Le Prix René Renou est appelé ainsi en hommage au vigneron et ancien président du Comité Vins de l’INAO (1952-2006). Il récompense la collectivité « ayant le mieux oeuvré, au cours de l’année écoulée pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture ».

Le Prix est remis par un jury composé d’associations et de sociétés motivées par la défense de la Culture du Vin. Il comprend, aux côtés de la famille de René Renou : l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (ANEV) et la Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vin & des Spiritueux (FIJEV), l’AEFO (Association Européenne de Formation à l’Oenotourisme), l’Agence de Presse Une Autre Provence, « Edonys », la TV du vin plaisir, le Vit’eff et Winetourisminfrance.com.
Les partenaires Vin sont : le syndicat du Cru « Bonnezeaux » et la cave Balma Venitia de Beaumes de Venise.

Ont été précédemment lauréats du Prix René Renou : en 2008, la commune de Grenoble pour le Festival Le Millésime ; en 2009, la Communauté d’agglomération Nîmes Métropole pour la Charte Paysagère des Costières de Nîmes ; en 2010, le Département de l'Ain pour le Concours des 7 Ceps et La Route des Vins du Mont-Blanc ; en 2011, la Commune de Cairanne pour sa vigne pédagogique ; en 2012, la Commune de Marciac dans le Gers.

Une princesse aux enchères

16-10-2013

C'est dans un mois ! La vente des Hospices de Beaune 2013 en très bref :

- C’est la 153ème vente.

- Tout le monde peut participer à la vente aux enchères du dimanche 17 novembre (14h30, Halles de Beaune) : 443 pièces (tonneaux de 228 litres) du millésime 2013 seront mises aux enchères, soit 69 de moins qu’en 2012.
Clotilde Courau (actrice & princesse de Savoie, de Piémont et de Venise) et Laurent Gerra seront les présidents, et parraineront deux associations (Petits princes et Papillons blancs) qui recevront le bénéfice de la vente de la pièce des présidents.

- La pièce des Présidents est pour une fois, un tonneau de 456 litres : le Meursault Genevrières 1er Cru, Cuvée Philippe Le Bon.

- Au palais des Congrès de Beaune, samedi et dimanche, c’est la 141ème Fête des Grands Vins de Bourgogne (3000 cuvées à déguster).

- Avec un peu de chance, on peut accéder à la dégustation publique des vins des Hospices (20 euros, il faut faire la queue) le samedi 8h30/9h30 - 14h/16h et le dimanche : 8h30/9h30.

- Tout le programme des manifestations grand public est sur l’agenda du site www.vins-bourgogne.fr

En Minervois et en automne

14-10-2013

L'automne des Grands Chemins en Minervois, créé il y a 12 ans, constitue un pôle d'attractivité touristique et un moteur de développement économique sur une période peu fréquentée pour la quasi-totalité du Minervois.

Rassemblant des « itinéraires singuliers entre art, vignes et patrimoines », il se déroule cette année du samedi 26 Octobre au lundi 11 Novembre.

Retrouvez le programme ICI, avec notamment une balade vigneronne en compagnie de Jacques Fanet, ancien directeur de l'INAO et ancien directeur de l'appellation Côteaux du Languedoc.

www.les-grands-chemins.fr

Un florilège contre l’inculture

13-10-2013

Ce qui frappe, dans les lobbys anti-vin, c’est, aussi, leur inculture crasse.

Un livre comme « Florilège des Discours Savants sur le Vin » rejoint « L’Ame du Vin » de Georges Ferré ou « Crus et cuites, Histoire du buveur » de Didier Nourrisson pour construire, face à la censure crétine des prohibitionnistes, un rempart de culture et d’histoire, de philosophie et de littérature…

Du gai savoir

Enseignante à l’Ecole Hôtelière de Lausanne, historienne spécialisée du vin - et de l’ivresse, titulaire d’un doctorat de l’Université de Yale, la bourguignonne Azelina Jaboulet-Vercherre fait éclater la vérité de la civilisation du vin.

Sur une forêt dense d’auteurs antiques et médiévaux – écrivains, philosophes, agronomes, médecins, théologiens… - elle fait tomber la double lumière de la précision historique (le retour aux vrais textes) et du gai savoir (« Le vin est la vie pour l’homme »).

De tous ces grands noms, même les moins connus méritent leurs pages : Origène, Galien, Savonarole (le grand-père), ou Albert Le Grand qui parle du Saint-Pourçain…

Pour tous en tout cas, la vie n’est pas prohibition mais banquet généreux, ce symposium qui signe l’éducation, la culture, la civilisation.

Ceci n’exclut pas le rappel de ses précautions d’usage, certes constant, mais à la marge, « for dummies » pourrait-on dire.

Remède aux maux de la vie humaine

Tout simplement, le vin « convient à toute personne, en tout âge, tout temps et tout lieu, s’il est consommé selon la force et l’habitude du buveur, et selon ce que sa nature pourra supporter » rappelle Pier de’ Crescenzi au XIIIème siècle.

Les pratiques, les recherches se sont bien plutôt portées au fil des siècles sur la puissance religieuse ou l'utilisation médicale des vins selon leur diversité, tant le vin est « remède aux maux de la vie humaine », d’où l’abondance des textes des médecins, évidemment préscientifiques puisque l’ouvrage couvre les auteurs antiques et médiévaux. (Nous aurions aimé y retrouver Asclépiade…)

Attention, cet ouvrage n’est pas un simple recueil de citations.

Erudit, mais sensible, par intermittence sensuel, il va bien au-delà.

Une approche historique et littéraire exigeante accompagne une lecture intelligente et empathique des auteurs ; qu’on lise par exemple les belles pages consacrées aux « Bacchantes » d’Euripide.

Euripide, dont le Bacchus « hait quiconque ne se soucie pas seulement de passer et les jours et les douces nuits de son existence dans la joie de vivre ». Un beau gibier de censure, cet Euripide...

 

Florilège des Discours Savants sur le Vin
Azelina Jaboulet-Vercherre
Féret – 263 pages

Concert de verres en Pouilly-Fumé

11-10-2013

Jean-Claude Welche musicien multi-instrumentiste donnera le 18 octobre un spectacle original, « La Harpe de verre », un concert de verres musicaux !
En jouant du sifflement des verres de cristal, l’artiste adapte des airs du répertoire classique.

Ce sera ensuite au tour des spectateurs de siffler des verres avec une dégustation de Pouilly-Fumé accompagnée de petites choses à grignoter !

Vendredi 18 octobre, à 20h30, à La Tour du Pouilly-Fumé. Réservation souhaitée ; 12 euros/personne, 6 euros/tarif réduit, gratuit pour les moins de 12 ans.

www.pouillysurloire.fr

Site par Neteor