Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205     

Du vin dont on fait les robes

25-06-2013

L’association L’Etoffe des terroirs a pour objet de promouvoir et d’enseigner la dégustation des vins, notamment par la création d’un réseau de clubs, mais aussi par des pratiques en lien avec les arts.

Première expérimentation très originale : la création d’une robe de haute couture comme moyen de matérialiser la texture et les caractéristiques uniques d’un vin de lieu.

Une première réalisation réussie : la robe « Laurène 2008 » du vin de Véronique Boss Drouhin.

D'autres robes sont en commande sur la Bourgogne : le projet prend de l'ampleur et l'authenticité des créations intéresse les vignerons et le monde viti vinicole. L'association recherche un domaine intéressé par l'aventure sur un autre terroir.

A voir ici : www.youtube.com

http://letoffedesterroirs.com

Terrasse des Vignerons à Grignan

21-06-2013

Christophe Malavoy sera présent au Festival de la correspondance de Grignan. Il présidera aussi le jury réuni pour désigner la Cuvée de la Marquise, un vin "qui aurait pu plaire à la Marquise de Sévigné" et représentera l’appellation Gignan-les-Adhémar au caveau des vignerons de l’appellation.
(3 juillet à 17h00 dans la salle du Conseil Municipal en Mairie de Grignan)

L’appellation Grignan-les-Adhémar sera présente au Banquet Républicain de Montélimar (sur les Allées provençales à Montélimar, le dimanche 7 Juillet).

Et tous les vendredis de l’été, au coeur du charmant village de Grignan, le caveau de l’appellation ouvre ses portes pour des soirées Truffes & Vins, avec jazz en live.
Rendez-vous les vendredis 12, 19, 26 Juillet & 2, 9,16, 23 Août à partir de 18h30.

www.grignan-adhemar-vin.fr

Les Opéras de Bacchus

19-06-2013

Philippe Coste, passionné de vin, comédien, auteur et chef d’entreprise dans le secteur de la communication, a créé en 2012 cet événement lyrique et musical qui transforme la dégustation du vin en un spectacle inoubliable.

Le moment de la dégustation des crus du domaine vient en apothéose d’une histoire initiatique, et d’un assemblage très étudié d’airs, de morceaux et de textes - de Verdi à Baudelaire, de Molière à Offenbach - qui évoquent le vin, le bien-vivre, l’hédonisme, la fête et le plaisir.

Renseignements et réservation impérative sur www.lesoperasdebacchus.fr (tarif : 19 euros).

Les Opéras de Bacchus se dérouleront en juillet et en août, dans les domaines viticoles suivants : Domaine de la Salade St Henri, à Saint Mathieu de Tréviers (34); Château de Lastours, Portel des Corbières (11); Château Pesquié, Mormoiron, (84); Domaine Pierre Talayrach, à Pezilla la Rivière (66); Domaine de Sarrat de Goundy, à Armissan (11); Domaine Foulaquier, à Claret (34).

Oenotourisme à Vouvray

19-06-2013

Les 2000 hectares du vignoble de Vouvray, près de Tours, sur la rive droite de la Loire, ont été détruits aux 2/3 par la grêle le 17 juin.

Pourquoi ne pas planifier un séjour oenotouristique de soutien ?

Après tout, il reste quelques millésimes en bouteille, parfois d'âge canonique (ah, le fameux 1947 !) grâce aux bonnes conditions de conservation des caves en tuffeau. De plus, le vignoble fait partie de la destination oenotouristique Vignobles & Découvertes « Val de Loire – Amboise ».

A Vouvray, site du Goût (et pas seulement pour les andouillettes au Vouvray) on ira cueillir des bonnes adresses à l'Espace du Vin.

Dans la Vallée de la Coquette, la visite de la Cave des Producteurs de Vouvray permet de découvrir caves troglodytes, mini-musée de la tonnellerie et lignes de production des fines bulles.
La cave propose tout au long de l'année le programme "Les Sens du Vin", des séances d'initiation à la dégustation, de découverte des vins, des cépages et des vignobles, animées par des professionnels du monde du vin. (www.cp-vouvray.com)

De nombreuses caves sont labellisées pour la qualité de l’accueil (www.vinsdeloire.fr).
Visitez par exemple le Clos XVIIIème siècle de l'Epinay, ou le musée du vin du Château de Moncontour où passe l'ombre de l'Illustre Gaudissart.

Ne manquez pas le Domaine Huet (en biodynamie), le Domaine du Clos Naudin ou le Domaine de La Fontainerie.

Une belle carte des vins se trouvera aux Hautes Roches, restaurant et premier hôtel de luxe troglodytique de France… et une dégustation de vins sur la Loire peut être organisée avec Naviloire.

On n’hésite donc pas à partir découvrir :
- le Chenin (ou Pineau de la Loire - le cépage roi, qui y donne toute la gamme des blancs; secs, demi-secs, moelleux, effervescents),
- les perruches (argiles à silex qui entrent dans certains sols et donnent des notes de pierre à fusil aux vins),
- Saint-Martin (qui créa le vignoble autour de l'Abbaye de Marmoutier),
- et les vallées (elles sont cinq à traverser le vignoble) !

L'oenoculturel dans les Cités de la gastronomie

19-06-2013

La cité de la gastronomie est donc un réseau.

Quatre villes vont constituer le réseau des cités de la gastronomie : Dijon, Paris-Rungis, Tours et Lyon.
Une action qui fait suite à l’inscription par l’UNESCO (en 2010 ) du « repas gastronomique des Français » au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Chaque ville aura sa spécificité : « Nutrition et santé » pour la Cité de la gastronomie de Lyon ; les marchés pour Paris – Rungis ; les sciences et les cultures de l’alimentation pour le site de Tours.

Ce sera la valorisation et la promotion de la culture de la vigne et du vin pour la Cité de la gastronomie de Dijon, en liaison étroite avec l’Institut Universitaire de la vigne et du Vin et avec la Chaire UNESCO « culture et traditions du vin ».

Une décision dont se réjouit Winetourisminfrance.com, membre du réseau international de la Chaire UNESCO.

 

Les appellations à la ville

18-06-2013

Une nouvelle tendance ?

Avec l’été, les appellations s’installent pour des moments conviviaux ou des soirées festives dans les « grandes » villes.

Trois exemples.

Les vignerons des Costières de Nîmes animent un bar à vin éphémère, les JeuDiVin, au pied de la Cathédrale St Castor tous les jeudis de l’été.
(Place de l’Abbé Pierre, de 19h00 à 23h00, avec des assiettes du terroir - Tarif : 3 € pour 2 tickets et un verre "Collector" JeuDiVin)

A Lyon, les vins de Crozes-Hermitage investissent la péniche la Plateforme pour des Wine & Transat, les mardis soir.

(6,9,16,23,30 juillet et le mardi 6 aout - vins, musiques, ateliers de dégustation - www.wine-transat.com).

Et c’est à Avignon, dans la cour de la Maison des Vins, que les Côtes du Rhône (et les Village) installent un Bar à Vins, du 5 au 26 juillet, durant le Festival.
(de 19h00 à 23h00, hors soirées privées et 14 juillet – une sélection différente chaque soir - accès à la dégustation : 5€ (Verre + Ethylotest) - www.maisondesvinsfestival.com)

Site par Neteor