Newsletter

Les brèves précédentes

      1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   28   29   30   31   32   33   34   35   36   37   38   39   40   41   42   43   44   45   46   47   48   49   50   51   52   53   54   55   56   57   58   59   60   61   62   63   64   65   66   67   68   69   70   71   72   73   74   75   76   77   78   79   80   81   82   83   84   85   86   87   88   89   90   91   92   93   94   95   96   97   98   99   100   101   102   103   104   105   106   107   108   109   110   111   112   113   114   115   116   117   118   119   120   121   122   123   124   125   126   127   128   129   130   131   132   133   134   135   136   137   138   139   140   141   142   143   144   145   146   147   148   149   150   151   152   153   154   155   156   157   158   159   160   161   162   163   164   165   166   167   168   169   170   171   172   173   174   175   176   177   178   179   180   181   182   183   184   185   186   187   188   189   190   191   192   193   194   195   196   197   198   199   200   201   202   203   204   205   206     

Une vigne classée monument historique

21-06-2012

Ce classement est une première.
Au cœur de l’Appellation Saint Mont (dans le Gers, à Sarragachies), une parcelle de vigne âgée de près de 200 ans, a résisté aux décennies et au phylloxéra (elle est en effet sur un sol sableux qui interdit la propagation de cet insecte).
La région Midi-Pyrénées vient de l’inscrire au titre des monuments historiques, un classement fruit de la persévérance de Plaimont Producteurs.
La méthode de conduite a été perpétuée (plantation en pieds doubles disposés en carré, unique au monde) et la parcelle recèle une vingtaine de cépages différents, dont 7 non identifiés à ce jour…
Un concentré de patrimoine vitivinicole sur 20 ares…

Oenotourisme en enjambeur

21-06-2012

On savait que les oenotouristes étaient avides de découvrir les machines à vendanger.

La Maison des Sancerre va plus loin en installant sur sa terrasse un simulateur d’enjambeur viticole, inventé et fabriqué sur place.
On sait qu’un enjambeur est un tracteur agricole à trois ou quatre roues permettant d'enjamber un rang de vignes et de réaliser divers travaux du sol et traitements sur une parcelle.

A Sancerre, le visiteur doit, dans une cabine suspendue sur vérins pneumatiques (qui simule aussi les dévers), réaliser un parcours de rognage - qui consiste à éliminer la partie supérieure des rameaux de la vigne. L’écran qui lui fait face simule un coteau de vigne, et il faut réaliser l’exercice en temps limité, sans abîmer la vigne ni emporter les piquets.

Une attraction prise d'assaut dès son installation !

Mettre la Côte Roannaise en musique

21-06-2012

Vincent Willenbucher est l'un des vignerons les plus récemment installés (en 2005) de la Côte Roannaise.

Il y a.40 ans, on comptait des vignes jusque dans la plaine, peu propice pourtant à l'élaboration de bons vins. Le vignoble, aujourd'hui restreint aux coteaux, étiré sur 20 km près de Roanne, ne compte plus que 200 hectares, exploités par une trentaine de vignerons.

Vincent a reconstruit un hameau vigneron abandonné entre Ambierle et Changy, a fait des gros travaux sur quelques maisons, importé des cuves d'un Beaujolais qu'il connait bien pour y avoir fait plus d'une décennie de vendanges, et aménagé un accueil rustique. Il agrandit patiemment sa surface de vigne ; le travail est en conversion bio, les rendements faibles (en dessous de 30 hectolitres par hectare).

Musicien (bassiste) de formation (comme sa compagne, accordéoniste), Vincent - dont le père a tenu un bar à vins à Roanne - propose une gamme - en côte-roannaise ou VDP d'Urfé - pour mettre en musique gamay et chardonnay : rouge fruité, vieilles vignes (Médaille Grand Or au Concours International du Gamay 2011), rosé sec ou moelleux, chardonnay (La dame Blanche), effervescent (Willenbulles) - le tout avec de très jolies étiquettes comme des illustrations de conte, réalisées par Marie-Anne Foucart.

Et la musique ? Elle reste présente avec l'organisation de week-ends de "Cave en Musique".

Site : www.domaine-willenbucher.fr

Informations oenotouristiques: www.cote-roannaise.fr

Naissance d'un patrimoine vivant des vignobles

20-06-2012

Lors du comité de pilotage Oenotourisme de l'Hérault, le 15 juin, dans la très jolie chapelle du Barry à Montpeyroux, Hérault Tourisme a présenté le premier épisode des Hommes Livres du Languedoc.

Le concept est inspiré de l'expérience de la Toronto Public Library qui a ouvert une bibliothèque « humaine » au sein de ses collections : les individus sont considérés comme des patrimoines - des richesses à faire connaître et à partager - et on demande à certains d'entre eux de transmettre leur expérience, de raconter leur vie.

Vigneronnes ou vignerons se raconteront, ce qui est classique, en vidéo, mais - là réside la nouveauté et la difficulté - ils seront aussi invités à s'exprimer "en live" à diverses occasions et dans des lieux divers (librairies, instituts étrangers...).

Parcours de vies, convictions, facilité à raconter les premiers et à exprimer les secondes devant une caméra ou en public, disponibilité... le casting aura, on s'en doute, son importance.

C'est Pascale Rivière, du Domaine La Jasse Castel, (justement de Montpeyroux) également présidente et fondatrice de l’association des ViniFilles, qui ouvre cette série prometteuse.

On retrouve sur YouTube ce premier épisode qui donne envie d'aller plus loin dans le projet d'un département touristique dont le slogan (en forme d'OPA) est désormais "Hérault, le Languedoc"...

* * *

Puisqu'on est dans l'Hérault, on n'oubliera pas de signaler l'édition 2012 (2ème du nom) des Vincoeurs, qui récompensera en juillet les acteurs exemplaires de la filière vitivinicole. Page FaceBook ICI.

Wine Dating à Chinon

13-06-2012

Tous les jeudis de l’été, les vignerons de l’AOC Chinon donnent rendez-vous pour des dégustations à la Forteresse royale.
Tous les jeudis, du 12 juillet au 30 août, quatre vignerons de l’AOC Chinon mettent les vins de leur terroir à l’honneur.
Dégustation gratuite et vente sur place des vins et gourmandises dans l’enceinte de la Forteresse.
Droit d’entrée à la Forteresse : Plein tarif - 7€ Demi tarif - 4,50€

Les vins de Dijon

09-06-2012

Vignes et Vins du Dijonnois - Oubli et renaissance est un ouvrage collectif sous la direction de Jean-Pierre Garcia et Jacky Rigaux.

Il ne reste plus aujourd’hui que quelques hectares de pinot et de chardonnay dans le Dijonnais. Pourtant, ce fût au Moyen Âge, puis à la Renaissance, un magnifique vignoble. De Gevrey-Chambertin jusqu’au plateau de Langres, des coteaux de la vallée de l’Ouche à la plaine, certains climats (les Crais de Pouilly, les Poussots, les Roses, les Perrières, les Violettes ou les Marcs d’Or…) étaient renommés.

Cette édition est l’occasion de retrouver et de relire ce riche passé viticole, mais aussi de se tourner vers l'avenir et de signaler les initiatives de renaissance avec les vignobles de Chenôve, Dijon, Plombières, Talant et Daix.

Editions Terre en Vues - 34 €

Site par Neteor