Newsletter

Oenotourisme dans les vignes de Nantes

Soyons clairs… Le tourisme en Loire-Atlantique, ce n'est pas que ses côtes, ses plages (La Baule), ses marais salants (Guérande), son marais (La Brière), ses ports (Saint-Nazaire)...

La ville de Nantes est devenue en quelques années un must du tourisme artistique et culturel.

Quant aux vignes de Nantes, elles attirent de plus en plus non seulement les amateurs d’oenotourisme, mais aussi les Nantais eux-mêmes, en raison de la qualité intrinsèque croissante des vins (bien au-delà des muscadets fruits de mer, guinguette et canotier), mais aussi grâce à des événements comme Muscadet sur ville, ou ceux organisés par la jeune association « Les Vignes de Nantes » qui rassemble une vingtaine de producteurs de premier plan.

C’est peut-être la fin, comme le suggère la revue Place Publique de juillet-août, du dédain des Nantais pour le Muscadet.

Pas le Muscadet… LES Muscadets

Les Muscadets, convient-il de dire aujourd’hui. Leur diversité, au sein des appellations d'origine muscadet, sèvre-et-maine, coteaux-de-la-loire, côtes-de-grandlieu, se devine lorsqu'on apprend que le vignoble, le plus grand vignoble monocépage blanc d'Europe, couvre 13.000 hectares. On ne se met pas à 650 vignerons pour faire un seul muscadet...

D'ailleurs, les acteurs du tourisme oenologique et Loire-Atlantique Tourisme ont choisi comme dénomination "Les Muscadets de Loire Océan" pour souligner cette variété.

Cette diversité tient à de nombreux facteurs. Géologique d’abord, le vieux massif armoricain sur lequel se trouve le vignoble étant un patchwork complexe de roches mères – schistes, gabbros, granites, gneiss, amphibolites…

Climatique ensuite : d’ouest en est, selon les lieux, les influences de l'Océan (et des grandes marées de septembre, pour les vendanges), du lac de Grand-Lieu et du riche réseau hydrographique sont variables.

Le pays où le melon est un raisin

Sur le plan de la viticulture et de la vinification, s’il n’existe qu’un cépage, le Melon de Bourgogne (qui eût la chance décisive de résister au terrible hiver de 1709), l‘expansion du bio et de la biodynamie, la diversification créative des pratiques de vinification (fermentation malolactique ou non, élevages ou non en barriques ou demi-muids... sans oublier la mise sur lie - héritage de la tradition ancienne de la barrique de noces) contribue à la multiplication des expressions de terroir et de tempérament.

Parmi les plus grands vins blancs

Autre élément, la personnalité et l’engagement de plus en plus affirmés de vignerons d’exception (citons, l’exhaustivité est impossible, Jo Landron, Bruno Cormerais, Guy Bossard, André-Michel Brégeon, Pierre Luneau-Papin, Claude Branger, Marc Pesnot…) contribue à faire exploser le nombre d’expressions possibles des muscadets de qualité.

Dans le même temps, d’exigeantes démarches collectives (effort commun non habituel sur un vignoble où n'existe aucune coopérative viticole) de vignerons rassemblés au sein de leurs communes veulent faire connaître des muscadets complets et riches, de vrais vins de garde…
Trois crus communaux ont été reconnus à ce jour par l’INAO : Le Pallet, Clisson et Gorges. Devraient suivre Mouzillon-Tillières, Château Thébaud, Monnières Saint-Fiacre, Goulaine…

Il est temps d’écouter les experts qui affirment que « le Muscadet est désormais l’un des plus grands vins blancs de France » (Michel Smith, Blog des 5 du vin) ou « qu’il s’agit sans doute d’une des meilleures appellations de vins blancs de France » (Jacques Dupont, Le Point)… et de partir à la découverte de cette belle complexité, par exemple avec Jean-Louis Brosseau, figure bien plus que locale, qui transmet avec sa société In Vino Vita (invino.vita@yahoo.fr) sa passion et son expérience de la dégustation.

Muscadets de gastronomie

Frais, souples, iodés, charnus, élégants, complexes, minéraux, gras, opulents… Nous voilà avec une cave complète de muscadets typiques et atypiques, à accorder à bien des recettes gastronomiques.

Dans le vignoble, on appréciera pour assortir cette diversité une cuisine inventive qui se souvient de voyages au Restaurant dans la Vallée à Clisson. Les muscadets sont aussi bien mis en valeur par la carte que l’est la vue sur la Sèvre et le château médiéval par la vaste terrasse.

On s’arrêtera aussi pour un délicieux repas face à la Chaussée des Moines, au Monte Cristo, restaurant autrefois auberge, où Alexandre Dumas commença l'écriture de son roman, tout en courtisant une habitante de Vertou.

L’explosion oenotouristique

Côté visites de caves, on aura l’embarras du choix entre celles estampillées "Accueil à la cave en Vallée de Clisson", "Bienvenue dans nos caves", "Caves touristiques" et bien sûr celles de la destination Vignobles et Découvertes "Muscadet-Loire-Océan".

Loire-Atlantique-Tourisme, l’agence départementale du tourisme, anime avec ses partenaires territoriaux ce réseau de vignerons, hébergeurs et restaurateurs labellisés Vignobles & Découvertes depuis un peu plus d’un an et se donne comme double objectif d'attirer plus de Nantais dans leurs vignes et de faire découvrir une offre de qualité aux touristes nationaux et internationaux.

L'association Côté Châteaux, qui réunit entre Nantes et Clisson les châteaux de Goulaine, de Cassemichère et de l'Oiselinière, propose quant à elle une offre oenotouristique exceptionnelle alliant dans des cadres bucoliques et historiques patrimoines, évènementiel, visites, hébergement et... vins.

Les vignobles de Loire-Atlantique se tissent à un héritage patrimonial de choc. Ainsi, le Pays du vignoble nantais a été reconnu "Pays d'Art et d'Histoire" l'année dernière, et présente l'originalité d'ouvrir chaque année d'octobre à mars une "Université sur lie", ensemble de conférences et de rencontres autour des patrimoines, notamment vitivinicoles…

Nantes-Clisson dans les vignes

 La route du vin Nantes-Clisson peut se parcourir en train avec les arrêts adéquats, à pied sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle mais aussi à vélo ou en voiture.

Pour prendre ses repères dans une riche histoire sans doute née avec le vignoble de l'Abbaye de Vertou fondée par un Saint-Martin (qui n'est pas celui de Tours) au VIème siècle, on se rendra là où se trouvait, à Port-Domino, sur la Sèvre, le port d'embarquement du Muscadet vers Nantes et la mer.

Le Musée du Vignoble nantais (Le Pallet) présente plus de 1.000 objets, une très intéressante salle des pressoirs, un magnifique alambic des chaudronneries Coyac (dûment rendu non opérationnel par les services des Douanes, quel beau métier), un laboratoire ludique, une présentation du premier tracteur-enjambeur créé par monsieur Brégeon (un Géo Trouvetou du début des années 50)…

Le musée collecte au sein d'un original espace de témoignages des bouteilles bues accompagnées de l'histoire de leur dégustation. A l’extérieur, un jardin ampélographique recense les cépages nombreux plantés dans le vignoble au cours de l'histoire. On apprendra même qu’il existe une Association du Berligou... Le Musée est au départ d'un sentier de randonnée au coeur du vignoble.

Canoê et petit LU

A Saint-Fiacre-sur-Maine, Vignobles Loisirs Organisation (VLO), offre un formidable catalogue de prestations et d'organisation d'événements. Vous voulez passer une nuit dans un teepee, organiser une soirée oenoludique, vous offrir un parcours alliant canoë, vélo (ou minibus), dégustation chez un vigneron..? Franck Pasquier a les moyens et l'énergie de mettre en place des animations conviviales et professionnelles.

Autre idée hébergement (haut-de-gamme) qui marie bâti traditionnel et originale décoration contemporaine, la Demeure de Saint-Fiacre au lieu-dit Les Gras Moutons.

A Haute-Goulaine, le Château de Goulaine offre, outre sa magnifique architecture – qui accueille réceptions et événements, une exposition permanente sur le célèbre Petit LU, et une volière aux papillons, le seul endroit au monde où l'on peut se promener librement dans une nuée de plusieurs centaines de papillons en vol…

A proximité, le marais de Goulaine, que le marquis de Goulaine avait canalisé au XVIIème siècle pour permettre l’acheminement à Nantes des vins locaux, est un espace formidable de biodiversité.

On considère que le berceau du Muscadet se trouve à La Chapelle-Heulin, au Château de la Cassemichère ; le vignoble a été planté en 1740.

Le Château offre des capacités d’hébergements pour plus de trente personnes, et accueille visites (6.000 visiteurs par an), dégustations, séminaires et réceptions organisées clé en main, ainsi que des formules variées d'activités ; nuitée vigneronne, en-cas du vigneron…

Une excellente adresse due au travail d'équipe de Daniel Ganichaud- qui a racheté le château en 2005 - et de ses deux fils, Philippe et Vincent. Signalons parmi les cuvées produites sur 45 hectares de vignes un original Rêve d'Automne, vendangé à l’automne mais tardivement…

A Château-Thébaud, vous serez accueillis par une autre valeur sûre du vignoble, la famille Lieubeau.
On appréciera, parmi 18 cuvées, les « Prestige », « M », « Château Thébaud » mais aussi, sur de vieilles vignes et en surmaturité, un très élégant « Sensuel ». A découvrir lors des portes ouvertes qu’ils organisent depuis 18 ans, lors de leurs vendanges en famille ou à l’occasion d’un passage au caveau.

 

Le vignoble de Grandlieu

Toutes ces bonnes adresses du vignoble du Pays nantais doivent s’accompagner d’une promenade dans une autre appellation, celle du muscadet-côtes-de-grandlieu, autour de la réserve naturelle du lac de Grandlieu.

Inaccessible au public, le lac peut être observé depuis différents points, par exemple à Pierre-Aiguë sur la commune de Saint-Aignan-Grand-Lieu.
Sur cette commune, on rendra visite au Domaine de Belair (Saint-Aignan-de-Grandlieu) où la passion des propriétaires fait merveille, qu’il s’agisse d’une visite qui sert la compréhension technique de la culture et de la vinification, ou de shopping à la chaleureuse boutique de déco…

Tout près du Domaine de Belair, à Pont-Saint-Martin, la Marionnière offre, outre des logis et des locations de vélos hollandais, un original practice-parcours de golf qui permettra habilement de donner une tonalité sportive à un séjour orienté sur les muscadets…

A lire

Fenêtres sur le Pays du Vignoble Nantais - ouvrage collectif (Editions Ouest France) : paysage, patrimoine & architecture, art de vivre & culture
Le Château de la Cassemichère, de Noël Getny (Opéra Editions), ouvrage qui illustre à partir du domaine bien des aspects de l'histoire nantaise

Nantes, port de ses vignes

Confréries

Si vous souhaitez aller plus avant dans la communion avec les terroirs des Muscadets, deux confréries s'offrent à vous pour partager gastronomies, sonneries de trompes de chasse et découvertes privilégiées : les Gastronomes de la Mer (devise: Bonne chère et bon vin font belle brise et pied marin) installés au château de la Cassemichère, et les Bretvins du Château de Goulaine (devise : Bois le vin, sois bon comme lui).

 

Site utile

Loire-Atlantique Tourisme Oh, la Loire-Atlantique

 

Article du 21-08-2012
Site par Neteor