Newsletter

Nantes, port de ses vignes

Article du 22-08-2012

Nantes qui fût un grand port d’embarquement du vin, commerce maîtrisé un temps par les marchands hollandais, peut être pour l’oenotouriste un port de départ pour ses vignobles.

Nantes a déjà pour elle son riche passé : le château, la cathédrale, l’île Feydeau, le passage couvert Pommeraye (1843), le Jardin des Plantes aux essences exotiques et plantes rares ramenés des îles au XVIIIème siècle… En lien avec le passé et ces magnifiques magnolias qui embellissent le Jardin des Plantes, on s’amusera d’ailleurs à saluer le Galisson de Nantes, vin de magnolia lancé par la famille Lieubeau et les pépinières Ripoche.

Mais Nantes a aussi dans ses atouts de savoir accommoder passé et futur, invention et imaginaire, création et récréation.

Un chantier de rénovation urbaine de l'Île de Nantes, et des programmations culturelles et artistiques importantes (Le Voyage à Nantes, et Estuaire 2012) ont redynamisé la capitale des Ducs de Bretagne.

Les Machines de l'Ile incarnent cet esprit Jules Verne si nantais, mâtiné de Méliès et de Léonard de Vinci, qui fait fructifier artisanat, création artistique, ingénierie sur le site des anciens chantiers navals. On peut déjà expérimenter la promenade majestueuse de son grand éléphant de 48 tonnes, ou le récemment ouvert Carrousel des Mondes Marins, tandis que l'atelier prépare le monumental projet de l'Arbre aux Hérons.

Les Machines de l'Ile ne sont pas les seules à puiser dans le passé pour le réinterpréter et créer l’avenir.

Quoi de plus moderne que le passé semble dire Nantes, qui transforme une authentique chapelle Notre-Dame des Anges (vendue par la congrégation des Filles de la Sagesse à Benoit et Adeline Boiteau) en hôtel 4*, le Sozo, boutique-hôtel tout près de la gare, qui mêle vitraux et oeuvres de Robert Combaz ou de Télémaque, ogives et photographies de Huang Yan, colonnes et appliques angéliques du designer Ingo Maurer, baldaquins et meubles de Pierre Paulin

Nantes qui va loger les 142 chambres du prochain Radisson Blu 4* au sein de l'ancien Palais de Justice, avec dans l'ancienne Cour d'Assises, un restaurant - L'Assise - dont l'une des caves à vins trônera sur l'estrade auparavant réservée aux juges. Cyril Casabo, directeur général de l'hôtel veut en faire d'ailleurs une vitrine, une ambassade des vignerons et fournisseurs des produits de terroir locaux. (Les réservations sont ouvertes pour une ouverture en novembre prochain)

Dommage que ce dynamisme n’ait pu donner encore lieu à la mise en valeur (par exemple dans le cadre des Stations Gourmandes) de la vigne urbaine du Bouffay

Heureusement, une belle et très professionnelle porte d’entrée du vignoble vous est ouverte en plein centre (place du Commerce, près de la FNAC, et à la place de… l’ancienne Halle aux vins), avec la Maison des Vins de Loire.
Petit parcours sensoriel, espace enfants, grande sélection de cuvées, accueil convivial et compétent, vous pourrez ensuite partir pour une session de perfectionnement dans les vignes de Nantes ; dans les muscadets, dans le petit vignoble (360 ha) des coteaux-d’ancenis ou à la découverte du cépage du Gros Plant, la Folle Blanche.

Avant de partir, toutefois, on profitera de l'ambiance authentique du bar à vins de Jean-Luc Guéné, la Provence, près de la Place Royale, ou du cadre - boiseries et céramiques Modern Style - de la Brasserie La Cigale, classée Monument Historique, et dotée d’une intéressante muscadothèque.

Proche de Nantes (et relié à Nantes par Navibus), l'ancien village de pêcheurs et de cap-horniers (qui avaient pour usage de planter à leur retour un palmier devant leur maison), aujourd'hui très "bobo", de Trentemoult héberge au bord de la Loire le restaurant La Civelle et sa belle cave à vins.

Nantes ne manque pas de porter les couleurs des richesses gourmandes de cette région carrefour entre Loire, Bretagne et Vendée. Le temple en est le Marché de Talensac où se retrouvent les produits du maraîchage, dont la mâche, les poissons d'eau douce, les crevettes roses « Bouquet du Croisic », les escargots du Croisic, le sel de Guérande, le fromage fermier de Sainte-Lumine affiné au Muscadet, le Machecoulais de la Fromagerie-Crèmerie Beillevaire, le Curé Nantais, et les fraises de Pornic…

 

Le voyage dans les vignes de Nantes ICI

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor