Newsletter

Uchaux en art massif

Article du 22-10-2012

 

Bernard Pradier se définit - et beaucoup est dit ainsi - comme artisan vigneron et artiste (peintre et sculpteur).

Ce qui n'est pas dit, c'est la générosité créatrice et humaine avec laquelle ces deux causes sont servies, et la profusion artistique et vineuse a laquelle celle-ci aboutit.

Connaissance de la couleur et de la matière ont servi lorsqu'il a repris le domaine (dans la famille depuis 1869) et élaboré ses cuvées. Sa créativité, visible aussi sur ses étiquettes, a nourri sa réflexion de vigneron, jusque dans "sa manière d'enfanter chaque millésime en fonction de la matière disponible", ou de considérer que dans les vins comme dans l'art, ce sont les détails qui font la différence.

Pour lui, le cep de vigne est femme, d'où les illustrations des souches-femmes pour une série de cuvées ; Chant de Fleurs, Cuvée Frivole, Une Pincée d'Epices... En y ajoutant les cuvées Traditionnelles (Vendanges des Chefs, Orée des Collines, Sylviane...), on obtient treize flacons, une segmentation presque marketing des familles de goût...

Près d'Orange, entre Uchaux, Piolenc et Sérignan, le vignoble du Château d'Hugues - exposé au sud, sur le massif d'Uchaux, tout de grès calcaires et de grès siliceux - bénéficie d'un travail soigneux à la vigne (petits rendements, vendanges manuelles...) et à la cave.

L'accueil est bien évidemment assuré, de préférence sur rendez-vous. De plus, les amateurs se pressent, en saison, pour une version provençale des tapas, les tapo/vino des mardi et vendredi soirs.

Une façon de tester la multitude d'accords mets et vins (y compris pour une recette de marinade transmise de génération en génération) concoctés par le maitre des lieux - sous le mûrier, la tonnelle ou bien dans les caves.

L'intérêt de venir au domaine, outre le plaisir d'y découvrir éventuellement une exposition, ou d'y piqueniquer près de l'étang, c'est de pouvoir y trouver la quasi-totalité des 25 derniers millésimes et de suivre ainsi sur la durée le travail du vigneron.

Pour déjeuner ou dîner à proximité, on se rendra au Comptoir, bistrot & vins à Piolenc, chez Cyril Bascop et Karine Tournois, qui commencent à faire parler beaucoup d'eux.

Une adresse appréciée par Bernard Pradier, où la cuisine de qualité et inventive de Cyril fait bien la paire avec une carte des vins élaborée avec sûreté par Karine.

Alors, un filet de pigeon rôti, poêlée de cèpes et sauce au romarin accompagné d'une Grande réserve de Château d'Hugues 2009 ? Et en entrée, une autre poêlée, de supions cette fois, avec ventrèche ibérique, risotto à l'encre de seiche, accompagnée d'un vin de... A vous de jouer, maintenant...

 

Château d'Hugues www.chateaudhugues.com

Au Comptoir aucomptoir-restaurant.fr

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor