Newsletter

De Chambolle en Musigny

Article du 22-10-2012

Chambolle-Musigny ne compte pas plus de 330 habitants, 16 viticulteurs, et moins de 200 hectares de vignes.

C’est pourtant un des grands noms de la Bourgogne, considéré comme produisant le vin le plus « féminin » de la Côte-de-Nuits (celui de la Côte-de-Beaune étant le Volnay), ce qui est peut-être moins vrai quand on va vers le nord.

Les appellations du finage comptent - de part et d’autre d’une combe où se loge le village - deux grands crus sur environ 24 ha : Musigny et les Bonnes-Mares - qui déborde sur Morey -Saint-Denis. S’y ajoutent 24 premiers crus dont les prestigieuses Amoureuses.

Ce sont des vins rouges, sauf que le village possède l’unique grand cru blanc de la côte-de-nuits à Musigny.

Le nom de la commune dérive de Champ Bouillonnant (latin : Campus Ebolliens), nom dû aux résurgences bouillonnantes de la rivière souterraine, le Grosne, qui passe sous le village.

André Lanaud, qui forme les oenophiles et accueille les oenotouristes avec son épouse Sandrine, vient de publier un livre attendu sur la commune, un beau village dont on entend peu parler, et ses vins.

Il a été épaulé par le photographe Michel Faget (photo) qui a travaillé avec l’auteur pour illustrer photographiquement ses propos.

Michel Faget réside à Chambolle-Musigny. Artiste multiforme (illustrateur, graphiste, peintre, photographe) et orfèvre de la « fonte au sable » il aime à se définir comme viti-sculpteur. C‘est dire la proximité qu’il entretient avec Saint-Vincent, Bacchus, et les vignes.

André Lanaud livre là un guide bienvenu de compréhension des climats (Beaux Bruns, Charmes, Les Amoureuses…), de la vie locale, des vignerons

C’est aussi un compagnon de promenade. On visitera le village : un plan est fourni pour s’y orienter et découvrir l’église, les grandes maisons bourgeoises, mais aussi la combe Ambin, classée « paysage exceptionnel » qui donne à Chambolle-Musigny une topographie unique.

On pourra aussi s’aventurer aux environs, ainsi que sur le Chemin des Grands Crus, qui de Dijon à Santenay parcourt 87 km !

André Lanaud et son épouse Sandrine, passionnés par les vins de Bourgogne, diplômés de l’Institut de la vigne et du vin sont formateurs en œnologie. Ils ont créé en 2007 Clos de Bourgogne, un lieu de formation et de dégustation, qui est aussi un point de départ pour balades et vistes oenophiles.

André Lanaud vous organisera par exemple une dégustation chez Louis Huélin, ou dans la belle cave d’Hervé et Anne Sigaut pour découvrir la diversité des climats (Les Fuées, Les Noirots...) au sein même du finage.

Il est par ailleurs l’un des fondateurs de l’Association Dégusterres (www.degusterres.com) qui organise rencontres et découvertes autour des terroirs.

Bonnes adresses

 Le Millésime – Au cœur de Chambolle-Musigny, l’ancien bistrot du village désormais restaurant contemporain (Mathieu Mazoyer), présente aux convives une très belle cave (voir photo) - 03 80 62 80 37

Le Château André Ziltener - hôtel 4 étoiles, caveau, et bar à vins - qui se laisse même aller à créer une vie nocturne de bon aloi en plein village...
www.chateau-ziltener.com

A Gilly-lès-Citeaux, la fromagerie Delin, pour découvrir par exemple le Vieux Chambolle (pâte molle à croûte lavée au marc de Bourgogne)

A Gilly-lès-Citeaux , l’établissement d’André et Sandrine Lanaud, la Closerie de Gilly, une demeure du XVIIIème siècle avec un beau parc et des chambres d’hôtes / gîte. www.closerie-gilly.com

 

De Chambolle en Musigny, climats et vignerons
(Préface de Jacky Rigaux)
200 pages - 28 €
Edité par André Lanaud
Le Clos de Bourgogne, avenue du Recteur Bouchard, 21640 Gilly-les-Cîteaux

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor