Newsletter

Au coeur de l'étang de Thau

Récemment labellisé Vignobles et Découvertes, le Pays de Thau - après avoir assuré une participation appréciée aux Vendanges de Montmartre - complète les formations destinées à ses professionnels du tourisme, du vin et du terroir.

Après trois Eductours consacrés aux Patrimoines culturels, aux Goûts et Saveurs, et aux Paysages, c’est sur l’étang que se sont retrouvés les participants.

L'étang de Thau nous mène en bateau

Michel David, créateur de la société Sinaué, propose grâce à ses bateaux (et vélos) électriques la découverte éco-responsable de l'étang de Thau et de ses berges.

Avec Virginie Fabreguettes, du Musée de l’étang de Thau (à Bouzigues), il a présenté le fabuleux éco-système que constituent les 7.500 hectares de l’étang. Cette vraie mer intérieure est exceptionnelle et fragile.

Ses composantes demandent une grande vigilance, qu’il s’agisse de l’alimentation en eau, des fonds de l’étang (la profondeur maximale est de 25 mètres), de la faune et de la flore (y compris les nombreuses variétés d’algues), mais aussi de ses traditions comme les différentes techniques de pêche (connaissez-vous l’arseillère ?).

Un Conservatoire de cépages haut-lieu de l'oenotourisme ?

Dans ce contexte de biodiversité formidable, on se prend à rêver que le Conservatoire de cépages du Domaine de Vassal, un patrimoine mondial protégé du phylloxéra par ses sols sablonneux, et aujourd’hui menacé par son « déménagement », devienne plutôt un lieu d’oenotourisme et de pédagogie ludique.

D’autant que parmi les activités humaines qui se sont exercé sur l’étang (pêche, plus récemment la conchyliculture, les industries, le tourisme et le thermalisme), la vigne joue et a joué depuis l’antiquité un rôle très important : viticulture bien sûr mais aussi ses activités « annexes » comme l’architecture spécifiquement vigneronne ou la tonnellerie.

Les tables de l'étang

Les participants ont ensuite suivi Florie et Romain Tarbouriech, conchyliculteurs (Médithau) qui animent le Saint-Barth, lieu nouveau et couru de dégustation et d’art de vivre.

Sur leur barge électrique, ce fut une formidable approche, au cœur de l’étang, « de l’intérieur », des tables d’élevage, notamment celles permettant de reproduire les marées, en utilisant l’énergie solaire.

 

Sinaué : www.sinaue.fr
Musée de l’étang de Thau : www.bouzigues.fr/musee
Le Saint-Barth : www.lestbarth.com

Conservatoire de Vassal : www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/1603_les_cepages_ne_veulent_pas_demenager.htm

Pays de Thau : www.paysdethau.fr

 

Lire aussi : Eductours Oenotourisme sur l'étang de Thau

 

Article du 28-10-2013
Site par Neteor