Newsletter

La Sainte-Victoire de l’oenotourisme

Article du 22-10-2014

Les vignerons de la Sainte-Victoire font leur show deux fois par an.

Ce qui ne les empêche pas toute l’année d’ouvrir leurs caveaux (dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Var) et leurs bouteilles aux touristes amateurs de vins ensoleillés. La preuve en est le Prix National remis pour l’oenotourisme classique mais complet de Terre de Mistral en 2012.

Pour les shows, les vignerons de cette AOC avec dénomination géographique Côtes de Provence Sainte-Victoire (*) organisent en juin à Marseille une présentation de prestige de leur Millésime, et en octobre leur Rallye Découverte des vins de la Sainte-Victoire, dont la 13ème édition a eu lieu le 18 octobre 2014.

Le succès de cet événement grand public, « ludique, culturel, convivial » est énorme et, au grand dam de ceux qui ne peuvent s’y inscrire, limité à 1.000 participants

Rallye et découvertes

Il faut dire qu’il est particulièrement agréable de rouler dans les vignes sous la montagne Sainte-Victoire, "plus curieuse que toutes les processions du monde" comme l’écrivait Stendhal.

Le Domaine de Saint-Ser, par exemple, le plus haut de l’appellation est bien placé pour admirer à la fois le paysage, mais aussi les restanques restaurées par le spécialiste en pierre sèche Laurent Chermot (Un Mur Ailleurs).

En voiture et par équipes, les participants sont répartis sur des circuits différents ponctués d’énigmes, d’animations ludo-pédagogiques et de rencontres avec les vingt domaines participants et certains producteurs (de fromages, de miel, de savons…).

Ici, il faut reconnaître les cépages de l’appellation (Grenache, Syrah, Cinsault, Cabernet-Sauvignon). Là, découvrir les modes de vinification. Plus loin, comprendre le rôle des abeilles.

Story-telling

Les groupes d’amis, les familles glanent d’un domaine à l’autre de multiples histoires.

Ainsi, le Domaine du Loup Bleu tire son nom de Puyloubier (la montagne du loup) et du ciel bleu, le nouveau propriétaire étant un ancien de l’aéronautique. Le Mas de Cadenet tire son nom des cades, les genévriers (Juniperus oxycedrus) fréquents dans la région.

La Cuvée César du Château Coussin tient son nom d’une œuvre réalisée par le sculpteur pour la famille Sumeire, dont son père, négociant, vendait les vins. Un pape a couché au Château de la Galinière (Pie VII). Le Château Grand Boise accueille événements et expositions.

Le Domaine de l’Anticaille doit son nom à une farandole provençale (d’où les noms portés par ses cuvées ; mazurka, swing...). L'authentique vin cuit est une spécialité de Provence.

Le Grand Site Sainte-Victoire et le Museum d’Histoire Naturelle d’Aix-en-Provence sont également là pour faire partager avec passion ce story-telling des patrimoines vitivinicoles

Organisation sans faille

L’organisation est sans faille et - il faut le souligner, s’agissant d’un rallye qui associe dégustations et route – bien encadré.

Mais plus que les conseils de prudence, les crachoirs ou les éthylotests, ce sont l’ambiance conviviale et l’émulation des participants pour ces découvertes oeno-culturelles qui incitent à une modération naturelle permettant à la journée de se clôturer par une joyeuse remise des prix…

Le reste de l’année, comme nous l’avons dit, les domaines sont ouverts, de même que la Vinohèque Sainte-Victoire dans le Château de Trets.

Tant mieux, parce que les vins de Sainte-Victoire, issus de vignobles géoclimatiquement privilégiés et de pratiques soigneuses (agriculture responsable, tracabilité, exigeant cahier des charges de la dénomination) méritent des dégustations approfondies.

Et ce, sans attendre une improbable participation au Rallye 2015, celui du 10ème anniversaire de la dénomination.

 

(*) La dénomination géographique est réservée aux vins tranquilles rouges et rosés, les blancs étant en AOC Côtes-de-Provence.


Sites web
http://www.vins-sainte-victoire.com
http://routedesvinsdeprovence.com
http://www.grandsitesaintevictoire.com

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor