Newsletter

Oenotourisme à Vienne

Article du 26-10-2014

Dans les années qui viennent, l'engouement pour l'oenotourisme verra des villes jusqu'à présent presqu’oublieuses de leur environnement viticole, de leur histoire vigneronne et de leur culture vineuse se tourner vers eux pour en faire des sources à la fois légitimes et nouvelles de notoriété et de recettes touristiques.

Vienne, qui s'était laissé prendre son nom par trois vignerons inventifs et décidés (*), mais compte intra-muros une vigne, propriété privée, La Bâtie, exploitée par le vigneron Christophe Billon - vient de remettre Bacchus en proue de sa stratégie touristique.

L'oenotouriste n'a plus donc qu'à se laisser guider. Et ce d’autant plus que la destination « Condrieu-Côte-Rôtie » a été en 2012 labellisée Vignobles & Découvertes : elle participait d’ailleurs au « Fantastique Week-end » de ces destinations organisé en région Rhône-Alpes ce week-end des 25 et 26 octobre.

Les vins (Condrieu, Côte-Rôtie, a fortiori Château-Grillet) sont prestigieux, rares et assez chers ; le vignoble est peu susceptible de s’étendre. La visite oenotouristique est donc une manière privilégiée d’approcher ces vins et les patrimoines vitivinicoles de ce vignoble vertical.

La vigne au Musée

On trouvera ainsi au Musée lapidaire, dans le centre, un très surréaliste mur d’amphores antiques et surtout au Musée gallo-romain, à Saint-Romain-en-Gall, les témoignages antiques du commerce du vin sur le Rhône, mais aussi ses expressions mythologiques et artistiques, avec la stèle dédiée à Sucellus et l’époustouflante mosaïque du châtiment de Lycurgue.

Réalisation d’archéologie expérimentale, le vignoble du Musée - dit des Allobroges, peuple gaulois autochtone - reconstitue les cépages plantés à l’époque romaine et les modes de conduite antiques de la vigne (en pergola, sur arbres, en foule…).

Il s’y élabore aussi des cuvées « pédagogiques » et chaque année depuis 2005, en octobre, les Vinalia offrent des festivités familiales et des découvertes autour de vendanges à la romaine.

Story-telling

Le livre d’histoires et d’images vineuses de Vienne permet à l'oenophile de découvrir le Picatum (vin antique vinifié en tonneaux de bois résineux) ; la presque disparition du Viognier, cépage aujourd’hui mondialement connu ressuscité par Georges Vernay ; les côtes brune et blonde de la Côte Rôtie ; les échalas et les terrasses (chayets) ; la bouteille « flûte » de Condrieu ; l’appellation Château-Grillet…

Vignerons visibles

Si certains grands noms des vignes s’abordent plus difficilement (Gangloff, Cuilleron, Vernay, Clusel-Roch…) la destination recense bien des caves intéressantes dont certaines élaborent aussi du Saint-Joseph.

Visitez à Chavanay, Christophe Pichon, les Domaines Faury, Grangier, Richard et de Boisseyt-Chol ; à Condrieu, les Domaines Niero et François Gérard ; à Ampuis, les Domaines Gallet et Gilles Barge ou les Vignobles Level…

Le Domaine Corps de Loup, à Tupin-et-Semons, est particulièrement spectaculaire et original.

Ce trajet oenologique est d'autant plus roboratif que Vienne est au confluent gastronomique de traditions environnantes comme la pomme du Pilat, la Chartreuse de Voiron, les châtaignes d'Ardèche, la rigotte de Condrieu, le Saint-Marcellin, les noix de Grenoble, le boudin à la chaudière, la poire Williams, le poivron d'Ampuis...

Le beau marché de Vienne du samedi matin est bien connu pour ses authentiques petits producteurs. On compte bien des restaurants de terroir comme le vigneron Bistrot de Serine, et le monument dressé par le colosse Fernand Point à La Pyramide a été repris de main de maître par l'immense Patrick Henriroux.

Evénements

Le marché d’Ampuis reste le bon moment pour réussir à acquérir quelques flacons. Le prochain aura lieu du 23 au 26 janvier 2015.

Le marché aux vins de Chavannay (le 2ème week-end de décembre) et « Vin et rigottes en fête » (le 1er mai à Condrieu) sont d’autres occasions de découvrir les vins locaux. Seyssuel fêtera les 10 ans de l’association Vitis Vienna le 8 novembre.

 


L'oenotourisme de Vienne – qui s’est offert un bus panoramique et décapotable - aspire aujourd'hui à capter plus de passagers de la Via Rhôna, d’aficionados du festival Jazz à Vienne, de croisiéristes du Rhône et de voyageurs de Lyon Saint-Exupéry qui accueille notamment la très active compagnie Emirates…

Et un autre vœu se fait à voix basse… Qu’un jour, les oenophiles puissent boire « du Vienne »…

 

 

 

A lire

Le passionnant 2000 ans de viticulture – Secrets de Vienne, 12 €, à l’Office de Tourisme

Sites web

Destination Condrieu – Côte-Rôtie www.condrieu-coterotie.com
Maison du Tourisme du Pilat www.pilat-tourisme.fr
Office de Tourisme de Vienne et du pays viennois www.vienne-tourisme.com
Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gall www.musees-gallo-romains.com
Condrieu www.vin-condrieu.fr
Côte-Rôtie www.cote-rotie.com
Domaine Corps de Loup www.corpsdeloup.com

 

(*) Les Vins de Vienne ont été créés en 1996 sur le vignoble de Seyssuel par Yves Cuilleron, Pierre Gaillard et François Villard

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor