Newsletter

La clientèle oenotouristique de l'Hospitalet

Article du 08-12-2014

Les études qualitatives menées sur la clientèle oenotouristique mettent en évidence quatre groupes différents quant à leurs attentes par rapport à leur visite ou à leur séjour dans un vignoble.

Cette classification est largement utilisée par Atout France, l’agence de développement touristique de la France, et les professionnels de l’oenotourisme.

Les chemins secrets du vin

Ces études distinguent les Epicuriens, les Classiques, les Explorateurs et les Experts.

Schématiquement, les Epicuriens ressentent le vin comme une exaltation de tous les sens, à laquelle s’associent les paysages, la gastronomie, la convivialité, le bien-être…

Les Classiques associent le vin à la culture et l’apprécient comme élément des patrimoines et de l’histoire locale.

Avec les deux dernières catégories, on aborde les groupes « d’oenomaniaques ».

Les Explorateurs recherchent la découverte, les chemins secrets du vin, son côté artistique et son alchimie. Les Experts considèrent le vin comme une science, un sujet vaste et complexe de connaissances et souhaitent aller sans cesse plus loin dans son étude.

S’adresser de manière consciente et précise à l’une ou l’autre de ces clientèles, ou à plusieurs d’entre elles est un des facteurs de réussite d’une prestation oenotouristique.

La Fête de la Taille et de la Truffe

Si la journée organisée (le 6 décembre) par Gérard Bertrand à L'Hospitalet - la Fête de la Taille et de la Truffe - est un modèle de réussite, et ce sur une seule journée, elle le doit notamment à cette approche cohérente.

Un paysage remarquable, un hôtel à taille humaine (38 chambres, Châteaux & Hôtels Collection), des échoppes d’artisans, une espace d’art, un bar et son patio, un restaurant gastronomique constituaient le cadre de cette journée qui pour nos Epicuriens offraient une découverte du cavage de truffe, une masterclass de dégustation, et un remarquable dîner autour de la tuber melanosporum se terminant en soirée dansante. La devise même de Gérard Bertrand « L’Art de Vivre des Vins du Sud » est un positionnement clair vis-à-vis de ce groupe de visiteurs.

Les Explorateurs trouvaient leur bonheur dans la découverte de la taille, du labour à cheval, sous forme d’ateliers (et non de simples démonstrations) auxquels ils pouvaient participer.

La dégustation d’un des vieux flacons de la collection Legend Vintage (que Gérard Bertrand a réunis sur Maury, Rivesaltes et Banyuls) fut un grand moment.

Les Experts apprécièrent pleinement une Master Class de haut niveau animée par le Master of Wine Matthew Stubbs, et les réponses apportées à leurs questions sur les différents domaines, terroirs et parcelles, l’histoire de Corbières-Boutenac, les challenges remarquables relevés sur les domaines de l’Aigle Royal ou du Clos d’Ora, ainsi que sur l’évolution déterminée et inexorable vers la biodynamie.

La culture, sixième sens de l'oenophile

Et les Classiques, nos érudits ?

Cette catégorie est souvent plus difficile à « adresser ». La France a commencé à associer les deux mondes du vin et du tourisme, mais celui de la culture reste encore tenu à distance.

Pourtant, nos patrimoines vitivinicoles sont à l’échelle européenne et mondiale un atout concurrentiel formidable.

En interrogeant, on découvrait cette réflexion patrimoniale sous les noms des domaines (L'Hospitalet, Cigalus...), des cuvées (Hospitalitas), le logo même des domaines, ou l’alpha et l’oméga du nouveau Code Rouge (AOP Crémant de Limoux).

L’historien Jacques Michaud, n’est pas étranger à l’expression actuelle de ces héritages.

Président de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Narbonne, Grand Maître de la Confrérie des Chevaliers de l'Art de Vivre, membre de la Fraternité Jacquaire de Septimanie de l'Abbaye de Fontcaude, il régala notre cible de Classiques d’un discours érudit et passionnant, notamment en relation avec le thème de la journée, sur le « geste » de la taille et la « geste » du vigneron.

C’était une manière de lever, un peu, le voile sur un immense potentiel du « story-telling » oenoculturel.

 

www.chateau-hospitalet.com

Lire aussi (archive) : Un Hospitalet fort hospitalier

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor