Newsletter

L'oenotourisme en Afrique du Sud

Article du 04-02-2007

 

Depuis 15 jours, l'équipe de Vinos Sin Fronteras sillonne l'Afrique du Sud, première étape du voyage humanitaire dans les vignobles du monde au profit d'Action contre la Faim.

Voici donc les premières notes de voyage de Géraldine et Nicolas sur l'oenotourisme tel qu'il se pratique en Afrique du Sud.

De manière générale, le tourisme viticole est très bien organisé, "wine routes" bien indiquées, infrastructures adéquates pour accueillir les groupes et les individuels, service irréprochable ... Et le sourire est de rigueur !!

On remarque très vite que les viticulteurs ont donné au tourisme une grande importance. Ils savent que cette plus value est fortement recommandée pour se développer dans les années à venir.

Lors de nos visites, nous étions rarement les seuls visiteurs, toujours quelques anglais ou sud-africains pour déguster et pour acheter au final quelques bouteilles ! Leurs efforts dans la qualité de l'accueil sont donc récompensés par des ventes directes. De plus, un visiteur bien "servi" recommandera le vin et se souviendra du vin pour des futurs achats.

Pour étayer, nous reprendrons une citation de Lowel Jooste, propriétaire de Klein Constantia : "il est facile de faire du vin avec de l'argent mais la qualité de l'accueil ne peut pas s'acheter, il faut juste les bonnes personnes".

 

Wine of the week

Dès notre arrivée à Cape town, nous avons pu constater l'importance de l'attrait touristique lors de notre visite à l'office de tourisme. En effet, nous remarquons un espace dédié aux vins d'Afrique du sud - une personne spécialisée dans ce domaine s'en occupe. Elle apporte des informations et vend également des Wine Tours. Elle se charge aussi de la dégustation gratuite : chaque semaine le vin à déguster est différent.

Les dégustations

Les dégustations sont gratuites ou payantes (de l'ordre de 1 à 4 euros, en fonction du nombre de vins et du type de vin aussi).

Le personnel est chaleureux, et pas du tout hostile à la dégustation ; les visiteurs sont vraiment les bienvenus.

Les dégustations sont organisées autour de tables préparées pour cela, ou au bar. Souvent une feuille décrivant les vins est remise au client qui peut ainsi choisir à sa guise les vins à déguster, son prix et parfois même plus (le sol, la fermentation, la maturation, les arômes...) - très complet et utile.

L'espace dégustation est souvent assez cossu. Il permet de présenter les autres objets à l'effigie du domaine (verres, tee-shirts, casquettes, sacs pour bouteilles, isothermes...).

On y trouve souvent un questionnaire identique pour une étude de satisfaction (menée par www.southafricanwine.co.za).

Les informations concernant les Wine tours se trouvent sur le site www.winedeskwaterfront.co.za.

Initiatives intéressantes

Il existe des excursions vins et fromages assez prisées Cheese and Wine (activité gérée par un français).

Un groupement de plusieurs propriétés a créé un "pass", "the cellar door pass". Plutôt intéressant, et assez surprenant de voir que les domaines s'associent pour une action commerciale. Ce pass, qui vaut 349 rand (soit 39 euros), donne droit à plusieurs bouteilles de différentes classifications, des dégustations spéciales, un emballage carton, la livraison en Afrique du sud et autres avantages (voir le site www.cellardoorpass.com).

Un service de bus a été créé - "the vine hopper" - qui permet aux personnes qui ne sont pas motorisées de visiter les caves. Le bus passe dans 6 propriétés, on descend et on monte dès qu'on le souhaite. Environ 15 euros.

On trouve en vente un mini guide de dégustation au format d'une carte bancaire, qui se déplie et présente les grandes lignes du wine tasting.

Nous avons bien aimé les animations dans les domaines : théâtre, concert... On peut également venir pour un pique nique. On achète le panier directement à la propriété et les douces pelouses s'y prêtent à merveille. Un bon moyen de vendre quelques bouteilles.
Voir www.delairewinery.co.za.

Au mois de juin se déroulera pour la 4ème fois le Wacky Wine Week-end qui a un succès grandissant.

Au Cap, se trouve aussi le wine bar qui vend le plus grand nombre de vins au verre du monde : le Belthazar, qui se trouve à Waterfront. Liste intégrale des vins ICI. Petite précision : on trouve de nombreux renseignements sur le vin, le sol, la vinification...sur l'étiquette au dos des bouteilles.

A découvrir aussi "a prestigious new wine concept" - Cellar d'Or - qui va être lancé cet été et permettra aux participants (groupes, entreprises...) d'assembler leurs propres cuvées.

Enfin, à noter : l'existence d'un mensuel "Wine tourism news", disponible dans de nombreux domaines.

Démystifier le vin

En résumé, tout ici contribue à démystifier le vin, à rendre la dégustation accessible à tous au lieu de la limiter à une élite. C'est même l'objectif de la comédie Unwined jouée par Frank Opperman au dernier Wine Show de Jo'Burg (Article ICI).


Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor