Newsletter

L'oenotourisme en Australie

Article du 30-05-2007

Après l'Afrique du Sud, la Thaïlande, la Chine, suite des notes de voyage sur l'oenotourisme de Géraldine et Nicolas, l'équipe de Vinos Sin Fronteras.

 

"Nous voilà au terme de nos pérégrinations viticoles dans le sud de l'Australie. Nous avons commencé par l'est, avec Sydney et la Hunter Valley, puis nous avons traversé les régions viticoles de la Barossa Valley, de Clare Valley, d'Adélaïde Hills, de McLaren Vale, de Coonawarra, de Pyrenees, et de Yarra, entre Adélaïde et Melbourne.

Ensuite, nous avons volé vers l'ouest, pour visiter la Margaret River. Pour finir, nous terminons par les vins de Tasmanie.

Quel magnifique et enrichissant périple ! Beaucoup de kilomètres mais nous avons appris énormément.

La Hunter Valley

En commençant par la Hunter Valley, nous avons eu, en premier lieu, une intéressante vue de ce que les australiens font en terme de tourisme viticole. En effet, cette région est la plus dynamique et la plus développée dans ce secteur. Sa situation proche de Sydney (à moins de 2h) est une des raisons de son succès.

Mais, les régions telles que Barossa ou Margaret River sont aussi réputées.

Dans chaque zone viticole, l'office de tourisme fournit d'excellentes informations qui permettent de planifier sa propre route des vins.

Du petit syndicat d'initiative au "Wine Center", la partie oenotourisme est bien mise en avant; on y trouve entre autres des brochures sur les domaines, une carte de la région pour les situer, des prospectus des tour-opérateurs spécialisés et des évènements à venir. Certains sont de véritables mines d'informations avec une présentation de l'histoire locale du vin, des jeux interactifs pour reconnaître les arômes et aussi une possibilité de déguster le vin de la semaine.

Adélaïde

A Adélaïde, nous avons visité le National Wine Centre, un énorme complexe (voir photo ci-dessus) sur le vin (Visite gratuite). A l'intérieur, un bar à vin, des salles de cours pour des sessions oenologiques, et un centre interactif sur la viticulture.

Nous avons bien aimé la vidéo présentant une vigne durant les 4 saisons, le planisphère attrayant sur les vignes en Australie, la mini-winery pour comprendre le processus de vinification, et le questionnaire pour faire son propre vin de manière virtuelle qui détermine au final la qualité du résultat en fonction des choix effectués. Une très bonne expérience dans un cadre moderne et stylisé... dommage qu'il y ait si peu de visiteurs.

 

Une fois, sur la route, il est très facile de se repérer, les panneaux indiquant les caves sont identiques et donc reconnaissables à distance, et à certaines intersections, il y a même des panneaux d'information avec une carte locale.

Tout est fait pour nous inviter à visiter une winery, les pancartes de celles-ci sont souvent déjà très accueillantes, par ex. : "Welcome to our cellar door - Free tasting - Open 7 days".

Il faut dire que les domaines misent beaucoup sur la partie "Cellar door", la plupart d'entre eux survivant grâce à la vente directe. Les boutiques winery (comme Lake's Folly) vendent tout par le biais de leur cave.

Par conséquent, nous avons rencontré comme en Afrique du sud, de superbes infrastructures, de la petite propriété avec ses couleurs traditionnelles (Rockford ou encore Cullen Estate) aux domaines plus design, on y rencontre toujours un excellent accueil. Le personnel de ces belles "Tasting rooms" est la plupart du temps compétent et souriant.

De plus, il arrive souvent que l'on est la possibilité de goûter des vins haut de gamme (ainsi. chez Torbrek, Run Rig dont la bouteille est à 225$).

En plus de la salle de dégustation, elles offrent aux visiteurs une large gamme d'activités : restaurant, lunch en terrasse, pique nique, jeux pour enfants, évènements (concert, soirée dégustation, exposition ou galerie d'art...).

Leurs objectifs sont de distraire et de faire passer un agréable moment, tout en savourant leurs vins. Encore une fois, l'art de la dégustation est démystifié et à la portée de tous.

Des exemples d'évènements organisés par les caves :

- De Bortoli, Festa del Vino, démonstration de cuisine italienne, jeux pour enfants, entrée gratuite
- "Les soldes" pour liquider les stocks, McGuigan Cellar Door's traditional long week end
- Soirée argentine avec Tango à Villa Tinto
- Salsa in the Cellar chez Tempus Two Winery

Cellar Door Pass

Pour fidéliser leurs clients locaux, des domaines proposent de devenir membre de leur "Wine club". L'adhésion est parfois payante et permet de bénéficier d'avantages : promotion, livraison gratuite, évènements, tasting...

Pour les non-résidents, nous y avons aussi trouvé le même système de "Cellar door pass" qu'en Afrique du Sud : ce pass (99$) donne droit à 6 bouteilles de domaines faisant partie de l'opération (avec un montant total minimum de 120$).

Sémillon et fruits de mer

Pour animer ces régions viticoles, de nombreux événement sont organisés. Chacune de ces zones communique autour du cépage qui est reconnu comme le meilleur pour leur terroir.

Par exemple, le Festival Sémillon & Fruits de mer dans la Hunter Valley.


Nous avons assiste au Barossa Vintage Festival qui a lieu tous les 2 ans après les vendanges. La ville de Tanunda pendant cette semaine est en pleine effervescence. Concerts, parade, stands de produits locaux, jeux et animations, expo...
Les wineries peuvent y prendre part en créant des animations au sein de leur domaine (breakfast, pique- nique, vente aux enchères...).

D'autres idées :
- Gourmet Week-end dans la Clare Valley
- Sea and vines festival (McLaren Vale)
- Coonawarra : After dark (visites des domaines le soir pendant les vendanges - en avril)
- Art Festival du Coonawara
- Shortest lunch Yarra valley : dégustation, repas et concert pour le plus court week-end de l'année.

En outre, les propriétés viticoles sont très appréciées pour les mariages, soirées privées. Elles peuvent fournir les installations adéquates et s'occuper de la logistique de l'évènement... c'est très branché et class !


Wine Tours

Concernant les professionnels de l'oenotourisme, ils sont multiples et variés.

Il existe des "Wine Tours" pour tous les âges, tous les goûts et tous les budgets : du tour en vélo ou tandem, à la journée en Limousine, du bus de 40 places aux mini-groupes privés avec circuit personnalisé.

Pour montrer la diversité des packages :
- 1/2 journée en 4x4 avec dégustation de vins : www.denmarkecotours.com
- www.allstrahire.com (en limousine)
- En tandem et mountain bike : Fun way to explore the vineyard (www.huntervalleycycling.com.au)

Les agences organisent aussi des tours spéciaux pendant les évènements d'importance. Leur slogan : Pourquoi conduire alors qu'on peut venir vous chercher et vous ramener chez vous ?

Pour le festival Sémillon et Seafood dans la Hunter Valley, des navettes étaient prévues depuis Sydney et autres villes aux alentours, pas besoin de "capitaine" pour conduire !

Nous avons noté aussi les nombreuses infrastructures adaptées aux personnes à mobilité réduite. L'oenotourisme tente d'être le plus accessible possible pour tous et aussi pour tous les porte-monnaies.

En effet, nous avons passé 5 jours dans une auberge de jeunesse située au milieu des vignobles de la Hunter. Elle est très prisée des backpackers et fait aussi partie d'un package de 3 jours / 159$ : visites de caves et dégustation de fromages avec 2 nuits à l'auberge, lunch et BBQ. Les jeunes aussi s'intéressent au vin et il n'est pas rare qu'ils rentrent avec une ou des bouteilles achetées !

 

Dans les remarques diverses, nous rajouterons que nous avons trouve deux bons sites Internet pour planifier des itinéraires oenologiques : www.winediva.com.au et www.wineaustralia.com (traduit en chinois, japonais, allemand, NL et coréen).

Et il en existe par région commepour la Hunter Valley www.winecountry.com.au

Nous avons aussi bien aime l'idée du Pre-paid Wine Carton : on le remplit de 12 bouteilles et on le poste (dans toute l'Australie) pour seulement 20$. Intéressant pour ceux qui prennent l'avion.

Une autre attraction à la mode est le Riesling Trail dans la Clare Valley : cette piste cyclable dotée de panneaux d'information sur l'histoire de la région et du vin, parcourt les vignobles et invite à s'arrêter dans certaines caves.

 

En conclusion, nous pensons qu'en termes d'oenotourisme, nous avons beaucoup à apprendre des pays du Nouveau Monde. Nous avons rencontré un groupe d'amis australiens, venus passer quelques semaines dans le sud de la France, voici leurs remarques : "Nous voulions visiter des caves, goûter des vins et éventuellement en acheter, mais rien en France ne nous a incité à ouvrir les portes d'une propriété, excepté une cave coopérative".

De l'est à l'ouest de l'Australie, nous avons toujours été très bien reçus, "No worries !" comme ils ont l'habitude de dire !

De plus, nous avons récolté pour la vente aux enchères environ 200 bouteilles.

Pour plus d'information, n'hésitez pas a consulter www.vinossinfronteras.org"

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor