Newsletter

Un dictionnaire qui a du gilet

Article du 02-10-2007

Trouver ses mots pour communiquer aux autres ses impressions fugaces, ses sensations complexes, ses sentiments divers lorsque l'on goûte, déguste, boit un vin n'est pas facile.

Un vocabulaire s'est mis en place au fil de l'histoire, repris en lexiques et glossaires par les nombreux ouvrages consacrés au vin.

Mais curieusement, aucun travail lexicographique n'avait été consacré à cette "langue du vin".

Heureusement, Martine Coutier est à la fois linguiste au CNRS et de longue date amatrice de vins. Elle a en effet fondé l'Association culturelle Oenologique Franc-Comtoise (AOFC) et est rédactrice des Cahiers de dégustation de l'association.

Grâce à elle - et à son travail de plusieurs années - 800 termes trouvent dans ce dictionnaire leur(s) définition(s). Leur origine et leur histoire sont précisées. Leur usage réel est illustré par des citations : phrases d'écrivains, commentaires de dégustation, traités d'oenologie...

De quoi exprimer, en connaissance de cause, notre goût, "dernier rempart de notre liberté"...

Les annexes sont particulièrement bien vues. Une bibliographie riche, un index des termes qui ne constituent pas une entrée du dictionnaire, une table chronologique des termes (depuis le XIIIème siècle), des tables thématiques classant les termes par type de métaphores ou selon les registres de perception.

Les mots récents, nouveaux venus (parkerisé, body-buildé, couillu, vin de garage...) sont présents mais je remettrais bien au goût du jour des termes désuets ; vieillardé, rapu, moustillant ou "qui a du gilet" !


Et j'ai prévu deux exemplaires ; l'un pour la table, l'autre pour la table de chevet...

 

AD

 

Dictionnaire de la langue du vin
Martine Coutier
CNRS Editions
30 €, 476 pages
Préface de Jean-Claude Pirotte, avant-propos de Jean-Claude Berrouet

ACHETER L'OUVRAGE

 

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor