Newsletter

Oenotourisme d'Aubières à Boudes

Riche vignoble (45 000 hectares aux beaux jours, avant le phylloxera et le mildiou), le vignoble auvergnat, s'il ne compte plus que 1200 hectares, a gardé dans ses paysages, ses architectures villageoises (peu de maisons sont dépourvues de cave ou de cuvage), ses sols... plus que des traces de sa splendeur, et de son rôle dans la civilisation du vin

Les Côtes d’Auvergne regroupent le long de l'Allier cinq crus.

Trois au nord de Clermont ; Madargue, Châteaugay, Chanturgue.

Deux au sud , dans la Limagne des Buttes que nous allons parcourir : Corent, Boudes.

Un terroir qui a fait ses preuves, des vignerons jeunes, des ambitions... le vignoble auvergnat a de l'avenir, peut-être plus en période de crise quand les amateurs sont incités à découvrir de bonnes et peu onéreuses appellations.

1ère étape

Jouxtant Clermont-Ferrand, sur un vignoble aujourd'hui disparu qui remontait au XIème siècle, la commune d'Aubières accueille le Musée de la Vigne et du Vin de Basse-Auvergne.

Un petit jardin de cépages jouxte le parking.

Il est prudent de se renseigner sur les horaires au 04 73 27 60 04.

On verra aussi le Quartier des Grandes Caves - exclusivement consacré aux caves à vins (environ 900), les plus anciennes datant du XVIIème siècle.

2ème étape

Corent, son plateau, son rosé.

Montez à travers les vignes, et en passant par le bourg vigneron, jusqu'au Puy de Corent (628 m).

Sur ce plateau aujourd'hui silencieux et immobile, la vigne était déjà cultivée lorsque Corent était la capitale des Arvernes.

Des fouilles (qui nous l'espérons reprendront en 2010) ont révélé une grande cave/taverne creusée dans la roche volcanique, et abritant 2,5 tonneS de tessons d'amphores...

3ème étape

La Cave de Saint-Verny.

Au pied du Puy de Corent, à Veyre-Monton, la cave Saint-Verny, créée sous l'impulsion du groupe Limagrain et toute moderne, est la seule cave coopérative du département.

Les chais se visitent en été. La cave présente un large choix de cuvées, couvrant toutes les appellations d'Auvergne.

Saint-Verny est en Auvergne le patron des vignerons.

Ce Werner, fils de vigneron du Rhin allemand fut à l'origine de nombreux miracles après son martyr en 1287, et son culte s'est propagé dans le monde vigneron d'Allemagne en Bourgogne puis en Auvergne. De Werner, il devînt Vernier puis Verny.
Sa fête tombe le dimanche après le 20 mai.

Il y a un autre événement qui se fête : le vin nouveau, en novembre.

4ème étape

A Montpeyroux, dans l'un des "Plus beaux villages de France", Philippe Gallon, œnologue et "passeur de terroir", propose d'originales animations qui s'adressent aussi bien aux touristes qu'aux locaux : belles balades vigneronnes (3 h), soirées thématiques, cours d'oenologie.

Le fameux Café œnologique accueille toute la famille pour des jeux olfactifs et gustatifs - avec un large choix de vins au verre accompagnés de fromage et de charcuterie.

Philippe organise même des cabarets oenologiques (par exemple Tango et vin argentin le 24 octobre).

 

Chemins de traverse :
- conservatoire de cépages à Authezat (coordonnées ci-dessous), une
- route des caves (140, dit-on), à l'origine vigneronnes, au départ de Saint-Julien, village attenant à Montaigut-le-Blanc.

5ème étape - Boudes

Pour les vins de Loire, c'est le vignoble le plus en amont, ou le plus au sud.

Si la vigne s'est maintenue ici au fil des décennies, c'est sans doute en raison de l'impossibilité de pratiquer comme en plaine blé ou tournesol. Mais les 450 ha sont devenus 45...

Boudes est à 12 kilomètres au sud d'Issoire (sortie 16 de l'A75). Organisez votre visite pour déjeuner ou dîner au restaurant Le Boudes La Vigne et compléter votre tour des crus locaux...

Adossé à son long coteau de vignes parfois travaillées en terrasses (dont les murs de soutènement abritent parfois des "cabanes-trous") le long de la vallée du Couzillou, le village de Boudes est un témoin des architectures vigneronnes.

Chaque maison a ses caves, et certaines ont gardé le toit traditionnel en chapeau de gendarme (de l'époque...).

Annie Sauvat a pris la suite de son père Claude en 1987.

11 hectares de vignes. Le chai de vinification (dont s'occupe Michel Blot) est ultra-moderne, le chai de barriques traditionnel et le caveau de dégustation permet la rencontre de l'art (3 expositions par an) et du vin.

Ne manquez pas, chaque année, ce qui est devenu une institution ; les Printanières d' Avril, un weekend Portes Ouvertes avec dégustation libre et découverte des produits des agriculteurs invités (escargots, confits, pain d'épice, fromages...).

Tout près, la vallée des Saints présente une sorte de Cororado, ou de Roussillon, des formations de terre ocre, jaune, violine auxquelles l'érosion a ajouté des cheminées de fées.

C'est là qu'Annie - militante des patrimoines locaux - nous emmène en promenade avant une visite - sur la commune de Bard, où elle possède une parcelle - aux sources salées autour desquelles pousse une flore habituellement rencontrée en bord de mer !

 

Sites web

Cave Saint-Verny

Philippe Gallon
06 62 52 09 20

Hôtel-Restaurant Le Boudes La Vigne

Claude et Annie Sauvat
63340 Boudes
04 73 96 41 42

Produits de la ferme - Association La Jonquille

Fédération des Viticulteurs du Puy-de-Dôme

 

Adresse

Conservatoire des anciens cépages du vignoble d'Auvergne
Chez Noël Bressoulaly - chemin des Pales
63114 Authezat
04 73 24 18 01

 

A lire
- La Vigne et le Vin en Auvergne
- Côtes d'Auvergne, renaissance d'un vignoble - Editions de la Courrière (disponible à la Cave de Saint-Verny)

 

Photos (de haut en bas)

Vigne d'Auvergne
Vigne d'Auvergne
Vigne à Corent
Statue de Saint-Verny, à la Cave du même nom
Rue de Boudes (avec aération de cave)
Maisons à "chapeaux de gendarme" de Boudes
Caveau de dégustation d'Annie et Michel Sauvat-Blog
Une source salée de Bard
Les "demoiselles" de Boudes

Article du 10-09-2009
Site par Neteor