Newsletter

Un Festival pour La Route des Vins du Mont-Blanc

Article du 10-04-2011

Le 1er Festival de La Route des Vins du Mont-Blanc s'est déroulé à l'Espace Mobalpa de Paris du 18 au 21 mai 2011.

La prochaine édition aura lieu en mai 2012.

Montrer les richesses et la cohérence historique, culturelle, patrimoniale des vignobles des Savoie, du Bugey, de Genève, du canton de Vaud, du Valais et de la Vallée d'Aoste, tel était l'objectif de ce festival qualifié par  L'Alpe - le magazine des cultures et patrimoines de l'Europe alpine - d'événement "viti-culturel".

Résumé des quatre journées de Festival.

- mercredi 18 mai : Premier jour du festival ICI

- jeudi 19 mai :Deuxième jour du festival ICI

- vendredi 20 mai : Troisème jour de Festival ICI

- samedi 21 mai : Quatrième jour de Festival ICI

Dégustation de Grains Nobles ICI

Revue de presse

Reportage de la RAI 3 Vallée d'Aoste : http://www.youtube.com/user/Winetourisminfrance

L'Hôtellerie-Restauration

Saveurs de Paris 1

Saveurs de Paris 1


Contact
vinsmontblanc@gmail.com
+33(0)9 52 66 70 48
 
Facebook
www.facebook.com/pages/La-Route-des-Vins-du-Mont-Blanc/158495180857308
 
Twitter
http://twitter.com/VINSDUMONTBLANC

 

 

Les vignerons présents ou représentés

France - Béatrice Bernard, Le Cellier du Palais (Apremont) - Jean-François Maréchal (Apremont) - Domaine Genoux, Château de Mérande (Arbin) - Michel Grisard (Fréterives) - Philippe Grisard (Cruet) - Thomas Finot (Bernin) – Nicolas Gonin (Saint-Chef) - Louis Magnin (Arbin) - Domaine Giachino (Chapareillan) - Adrien Berlioz (Chignin) - Gilles Berlioz (Chignin) - Les Fils de René Quénard (Chignin) -Etienne et Raphaël Saint-Germain (Saint-Pierre d’Albigny)
Suisse - Denis Mercier - Domaine Grand'Cour, Jean-Pierre Pellegrin - Domaine la Colombe, Raymond Paccot - David Kind (Saint-Prex) - Michel Perey (Vufflens) – Domaine Henri Cruchon (Echichens)
Domaine Rodeline (Fully) - Varone (Sion) - Cave la Liaudisaz, Marie-Thérèse Chappaz - Christophe Abbet - Domaine Simon Maye - Philippe Darioli
Italie 4000 Mètres Vins d'Altitude (Val d'Aoste) - Cave du Vin Blanc de Morgex et de La Salle (Morgex) - Coopérative de l'Enfer (Arvier) - La Crotta di Vegneron (Chambave)

Le Festival a pu avoir lieu grâce au partenariat de : MOBALPA, OPINEL, ETIGRAPH, LA MAISON DU VAL D'AOSTE, LIEBHERR, FRANCE PASSION, CHEZ BONNE IDEE, CHATEAU B, RHONALIA, DELENVIE

- Mobalpa a accueilli le Festival dans l’Espace Mobalpa, le magnifique et ultramoderne showroom (3.000 m²) de la Gare de Lyon

- Opinel a réalisé serpettes et couteaux tire-bouchons aux armes de La Route des Vins du Mont-Blanc
- Etigraph a assuré l’étiquetage au logo de La Route de l’ensemble des bouteilles offertes à la dégustation
- La Maison du Val d’Aoste a assuré l'appui logistique et la présentation des produits de terroir du Val d’Aoste
- Liebherr a doté le concours du Festival de son prix; une cave à vins
- Chez Bonne Idée a réalisé le concours
- Château B L’Original a créé les Chic Bouchon, goodies de l’événement

Les médias Le Rouge & Le Blanc L’Alpe, L'Express, Le Fiagro ont été des partenaires presse privilégiés pour l’événement.

Rhônalia a présenté ses vignerons suisses de la vallée-du-Rhône.

L'Agence Delenvie et France Passion ont réalisé notre logo et notre flyer

Winetourisminfrance.com a assuré la coordination logistique de l'événement

 

Le Festival a également reçu les encouragements ou l'appui des institutions et associations suivantes :
le Musée Régional de la Vigne et du Vin de Montmélian - l'Association des Cépages Modestes - le Centre d'Ampélographie Alpine Pierre Galet - le Trophée des Sept Ceps - le Festival Le Millésime de Grenoble - le Foyer Savoyard - les Vignes de Tarentaise – Solid’Art – Alpes Flaveurs - le Village de l'Etiquette de Grandvaux - La Confrérie de l’Etiquette, Lausanne - l’Association Plant Robert - la Route du Vignoble de la Côte – l’Association pour la Promotion des Vins de Morges - le CERVIM (Centre de Recherches, d'Etudes et de Valorisation de la Viticulture de Montagne) - l’Union Valdôtaine à Paris - Wine from the Alps - Le Musée de la Vigne et du Vin (Château d'Aigle) - la Charte Grain Noble ConfidenCiel - Association Vignes et Vignerons du Trièves…

 

Le Festival remercie les intervenants aux table-rondes qui ont cru à cette 1ère édition et ont pris sur leurs emplois du temps bien chargés pour venir partager leurs passions.

Le Festival remercie tout particulièrement Yves Paquier de la FIJEV (Fédération Internationale des Journalistes et Ecrivains du Vin), ambassadeur actif et engagé de La Route des Vins du Mont-Blanc en Suisse.

 

 

La Route des Vins du Mont-Blanc

Sous les 4 810 mètres d’altitude du Mont-Blanc, les vignes de la Route des Vins du Mont-Blanc ont de nombreux points communs :

- les conditions climatiques : une exposition sur les adrets qui pallie les inconvénients d'une altitude élevée (1225 m à Morgex), des hivers froids et des étés chauds, des risques de gelées au printemps, peu de vents forts, peu d'humidité, de grands écarts thermiques entre le jour et la nuit pendant la période de mûrissement;

- les conditions de culture, en pente, souvent difficiles obligeant à l'entretien de terrasses et de murs de pierres sèches pour augmenter la surface de culture, et à un pénible travail manuel, avec des rendements très faibles - au point que le CERVIM (Centre de Recherches, d'Etudes et de Valorisation de la Viticulture de Montagne) parle de viticulture héroïque;

- la biodiversité, la variété et l'originalité des cépages autochtones : connaissez-vous le Prié ou le Petit-Rouge (en Val d'Aoste)? le Cornalin ou le Païen (en Suisse) et même la Jacquère (en France) ?

- l'histoire d'une culture qui remonte à l'époque romaine (avec le cépage Allobrogica, considéré comme l'ancêtre de la Mondeuse) et s'est particulièrement développée avec les ordres monastiques;

- la richesse des particularités culturales - les conditions d'ensoleillement réclamant souvent des vignes hautes (hautains ou hutains) : treilles, pergolas du Val d'Aoste et crosses du cru Marin (avec des châtaigners morts).

De plus, des caractéristiques toutes particulières en font aujourd'hui des vignobles modernes au regard des philosophies actuelles du goût, de la qualité et de l'art de vivre:

- la volonté de continuer à protéger un environnement préservé et les patrimoines vitivinicoles,
- la quasi absence de mécanisation,
- des traditions à l'opposé des tendances à l'uniformisation du goût,
- et la beauté des paysages, qui rend naturelle l'alliance des vignes et du tourisme sous des formes parfois sportives comme la randonnée en montagne.

 

Photos Thierry Vallier

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor