Newsletter

Mouton-Rothschild - l'art de l'étiquette

Article du 30-08-2006

Depuis 1924, les étiquettes des millésimes de Mouton Rothschild sont célèbres pour être réalisées par des artistes de renom. 1924, c'est aussi l'année depuis laquelle le Mouton Rothschild est mis en bouteilles au château Rothschild, à Pauillac. L'étiquette témoigne donc de l'origine de la bouteille.

La première étiquette est réalisée par l'affichiste Jean Carlu, à partir du bélier et des flèches symboles du Mouton et des Rothschild. En 1945, l'étiquette de Philippe Jullian se base le V de la victoire.

A partir de 1946, l'étiquette est réalisée par un artiste différent chaque année.

Exceptions : 1953 (portrait de Nathaniel de Rothschild), 1977 (Visite de la reine-mère d’Angleterre), 2000 (le "petit-bélier d'Augsburg", une bouteille particulièrement "collector"), 2003 (Baron Nathaniel de Rothschild).

L'artiste doit s'inspirer des thèmes de la vigne, du plaisir de boire, du bélier et de la famille Rothschild. Le format est de 42/100. Il reçoit pour sa contribution des caisses de Mouton-Rothschild.

On peut citer parmi les artistes choisis : Jean Cocteau, Marie Laurencin, Léonor Fini, Jean Carzou, Georges Braque, Salvador Dali, César, Joan Miro, Marc Chagall, Serge Poliakoff, Hans Hartung, Keith Haring, Antoni Tapies, Niky de Saint Phalle, Andy Warhol, Georg Baselitz, Paul Delvaux,Pierre Alechinsky.

Par ailleurs, deux étiquettes sont des reproductions d'oeuvres originales ; Wassily Kandinsky (1971) et Pablo Picasso (1973).

 

Galerie complète sur le site www.bpdr.com

de haut en bas et de gauche à droite :
Hartung, Miro, Nikki de Saint-Phalle, Soulages, Keith Haring

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor