Newsletter

Paysage : le point de vue depuis le Letzenberg

Le point de vue sur la faille Vosgienne depuis le sommet du Letzenberg à Ingersheim est probablement un des endroits où on peut apprendre le plus de choses sur la géologie des vins d'Alsace... Un lieu instructif que j'aime visiter avec des amis pour leur montrer quelques aspects du vignoble alsacien.

Le vignoble alsacien est complexe, mais quelques généralités sur la géologie de la région suffisent à appréhender quelques aspects. Le vignoble est adossé à la partie Est des Vosges, massif montagneux issu de l'effondrement de la vallée du Rhin qui a créé la Forêt Noire de l'autre coté du fleuve en Allemagne.

Après le soulèment de la montagne primaire, le socle de granit et de gneiss a été recouvert par des zones de grès, puis les diverses périodes géologiques ont créé des couches de calcaire et de marnes par sédimentation. L'effondrement de la montagne suivi par une érosion des crêtes a créé des côteaux au sol très variés, entre le socle primaire de la montagne d'un coté, et les alluvions de la plaine du Rhin de l'autre.

Les deux cassures entre la plaine et la montagne sont la faille vosgienne et la faille rhénane. Des failles longitudinales ont rendu cette ligne parfois difficile à observer, mais depuis le Letzenberg, colline au dessus du vilage d'Ingersheim près de Colmar, on peut visualiser la faille Vosgienne et le séparation entre montagne et coteaux.

Photo 1 : Lorsqu'on regarde vers le Nord, en avant plan, la faille vosgienne sépare le Grand Cru Sommerberg à gauche, qui repose sur le socle granitique vosgien, de la butte du Grand Cru Florimont qui est sur un sol calcaire (on voit bien la couleur jaune et grise dans le trou où la roche affleure).

Dans le creux, les lieux-dit Pfoeller, Hinterburg et Dorfbourg représentent un mille-feuille de sols comme on n'en trouve nulle part ailleurs dans le monde, en queue du champ de fracture de Ribeauvillé qui se trouve plus au nord.

En arrière plan, derrière les villages d'Ammerschwihr et de Kientzheim, toujours cette faille vosgienne qui sépare le Grand Cru Schlossberg (à gauche, sur du granit vosgien) du Grand Cru Furstentum (à droite du creux, sur socle marno-calcaire avec du grès par endroit).

Photo 2 : Lorsqu'on regarde vers l'Est, ici depuis le versant Sud du Letzenberg, on se trouve dans le Clos du Letzenberg du Domaine du Manoir, avec une jolie vue sur la plaine alluviale et ses vignes qui tirent jusqu'aux abords de la ville de Colmar.

Au fond, la Forêt Noire et l'avancée volcanique du "Kaiserstuhl" marque la vallée du Rhin. Vallée alluviale très ancienne, de Strasborg à Mulhouse les alluvions ont créé un immense terrain sans aucun relief. La voie ferrée Colmar-Strasbourg est quasiment en ligne droite absolue ; elle avait été choisie dans les années 70 pour les essais des premiers Trains à Grande Vitesse. Il y a également une nappe phréatique vaste dans la plaine d'Alsace. Le réchauffement d'un demi-degré de la température de cette nappe autour de Colmar serait la cause des courants d'air ascendant qui protègent la ville des nuages et des pluies venant de l'Ouest, donnant une pluviosité similaire à celle d'une ville comme Perpignan.

Photo 3 : Au Sud, sur sur la plaine alluviale du Herrenweg entre Turckheim et Colmar, avec les chais du domaine Zind-Humbrecht. Un sol de graves drainant et chaud qui réussit bien dans des millésimes humides, avec par endroit des placages de loess qui donnent des vins plus secs. Le Herrenweg est sur le cône de déjection de la rivière Fecht, et possède une très légère pente vers l'Est.

 

Photo 4 : Enfin, en regardant à l'Ouest, on voit Turckheim, la vallée de Munster et une partie du Grand Cru Brand (lieu-dit Erstein, orienté plein-sud et tombant sur le village), sur son socle de granit à deux micas.

La faille vosgienne sépare également le Letzenberg calcaire (voir la couleur du sol) du socle vosgien.

Au final, lorsqu'on observe le versant sud du Letzenberg depuis une colline plus au sud (le Rotenberg, au dessus du Grand Cru Hengst), on voit nettement le Brand à gauche, le coteau calcaire à droite, la faille au milieu, avec ses deux lieux dit Schneckelsbourg (à gauche du creux, sur le Brand) et Heimbourg (à droite du creux, en orientation ouest).

Quant aux vins du Clos du Letzenberg, ils sont produits en monopole par le Domaine du Manoir (Jean Thomann) : riesling, pinot gris, gewurztraminer et pinot noir trouvent une terrain favorable au développement de vins très purs, et de vendanges tardives et sélections de grains nobles très fruitées. Le tout à prix très sage.
Compte-rendu de dégustation derrière ce lien.

 


Cet article de Thierry Meyer a été publié sur son site de dégustation, l'Oenothèque Alsace : www.oenoalsace.com

Nous le reproduisons ici avec son aimable autorisation.

L’Oenothèque Alsace a pour objectif d’organiser des dégustations de vins d’Alsace afin de faire découvrir la diversité des vins de la région et aider les consommateurs à découvrir leur style préféré.
Article du 10-01-2007
Site par Neteor