Newsletter

La Champagne sur mer

Article du 02-05-2016

C’est une vraie maison de Champagne. Celle de la famille Legrand-Latour.

Mais voilà, non contents de cultiver leurs parcelles de vignes en plein coeur des coteaux de la Vallée de la Marne, et d’élever leurs vins dans les vénérables caves de Fleury-la-Rivière, Anne et Patrice Legrand creusent. Ils creusent depuis plus de vingt ans dans un immense conservatoire de coquillages.

Expérience sensorielle

Et ce que ces passionnés ont trouvé dans ces sables vieux de 45 millions d’années laissés par une mer du même âge - et sa plage tropicale - qui recouvrait toute la Champagne, ce sont des trésors paléontologiques. Ils sont souvent tranquillement posés dans la couche fossilifère du lutétien, comme les impressionnants « campanile giganteum », des coquillages qui peuvent dépasser les 40 cm de long. D’autres sont invisibles à l’œil nu. En tout, plus de 300 espèces (coquillages, oursins, coraux, vertébrés) ont été recensées.

Anne et Patrice - et leur fils Thibault - les dévoilent dans un parcours de galeries aménagées de manière spectaculaire où règnent une forte humidité et une température de 12°. On peut réellement parler d’expérience sensorielle inouïe, et elle se prolonge naturellement avec les dégustations des Champagnes, dont évidemment une cuvée « La Cave aux Coquillages ». C’est encore plus vrai lorsqu’intervient le professeur de dégustation - et ambassadeur du Champagne - Geoffrey Orban (Educavin) pour une dégustation originale et « minérale », une lecture sensorielle entre le sol et le Champagne.

Le lieu est un vrai rendez-vous pour les paléontologues du monde entier. Des ateliers et chantiers de fouilles sont régulièrement organisés pour les scolaires, les étudiants et les professionnels.

Pour les oenotouristes, la maison, ancienne fermette champenoise, a rénové ses installations il y a quelques mois. Elle offre aujourd’hui une terrasse pour les beaux jours, une boutique au magnifique décor (où se vendent aussi de beaux coquillages), et un cabinet de curiosités… De plus, une vinothèque sera prochainement creusée dans une galerie.

Et si vous souhaitez prolonger votre étape, une maison d’hôtes est à votre disposition, avec trois chambres aux noms de coquillages : Athleta, Natica, Mesalia

L’oeno-géologie sort de terre et c’est top !


www.geologie-oenologie.fr

www.educavin.com

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor