Newsletter

Haut-Lirou - Wine tour en Pic Saint-Loup

Article du 17-05-2016

Vu de ce côté, le Pic Saint-Loup est comme un tremplin dressé vers le ciel. La falaise de l’Hortus surgit derrière lui, et le levant est ponctué par la dentelle de pierre du Château de Montferrand. En nous retournant, la vue porte jusqu’à la mer entre Palavas et Salin-de-Giraud.

Nous sommes sur des parcelles et d’étroites terrasses de Syrah défrichées dans les roches calcaires à 250 mètres d’altitude. Là, être vigneron ne suffit pas pour élaborer la cuvée majeure du Domaine Haut-Lirou, « L’Esprit » : il faut être bâtisseur.

Dans la famille Rambier, acteur important de l’immobilier de la région, et passionnée de viticulture, il y a le Domaine Haut-Lirou à Saint Jean de Cuculles : 95 hectares de vignes en encépagement languedocien dans les pentes calcairo-argileuses du Pic Saint-Loup, propriété historique de l’appellation et dans la famille depuis 1848 : “Vigneron contemporain depuis cinq générations”, tel est le slogan affiché dans le caveau de dégustation.
Le domaine, qui est le seul de l'appellation à avoir des vignes jusqu’à 300 mètres d’altitude se trouve sous la source du Lez qui alimente la ville de Montpellier en eau.

L'oenotourisme est une priorité

Il y a aussi le Mas du Notaire, à Gallician-Vauvert, en petite Camargue. Il a été acquis en 2004 alors qu’il était à l’abandon. Il est en Costières de Nîmes, sur 25 hectares de vignes aux galets roulés, d’un seul tenant, à une altitude de... 2,50 mètres. Le Mas accueille autour d’une vaste cour ombragée un caveau de dégustation et huit gîtes de charme offrant vingt couchages.

Jean-Pierre et Maryse, et leurs enfants, Mireille (qui, coïncidence… fut notaire) et Henri-Pierre, marchent donc bien sur deux pieds méditerranéens entre Languedoc et Vallée-du-Rhône, entre une appellation de plus en plus célèbre (mais qui peut encore valoriser mieux son territoire oenoculturel), et une autre qui mérite bien plus de reconnaissance.

S’il nous est possible de découvrir en Land Rover et à pied (ce sont les seuls moyens d’accès) ces parcelles du Pic Saint-Loup, protégées des sangliers - autant que faire se peut - par des grillages, c’est que l’oenotourisme est maintenant une priorité pour la famille Rambier, et leur équipe jeune et dynamique.

Pourquoi ? Par désir de faire comprendre au cours d’un wine tour de près de trois heures non seulement le terroir de l’AOP Languedoc Pic Saint-Loup, ses vignes et ses vins, mais aussi l’esprit du lieu, sa faune, le contexte spécifique de la garrigue (genévrier cade, chênes, pistachiers, cistes…) et le rôle qu’elle joua pour les populations humaines qui s’y sont succédé, les traditions du pastoralisme et de la polyculture…

Les amateurs se bousculent, d’autant que des départs du wine tour ont lieu depuis Montpellier.

Cadre rural et élégant

Par besoin aussi, de partager un art de vivre.

L’idée est venue du ravissement des visiteurs professionnels venus au domaine. Un simple et chaleureux relais de chasse, ancienne bergerie, nous accueille au coin du feu, ou dans la prairie où criaillent des paons. Sur la table, les terrines du Mas de Cocagne à Frontignan, de l'huile d'olive de la famille, le pain du boulanger des Matelles, une tielle de Dassé, les charcuteries d’Akim Zerouali dans le Tarn (www.charcuterie-millas.fr) et les fromages de chèvre de la Ferme des Garrigues à Notre-Dame-de-Londres…

Trois gîtes de pierre (bientôt terminés) sont posés entre pinèdes et vignes de Grenache et une chapelle a été reconstruite dans les règles de l’art sur des fondations oubliées - elle sera consacrée et pourra accueillir des événements familiaux.

L’oenotourisme, ce sont aussi des journées thématiques (Food-Truck, Rosé), et un bistrot éphémère va ouvrir pour les beaux jours…

Plus studieux, le domaine Haut-Lirou accueille des séminaires d'entreprise et d’autres évènements professionnels qui se déroulent bien mieux dans ce cadre rural et élégant que dans un contexte urbain. Le domaine Haut-Lirou est proche de Montpellier (15 min) et de l’aéroport Montpellier Méditerranée (20 min).

Priorité à l'oenotourisme enfin, par simple envie de faire déguster, au caveau, les divers vins des deux domaines. Allez vite découvrir nos coups de cœur :

  • Haut-Lirou L’Esprit 2013 AOP Languedoc Pic Saint-Loup (25,00 €)
  • Mas du Notaire Maître rouge 2013 AOP Costières de Nîmes (14,50 €)
  • Haut-Lirou Constance rosé 2015 AOP Languedoc Pic Saint-Loup (17,00 €) : cette cuvée qui ne comprend que 1848 bouteilles, fait un lien symbolique entre la date de création du domaine et la sixième génération, Constance, la fille de Mireille
  • Mas du Notaire blanc 2015 AOP Costières de Nîmes (9,00 €)

Nota
Le Domaine Haut-Lirou sera présent à deux étapes des Vignes Buissonnières, le grand moment épicurien annuel (en juin) de l’appellation, mais l’événement est déjà complet pour cette année.


Site web : www.famillerambier.com

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor