Newsletter

Agence oenotouristique : Saint-Emilion Excellence

Article du 06-02-2007

Lors de la dernière Assemblée Annuelle du Réseau des Capitales de Grands Vignobles à Mendoza (Argentine), en novembre 2006, un Réseau d'agences de voyage réceptives, spécialisées dans l'oenotourisme, a vu le jour.

Il rassemble d'ores et déjà 6 prestataires et comptera à terme 8 agences, situées dans les 8 villes membres du Réseau des Capitales de Grands Vignobles.

Les agences actuelles de Great Wine Capitals Travel Network (GWCTN) sont :

  • Vinitur-Turismo, Vinho e Gastronomia Lda. (Oporto)
  • Four Corners Travel Group, incorporating Focus on Tours (Melbourne)
  • GMD Viajes y Congresos (Mendoza)
  • Saint Emilion Excellence (Bordeaux)
  • Romo Turismo Receptivo (Bilbao-Rioja)
  • Specialized Tours & Events (Cape Town)

L'objectif : rassembler et diffuser l'offre " produits " du Réseau auprès du grand public.

A Bordeaux, c'est l'agence Saint Emilion Excellence - See Travel - avec une longue expérience sur les vignobles de Bordeaux, Cognac et Armagnac - qui va porter au niveau international l'image de la région.

Interview de Madeleine Marchand, fondatrice.

 

Comment est née cette réflexion sur la constitution d'un réseau d'agences au sein du réseau des capitales des grands vignobles ?

Mr Falcao de Vinitur avait fait part de cette idée au cours de l'année 2006. L'idée a mûri et fait son chemin. Elle a été présentée aux opérateurs présents lors de l'Assemblée Générale de Great Wine Capitals (GWC) en novembre 2006.

Comment y avez-vous été associés ?

Les agents de voyages bordelais spécialisés ont été informés et invités à participer à l'AG du Réseau GWC où des réunions de travail "tourisme"étaient organisées.
Nous nous sommes décidés à aller à Mendoza (Argentine), ce qui représentait un investissement financier substantiel mais nous étions motivés. Là-bas, nous avons rencontré les autres agences du réseau.

Vous êtes une agence déjà pas mal tournée vers la clientèle internationale, que va changer le réseau pour vous ?

Comme toute agence réceptive, notre clientèle est principalement internationale mais la France est un marché captif qu’il faut savoir séduire pour les courts séjours . Le réseau nous ouvrira une diffusion plus large sur des pays émergents - avec le désir d’en conquérir d’autres.

 

Cela va-t-il entraîner des projets nouveaux pour 2007-2008 ?

Nous avons déjà anticipé le mouvement en remodelant notre gamme de produits oenotouristiques. Deux objectifs : structurer cette offre trop diffuse sur la région et simplifier les choses pour les clients potentiels et aussi enrichir l’offre, qui ne se limite pas à de simples visites/dégustations mais vise à la découverte du vin sous toutes formes .
Nous allons coopérer avec les opérateurs viti-vinicoles pour mettre en forme de nouveaux produits afin de les diffuser via le réseau des agents de voyage de GWCTN.

La passion, l'art et la manière

 

Quel va être le travail du réseau et des agences qui le composent ?

Le réseau continuera son travail de promotion des vignobles qui le composent. Le réseau des agences s’est fixé des objectifs précis et minutés dans le temps :

- opérations de lancement du réseau au 1er trimestre 2007 en Espagne au Fitur, à Bordeaux, à Porto,
- réalisation de pages dédiées aux agences sur le site web du réseau ,
- brochure,
- programmes combinés sur les villes membres du réseau...

Les enjeux sont importants, l’objectif étant de développer la fréquentation dans chaque région

 

Vous êtes positionnés sur des offres assez haut-de-gamme et exclusives, avec notamment un important carnet d'adresses d'intervenants et de châteaux. Est-ce le cas des autres agences du réseau ?

Notre positionnement est sur le sur-mesure de qualité, (pas seulement haut de gamme). Nous disposons d’un carnet d’adresses fourni grâce à 13 ans dans le monde des vins et spiritueux et 15 ans dans le réceptif ensuite. Les autres agences du réseau ont un positionnement comparable

 

Vous êtes bien placés pour nous dire un mot sur l'avenir de l'oenotourisme...

Notre positionnement repose sur deux préceptes : la passion d’une région, l’art et la manière de découvrir le vignoble de Bordeaux (et aussi les vignobles périphériques).

L’oenotourisme a un bel avenir devant lui mais il faut qualifier l’offre, tenir compte de l’attente de nos clients de toutes nationalités, mettre la qualité de l’accueil en tête de nos priorités, partager et échanger avec nos visiteurs.

 

Pouvez-vous nous donner une indication de répartition de votre activité ?

- activité vignobles / autres (patrimoine, aventure, gastronomie...) : 2/3 vignobles-gastronomie et
1/3 autres - Cette répartition est très aléatoire car même si chaque programme a une dominante, l’activité vin est omniprésente.

- activités entreprise / particuliers / professionnels du vin : 70% entreprises - 20 % tour opérateurs - 5% particuliers - 3% professionnels du vin

- clientèle France / Europe / Reste du monde : France : 10% - Europe : 70% - Reste du Monde : 20% majoritairement USA

 

 

Le lancement officiel de ce Réseau se fera à Bordeaux, en présence des agences de Bordeaux, Bilbao-Rioja, Mendoza et Porto, le mercredi 7 février à 11h00 dans les Salons de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux - 17, place de la Bourse, Bordeaux.

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor