Newsletter

Balade autour d’Aix-en-Provence (1)

Article du 09-04-2007

Vendredi, Pour aller à l’essentiel

Si vous ne deviez visiter qu’un seul domaine des Coteaux d’Aix-en-Provence, c’est au château du Seuil, qu’il faut aller.

Jeune femme dynamique et chaleureuse, véritable torrent de bonne humeur, France Carreau-Gachereau a commercialisé pendant 10 ans les vins du domaine familial avant de reprendre la suite de son père. Elle poursuit son oeuvre avec talent et obstination, faisant progresser chaque année la qualité des vins.

Son rosé Grand Seuil (10,60 €) est d’une qualité époustouflante, un vrai vin de gastronomie avec du gras, de la matière et de la persistance en bouche, laissant deviner de jolies notes de fleurs blanches et de prune, allant parfaitement sur des légumes croquants cuits au wok.

Le rouge Grand Seuil (10,60 €) est un monument de finesse et d’élégance, un vin soyeux et profond, dévoilant des arômes exquis de cerise burlat et d’épices. Preuve que l’on peut faire d’excellents rouges en Provence.

Château du Seuil, 13540 Puyricard. +33(0)4 42 92 15 99.

 

La cave coopérative Les Quatre Tours produit de façon constante, depuis plusieurs années, des vins élégants et fins, d’un excellent rapport qualité-prix. Les investissements engagés aussi bien dans le chai de vinification que dans les vignes, la rémunération des coopérateurs à la qualité des raisins apportés et non à la quantité fournie, ont contribué à faire de cette petite cave du Pays d’Aix, une des valeurs sûres de la région.

Comme le dit Christian Faucher, le directeur de la cave : « La volonté des Quatre Tours est de faire des vins populaires d’une qualité irréprochable ». C’est chose faite avec le Rosé tradition 2005 (4,40 €), un vin gras, puissant, possédant de la rondeur et une belle persistance en bouche. Un rosé qui se marie à merveille sur un tian de légumes, un tajin de poulet aux amandes ou à la cuisine thaïe.

Les Quatre Tours, 13770 Venelles. +33(0)4 42 54 71 11.

 

Samedi, Pour sortir des sentiers battus

Après avoir travaillé de nombreuses années dans la finance, notamment en Asie, Rupert Birch a tout abandonné pour se consacrer à sa passion : le vin. Bien lui en a pris. Cet homme sensible et raffiné qui cultive ses 18 ha de vigne comme un jardin, est parvenu à se hisser, en quelques vendanges, parmi les meilleurs domaines des Coteaux-d’Aix-en-Provence.

N’ayant pas de goût particulier pour le rosé et refusant de céder à la facilité, Rupert élabore une gamme de trois rouges d’une grande diversité. Sa cuvée de Printemps (6 €) est une délicieuse mignardise remplie de fraîcheur, de finesse et de vivacité en bouche, remplaçant allègrement un rosé par son côté gourmand et fruité.

La Brillane 2004 (8,75 €) est un vrai rouge de terroir, d’une remarquable droiture en bouche, laissant le fruit s’exprimer de façon superbe sur des notes de cuir. Quant à sa cuvée Flora 2004 (16 €), c’est un vin de gastronomie, ample et généreux. Un petit bijou qu’il faudra savoir attendre quelques années avant de l’apprécier sur un carré d’agneau aux herbes. Un vrai domaine coup de cœur.

Domaine La Brillane, 195, Route de Couteron, 13100 Aix-en-Provence. +33(0)4 42 54 21 44.

 

Pierre Michelland a repris le domaine de la Réaltière, il y a 4 ans, à la suite de la disparition accidentelle de son père. Aidé par des amis vignerons et conscient qu’un bon vin se fait d’abord dans la vigne, il n’a eu de cesse de continuer son travail, en privilégiant le terroir et en n’employant aucun engrais chimique.

Ce jeune homme de caractère, drôle et passionné, fait des vins qui lui ressemblent. Pour preuve, sa cuvée « Cul Sec » (6 €) est un coteaux-d’aix-en-provence atypique, un rouge enthousiasmant et fruité aux notes de fraises et de mûres, comparable à un beaujolais. Une véritable gourmandise que l’on savoure d’un trait, entre copains, à l’apéro ou sur des grillades. A découvrir également son rosé Pastel 2005 (5 €), vif, gras et fruité aux notes délicates de pamplemousse.

Domaine de La Réaltière, routes de Jouques, 83560 Rians. +33(0)4 94 80 32 56.

 

(à suivre)

Régis Cailleau

Photos : FrançoisMillo/CIVP

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor