Newsletter

Fleurie se penche sur ses racines

Lieu de passage, la région des crus du Beaujolais, et donc de Fleurie, est aussi un lieu central autour duquel rayonner sur la Dombes, le Brionnais, le Maconnais...

Nombreux sont les touristes (en grand nombre étrangers) à s'y arrêter pour un week-end, 3 ou 5 jours.
Des touristes amateurs de découverte, de compréhension même, désireux de savoir et de toucher de la papille ce qui distingue les divers beaujolais entre eux et les crus les uns des autres.

Mieux connaître le patrimoine naturel pour mieux le valoriser et mieux le faire comprendre aux touristes curieux, voilà la conception de l'oenotourisme à Fleurie.

Audrey Charton, la présidente en charge de la défense et de la promotion de l'appellation, est consciente du caractère pédagogique que doit prendre l'oenotourisme. "Il est vital pour nos vins de faire comprendre qu'il ne peut y avoir de produit standard et que différents terroirs produisent différents vins, même à partir du seul cépage de Gamay à jus blanc."

Au sein de l'AOC Fleurie, 13 climats ont été répertoriés (pour 870 hectares) par l'INAO : Les Cotes, La Roilette, Le Bon Cru, Les Roches, Les Garants, Poncié, Montgenas, La Chapelle des Bois, La Madone, Grille Midi, Champagne, La Joie du Palais.

C'est assez dire la diversité, la complexité, des sols.

Différence d'exposition, d'altitude (220 à 430 mètres), de pente (qui nécesite parfois un travail au treuil), de sols (arènes granitiques, sols plus argileux...)...


Une étude plus précise des terroirs à été confiée à un ingénieur agronome, Bruno Rivier. Les résultats complets doivent en être présentés au printemps 2008.

Il ne s'agit pas de produire un travail touffu et abscons mais de dessiner une cartographie à la fois précise et compréhensible qui puisse être un outil de vulgarisation - au sens noble du terme - des typicités des "climats" ou des terroirs du cru Fleurie.

Un outil à visée ludique et pédagogique et non un travail inaccessible au commun des amateurs.

Mais l'expérience montre que l'étude réalisée peut déboucher sur des remises en question en termes de méthodes culturales ou de vinifications.


Ils sont nombreux à être partie prenante de l'accueil dans le vignoble ; le maire de la commune, Frédéric Miguet, les 26 vignerons qui animent (depuis juin) la Maison du Cru Fleurie ainsi que ceux qui veulent donner un nouvel élan au marché des vins d'octobre.

Et les projets sont nombreux ; aménagement de nouveaux sentiers Terroirs pour les adultes et les enfants, création d'une table d'orientation des climats, ouverture d'un espace découverte des terroirs à l'étage de la Maison du cru Fleurie...

 

Et pour fêter ce refleurissement, naîtra en 2009 une nouvelle rose, "inventée" avec le pépiniériste Laperrière à Saint-Quentin-Fallavier, et destinée à embellir plus encore les rangs et propriétés du cru.
Son nom ? Fleurie, bien sûr.


Informations pratiques

Voir
Le panorama (table d'orientation) depuis la colline de la Madone

Faire
Balades ; nombreux sentiers dont les parcours "Entre vigne et Bois"

Marché aux vins de Fleurie (créé en ... 1926 !) du 19 au 21 octobre.
Tous les Beaujolais seront présentés par 40 exposants, une occasion de plus (mais jamais de trop) pour se rappeller l'excellence de certaines bouteilles.

C'est dans la belle cave voûtée de la mairie de Fleurie.
C'est ouvert de 14 h à 20 h le vendredi et de 10 h à 20 h les samedi et dimanche
Entrée : 3€ avec verre de dégustation offert.


Acheter
26 propriétaires - avec des produits du terroir - à la Maison du cru Fleurie dans le centre du village.

Prendre un verre
Au Café de la Bascule dans le centre du village, vins au verre ou bouteilles à emporter (avec le droit de bouchon de 5€ déduit)

Déjeuner
Fleurie héberge une des mecques de la cuisine beaujolaise : Le Cep de Chantal Chagny (cervelas maison, grenouilles, poulet fermier mijoté comme un coq au vin...)

Dormir
Le Clos des Garands, belle maison beaujolaise bien meublée avec un confort très moderne (4 chambres, 10 personnes - 4 épis)

Tout en haut ; le Gîte de la Madone (3 épis)

Hôtel des Grands Vins (3 étoiles) (hôtelier viticulteur)

Camping municipal 3 étoiles (mars à octobre)

Boire
Yvon Métras
Domaine du Vissous Pierre-Marie Chermette
Michel Chignard
Bernard Metrat

Sites web
Site web de la commune
Cave coopérative des Grands Vins

Sommellerie
Vin rouge exclusivement
Finesse de texture, arômes d'iris et de violette.
Accords Mets-Vins : viandes blanches (volailles, veau), petits gibiers...
Service : entre 13°c et 18°c
Garde : de 6 à 8 ans.
Article du 12-10-2007
Site par Neteor