Newsletter

Etoilé et zen

Article du 19-06-2006

Installé depuis cinq ans au cœur du vignoble de la Côte de Beaune, Laurent Peugeot vient de décrocher son premier «macaron» du Guide Michelin. Rien d’étonnant pour ce chef du terroir niché à Pernand-Vergelesses qui sait associer de longue date richesse de goût et originalité au piano de son établissement «Le Charlemagne» au bas du coteau du célèbre grand cru éponyme.

Né, il y a 32 ans, en Bourgogne, Laurent Peugeot y débute sa carrière aux fourneaux de plusieurs établissements de Beaune. En 1995, il rejoint la brigade de Jacques Lameloise (*** au Michelin) à Chagny, aux confins de la Côte d’Or et de la Saône-et-Loire. Une «grande école» où il apprend l’alliance des saveurs et où il rencontre son épouse japonaise avec qui il embarque pour le Pays du Soleil Levant où il exercera de 1997 à 2001 en qualité de chef au «Cordon Bleu» à Tokyo. En 2001, retour aux sources bourguignonnes, ouverture du «Charlemagne» et, dans la foulée, l’hommage de bibendum.

En 2004, l’empreinte japonaise, déjà remarquée sur la carte de son premier établissement, l’incite à ouvrir à Beaune un second restaurant d’inspiration totalement japonaise, le «Shushi Kai».

Le Charlemagne
Route d’Echevronne
21420 Pernand-Vergelesses. Tél. +33(0)3 80 21 51 45

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor