Newsletter

L'Alsace plein sud

Article du 28-11-2012

 

Commencez votre descente vers le sud par le peu commun.

Oui, l'Alsace produit des vins rouges et Saint-Hypolitte, avec son voisin Rodern, est un des haut lieux du Pinot noir avec Ottrott, plus au nord.

 

Entre Ribeauvillé et Colmar, vous touchez le coeur du vignoble.

Dès Ribeauvillé, vous rencontrez des vignerons incontournables comme Jean Trimbach et André Kientzler. Faites une pause chez l'excellent caviste "La Bonne Bouteille" qui ne vend pas que des vins d'Alsace.

A Bergheim, un village agréablement à l'écart de la route des vins, traversez le temps avec la famille Halbeisen, vignerons depuis 1737, acteurs depuis longtemps de l'hospitalité alsacienne avec leur restaurant et hôtel-résidence de la Cour du Bailli, et qui innovent avec un concept Vin et Spa, le VitisSpa.

Rendez aussi visite à Jean-Michel Deiss et à ses "vins de terroir".

A Mittelwihr, le Domaine de Bouxhof, une demeure du XVIIème avec une cave classée Monument Historique, abrite aussi des chambres d'hôtes. Vous pouvez de là gagner à pied le très touristique mais charmant Riquewihr, patrie de Hansi où la maison Hugel propose des vins de toute la France et du monde entier, et où se succèdent les jolies maisons comme la Maison Liebrich, de 1535, où se trouve un énorme pressoir datant de 1817.

Kientzheim est quasiment la capitale officielle des vins d'Alsace. Le château de Schwendi est le siège de la principale confrérie d'Alsace, celle de Saint-Etienne, qui possède une oenothèque de 60.000 bouteilles. Il abrite également le Musée du vignoble et des vins, où s'exposent notamment des pressoirs dont le plus ancien remonte à 1640.

A Ammerschwir, la commune d’Alsace où réside le plus grand nombre de vignerons par rapport au nombre d’habitants, saisissez l'occasion de découvrir les muscats chez Audrey et Christian Binner.
En haut du village, le jardin des vignes présente les différents cépages du vignoble alsacien.

A Colmar, où se trouve la Maison des Vins d'Alsace, il existe trois oeuvres méconnues d'Auguste Bartholdi, natif de la ville, qui toutes ont un rapport avec le monde du vin. Le Petit Vigneron se trouve au marché couvert, rue des Vignerons. La fontaine Schwendi, place de l'Ancienne Douane, est un hommage à cet homme de guerre qui était censé (à tort) avoir ramené de Hongrie des ceps de vigne de Tokay. Quant au Tonnelier Alsacien il figure au sommet de l'ancienne Bourse aux vins, la Maison des Têtes.

Si vous ne devez faire qu'un sentier viticole parcourez celui de Turckheim, dans le Grand Cru Brand. Aux points de vue sur la plaine, vous ajouterez un aperçu sur les parcelles du Domaine Zind-Humbrecht.

Passez à Wettolsheim et Eguisheim qui se disputent le titre de lieu de naissance du vignoble alsacien, puis à Husseren, où vous êtes au point culminant de la route des vins (390 m).

Gagnez Soulzmatt dans la Vallée Noble, où se trouve le Grand Cru le plus élevé d'Alsace (420 m). Rencontrez un monument du vin et de l'oenotourisme : Seppi Landmann. Il est connu pour ses coups de gueule contre "les saboteurs et les assassins de notre belle culture latine, enviable et enviée", les vendanges auxquelles sont invités ses clients, ses vins de glace, sa passion pour Sophie Marceau et la chaleur de son accueil dans son petit caveau.

Avec l'abbaye de Murbach, saisissez l'occasion d'un écart hors du vignoble sur la route de l'Alsace romane et dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges, reposez-vous au Saint-Barnabé & Spa, à Buhl.

A Thann se termine votre route, avec le Grand Cru Rangen, qui a comme particularités d'avoir une pente forte et un terroir volcanique, d'être le plus méridional d'Alsace, et le seul à être classé Grand Cru sur toute sa surface.

 

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor